background preloader

Analyse ConsoCollab (articles, blog, vidéos)

Facebook Twitter

L’économie collaborative, un vocabulaire nouveau de A à Z ! A l’occasion du OuiShare Fest 2014, la communauté des acteurs de l’économie collaborative a mis en place un abécédaire pour présenter les grands mots significatifs de cette économie de partage.

L’économie collaborative, un vocabulaire nouveau de A à Z !

Toute bonne personne sensible à ce nouveau mode de consommation qui bouleverse notre société se doit donc de connaître et maîtriser ce nouveau vocabulaire aussi riche qu’innovant. Voici donc 26 mots et leurs définitions made in OuiShare ! Auto-partage : « Co-utilisation de véhicules, entre particuliers ou professionnels, via une plateforme en ligne. » Media - La revue INfluencia : Le boom de la consommation collaborative. Publié le 17 septembre 2013 Parmi les nouvelles tendances de consommation qui se sont développées ces dernières années, la consommation collaborative est certainement l’une des plus impressionnantes.

Media - La revue INfluencia : Le boom de la consommation collaborative

Elle a même été désignée par le très sérieux Time Magazine comme l’une des dix idées qui peuvent changer le monde. Le phénomène de la consommation responsable a pris une ampleur considérable au cours de la dernière décennie. Depuis le début des années 2000, aussi bien le commerce équitable que le bio ont connu un développement important et une croissance rapide à l’échelle mondiale. Bernard Stiegler, Pharmacologie de la Contribution (FR) Pourquoi l’économie de partage peut être encore plus vicieuse que sa copine capitaliste. Atlantico : Couchsurfing, crowdfunding, coworking, etc.

Pourquoi l’économie de partage peut être encore plus vicieuse que sa copine capitaliste

L'économie de partage a été fondée sur des valeurs d'entraide et de solidarité. Néanmoins, à l'instar de Airbnb, aujourd'hui de plus en plus de grands groupes ont trouvé le moyen de monétiser ces services. Nous sommes au bout du modèle fordiste, il faut passer à un modèle contributif. Bernard Stiegler est philosophe, théoricien de l’évolution des systèmes techniques.

Nous sommes au bout du modèle fordiste, il faut passer à un modèle contributif

Il a découvert les modèles du libre de façon presque accidentelle, en tant que Directeur de l’INA. Initiateur et président du groupe de réflexion philosophique Ars industrialis créé en 2005, il dirige également depuis avril 2006 l’Institut de recherche et d’innovation (IRI) qu’il a créé au sein du centre Georges-Pompidou. Du collaboratif au contributif : vers le 3ème web.

Intervention lors du OuiShare Fest 2014-05-16 Propos recueillis par Dominique Firbal L’économie collaborative est un modèle économique pour demain.

Du collaboratif au contributif : vers le 3ème web

Comprendre l'économie contributive en 9 minutes. La consommation collaborative en sept infographies. Échanger, louer entre particuliers ou revendre : autant de pratiques qui reviennent sur le devant de la scène depuis quelques années, notamment grâce aux opportunités qu’offre Internet.

La consommation collaborative en sept infographies

Véritable révolution transformant en profondeur nos sociétés ou simple mouvement de niche, cette question est au centre des débats. Sharing reinvented through technology. Watch Rachel's TED Talk.Collaborative Consumption. "A l’ère du numérique, les modèles verticaux ne sont plus efficients", prévient Benjamin Tincq. L’Usine Digitale - Avec Internet se développent de nouvelles pratiques collaboratives, comme, par exemple, les consommateurs s’entraidant, se substituant au service après-vente.

"A l’ère du numérique, les modèles verticaux ne sont plus efficients", prévient Benjamin Tincq

Partager: au cœur de la ville de demain. La question posée aux auteurs pour ce numéro spécial de la Revue du Cube consacrée au thème du partage était la suivante : « Nous allons vers un monde où l’humain aura les pouvoirs d’un véritable dieu, mais il faudrait commencer à apprendre le job !

