background preloader

Charlie Hebdo / Dieudonné : ce qu'il faut savoir

Facebook Twitter

L'édito politique : "Dieudonné, Charlie Hebdo... réponse au deux poids, deux mesures" "Charlie Hebdo" et les caricatures : le blasphème est un droit sacré, il doit être garanti. Marche Républicaine Manif Charlie Hebdo Paris 11 janvier 2015 (LaurentVu/SIPA) Au lendemain de notre deuil national, il nous faut nous rassembler, nous unir, mais également nous interroger.

"Charlie Hebdo" et les caricatures : le blasphème est un droit sacré, il doit être garanti

Avons-­nous toujours indéfectiblement été les partisans de la liberté d’expression face à la satire religieuse ? N’avons-­nous pas failli dans notre défense des caricaturistes de "Charlie Hebdo" ? Car le "délit de blasphème" existe bel et bien en droit français ! Il a été invoqué en 2013 à l’encontre…de "Charlie Hebdo". Commençons par faire le ménage dans notre propre législation, en clarifiant le droit à la satire et à la critique des dogmes religieux. Il ne s’agit pas de faire l’éloge du blasphème, ni d’inciter au blasphème, mais bien de s’assurer que son expression est permise.

Le délit de blasphème existe... en Alsace-Moselle Abrogé dans le Code pénal en 1791, le délit de blasphème reste en effet en vigueur en droit local alsacien, codifié à l’article 166 du Code pénal local. Cher D., il n’y a pas deux poids, deux mesures. Peut-on comparer Dieudonné et Charlie Hebdo ? «Charlie Hebdo», «Charlie Coulibaly»: Où commence et où s'arrête la liberté d'expression? SOCIÉTÉ Comment différencier l’humour des unes de l'hebdomadaire satirique et les provocations de Dieudonné poursuivies par la justice?...

«Charlie Hebdo», «Charlie Coulibaly»: Où commence et où s'arrête la liberté d'expression?

Oihana Gabriel Google+ Dieudonné en garde à vue. 54 procédures pour «apologie du terrorisme» après les attentats sanglants qui ont endeuillé la France. Alors que les Français sont massivement descendus dans la rue pour scander «Li-ber-té d’ex-pre-ssion», ces procédures soulèvent de nombreuses questions sur l’encadrement de cette même liberté. Retour ses principes et ses limites en France… Quelles lois encadrent la liberté d’expression? «Le principe, c’est la liberté absolue, mais il y a beaucoup d’exceptions, résume Jean-Yves Dupeux, avocat spécialiste du droit de la presse. C’est quoi l’apologie du terrorisme?

Il s’agit de la promotion, qu’elle soit évidente ou sous-jacente, du terrorisme par quelque moyen et/ou support que ce soit (écrit, dessin, paroles et écrit, oral, affiche, médias). Comment différencier l’humour et injure? On ne peut pas comparer "Charlie" et Dieudonné : la liberté d'expression a des limites. Dieudonné, le 11 janvier 2014 (M.

On ne peut pas comparer "Charlie" et Dieudonné : la liberté d'expression a des limites

EULER/SIPA). Depuis le 7 janvier, à chaque jour suffit sa peine, et son débat, autour de la liberté d’expression. Alors que les hommages se déroulent encore, et que les cérémonies n’ont pas encore eu lieu, il y en a un qui n’a pas tardé à sortir du bois pour se rappeler à notre souvenir, surfant sur la triste actualité pour revendiquer sa part de liberté d’expression. Certains commentateurs se sont engouffrés dans la brèche : si "Charlie Hebdo" incarne la liberté d’expression, pourquoi censure-t-on Dieudonné ?

Pourquoi n’aurait-il pas droit, lui aussi, à sa protection ? Oui, la liberté d’expression s’applique à tous Oui, de prime abord, on a le droit de se poser la question de l’amalgame. « Charlie », Dieudonné… : quelles limites à la liberté d'expression ? « Pourquoi Dieudonné est-il attaqué alors que “Charlie Hebdo” peut faire des “unes” sur la religion ? » La question revient souvent. « Pourquoi Dieudonné est-il attaqué alors que Charlie Hebdo peut faire des “unes” sur la religion » ? La question est revenue, lancinante, durant les dernières heures de notre suivi en direct de la tuerie à Charlie Hebdo et de ses conséquences. Elle correspond à une interrogation d'une partie de nos lecteurs : que recouvre la formule « liberté d'expression », et où s'arrête-t-elle ?

1. La liberté d'expression est un principe absolu en France et en Europe, consacré par plusieurs textes fondamentaux. « La libre communication des pensées et des opinions est un des droits les plus précieux de l'homme : tout citoyen peut donc parler, écrire, imprimer librement, sauf à répondre de l'abus de cette liberté dans les cas déterminés par la loi », énonce l'article 11 de la Déclaration des droits de l'homme de 1789.

« Charlie Hebdo », 22 ans de procès en tous genres. Dieudonné : les principaux procès perdus depuis 2007.