background preloader

Obesité

Facebook Twitter

Obésité : quelle est la région la plus (et la moins) touchée. Dans quelle coin de France trouve-t-on le plus d'obèses ?

Obésité : quelle est la région la plus (et la moins) touchée

A en croire les derniers résultats de l'Observatoire national de Withings, la Champagne-Ardenne (54,4%) et la Picardie (52,6%) sont les régions les plus touchées par l'obésité et le surpoids. A l'inverse, l'Île-de-France (43,1%) monte sur la première marche du palmarès des régions dont la population est la plus svelte, suivie par la Bretagne et la Basse-Normandie (toutes deux à 46,2%). Le spécialiste des objets connectés pour la santé, dont l'étude a porté sur un échantillon de 100.000 personnes, a mis en place un outils pour mesurer en temps réel de l'indice de masse corporel des Français (IMC).

D'après les premiers chiffres de Withings, 45,6% des Français sont en surpoids ou obèses (avec un IMC égal ou supérieur à 25 kg/m2). Et la tranche d'âge la plus touchée toutes régions confondues est celle des 50-60 ans avec un taux qui atteint 56,9% . Obésité : vers une épidémie globale en 2030 en Europe. L’Europe devrait faire face à une épidémie d’obésité en 2030.

Obésité : vers une épidémie globale en 2030 en Europe

C’est en tout cas ce que prévoit l’Organisation mondiale de la santé (OMS), dans une étude rendue ce mercredi par son antenne européenne. Selon cette étude, une grande partie de la population irlandaise sera en surpoids ou obèse d’ici à 2030 : 89% des hommes en Irlande devraient être en surpoids vers 2030 – dont 48% d’obèses – et 85% des femmes.

La Grande-Bretagne aussi aura à s’inquiéter quant au surpoids de ses citoyens puisque les projections prévoient 33% de femmes et 36% d’hommes en situation d’obésité. Plus globalement, la proportion d’obèses devrait augmenter d’ici quinze ans dans l’ensemble des pays européens, sauf aux Pays-Bas, où 8% des hommes seront probablement obèses, contre 10% en 2010. Déjà aujourd’hui, la situation sanitaire des citoyens européens inquiète. Contrairement aux idées reçues, il y a plusieurs seuils d’obésité. Gurvan Kristanadjaja. Obésité sévère : organisation des filières de soin pour la prise en charge - Obésité. Publié le06.02.14 mise à jour11.12.15 Le système de soins doit s’adapter à l’épidémiologie de l’obésité et plus singulièrement à la prévalence accrue de ses formes les plus sévères, qui concernent près de 4% de la population adulte.

Obésité sévère : organisation des filières de soin pour la prise en charge - Obésité

Le contexte L’épidémie d’obésité est un fléau de santé publique qui ne cesse de s’amplifier et qui touche inégalement les populations tant les déterminants sociaux, environnementaux, économiques ou génétiques sont importants. C’est une maladie de personnes vulnérables dans une société d’abondance. Le volet offre de soins du plan obésité, piloté par la direction générale de l’offre de soins (DGOS), a pour ambition d’être structurant dans la prise en charge des personnes obèses, y compris les cas les plus graves, et doit permettre non seulement de faire face à ses conséquences médicales mais également, d’enrayer la progression de la maladie, et de réduire l’exclusion sociale et la stigmatisation professionnelle dont elles sont victimes. Les cinq centres intégrés. L'obésité : épidémiologie, causes, traitements, obésité infantile. Obésité Définition extraite du Dictionnaire de la réadaptation.

L'obésité : épidémiologie, causes, traitements, obésité infantile

Obésité - les enjeux de santé publique Dans le rapport intitulé "pour une politique nutritionnelle de santé publique en France", des informations intéressantes sur l'épidémiologie de l'obésité (constat et enjeux) ainsi que sur les connaissances actuelles sur les facteurs nutritionnels impliqués dans le déterminisme de l'obésité - juin 2000. Obesity-diet.com Site très complet traitant de la diététique et de l'obésité entièrement géré par des professionnels groupés au sein d'une association scientifique, l'Association pour la Coordination et la Recherche en Obésité et Nutrition.

Généralités, diététique, le coin pratique, complications, chirurgie digestive, chirurgie plastique, autres traitements, médicaments. Dernière mise à jour du site 16 janvier 2002. L’obésité chez les jeunes : le poids du milieu social. 6 octobre 2015 - Un enfant de grande section de maternelle fils d’ouvrier a 4,5 fois plus de risque d’être obèse qu’un enfant de cadre supérieur.

L’obésité chez les jeunes : le poids du milieu social

En classe de CM2 cette proportion est de 0,8 % chez les enfants de cadres, contre 7 % chez les enfants d’ouvriers. 5,8 % des enfants de grande section de maternelle fille ou fils d’ouvriers souffrent d’obésité [1] contre 1,3 % des enfants de cadres supérieurs. Les enfants d’employés ont aussi 3,7 fois plus de risque d’être obèses que les enfants de cadres selon une étude du ministère des Affaires sociales, menée auprès de 19 000 enfants pendant l’année scolaire 2012-2013. En grande section, la part d’enfants obèses est passée de 3,2 % en 2006 à 3,5 % en 2013. Mais cette donnée moyenne masque de fortes inégalités entre catégories sociales. Les inégalités persistent par la suite. Pour en savoir plus : Obésité et milieux sociaux © Raoul Duke - Fotolia.com. Nutrition - Diététique : la définition médicale.

Obésité - Santé sur le net.