Partager: au cœur de la ville de demain

» C’est en ces termes que l’artiste Jérôme Lanier pointe le paradoxe où nous conduit l’évolution exponentielle du progrès technologique. La révolution numérique offre des possibilités inédites de créativité, de dialogue et d’émancipation. Antonin Léonard: "L'économie du partage rebat les cartes" Ce fils de profs engagés à gauche a découvert les vertus de l'économie collaborative.

Antonin Léonard: "L'économie du partage rebat les cartes"

Et compris que, de la voiture au logement, en passant par l'éducation ou l'industrie, les outils numériques pouvaient aider à repenser notre modèle à bout de souffle. A peine diplômé de son école de commerce, Antonin Léonard fonde donc, en 2012, avec quelques amis, un think tank dédié à cette économie collaborative et à l'innovation sociale : OuiShare. [Prospective] Les 5 secteurs d'activités bousculés par la consommation collaborative. A l’occasion de la conférence « Jusqu’où la consommation collaborative peut-elle aller ? » organisée par LearnAssembly en partenariat avec Maddyness, voici un rapide tour d’horizon d’un univers en pleine révolution. Des secteurs d’activités en plein chamboulement, qui attisent parfois la colère des acteurs traditionnels. 10 millions d’hôtes et 600 000 logements : ce sont les derniers chiffres d’Airbnb. 100 000 nouveaux inscrits par mois : ce sont les chiffres de Blablacar. 1 milliard de dollars : c’est le montant collecté par Kickstarter depuis son lancement.

Ces chiffres astronomiques montrent que la consommation collaborative n’est plus une niche réservée à quelques early-adopters mais bien une tendance lourde de l’économie. La consommation collaborative transforme complètement les chaines de valeur de gros secteurs comme l’hôtellerie, la mobilité, l’éducation, les loisirs ou encore la finance. Education Mobilité Finance Logement Loisirs Crédit Photo: Shutterstock. En France, la consommation a de l’avenir. LE MONDE CULTURE ET IDEES | • Mis à jour le | Par Audrey Garric Les cadeaux de Noël sont définitivement désacralisés.

En France, la consommation a de l’avenir

Une fois de plus, les Français déçus par les présents sous le sapin se sont empressés de les revendre sur Internet au lendemain des fêtes. Avant le réveillon, 47 % d’entre eux envisageaient même d’offrir des vêtements, des jouets ou des objets de deuxième main, selon une étude TNS-Sofres publiée le 9 décembre 2013. Tous adeptes de l'économie collaborative.

Le succès de l’économie collaborative n’est pas seulement dû à la crise, il est également lié aux valeurs partagées par 75% des français qui en sont adeptes. Consommation collaborative définition. L'économie collaborative revisite les finalités de notre économie à la lumière des facilités offertes par le numérique. C'est pourquoi, l'autonomie croissante du consommateur lui permet d'envisager de nouvelles formes d'échanges en libérant d'avantage sa capacité à collaborer avec les autres. De plus, ces nouvelles expériences de consommation revalorisent pleinement l'échange économique qui est avant tout une justification du lien social basé sur la confiance entre les individus. L'économie de marché devra évoluer pour ne pas se laisser distancer. La ConsoCollab : faites-là vous-même ! La consommation collaborative ce n’est pas qu’une affaire d’Internet et de start-up.

Revue des moyens d’action à mettre en place depuis chez soi pour ses voisins, ses amis, son quartier, sa ville. Ca y est les médias s’emparent du sujet : reportage sur TF1 le 5 octobre dernier, émission sur France Inter le 9 octobre, le fondateur d’une start-up invité sur BFM… Economie du partage, business-model, plateformes, une certaine vision de la consommation collaborative est à la mode. Consommation collaborative. Economie collaborative / P2P economy. Economie de Fonctionnalité. Critiques de la Sharing Eco.

Association

Revue de presse. Vidéos.