background preloader

Les comportements addictif liés à l'usage du numérique

Facebook Twitter

Les comportements addictifs liés à l'usage du numérique. Les comportements addictifs liés à l'usage du numérique. Accro au jeu vidéo ? Les jeux vidéo ont connu, ces dernières années, un développement considérable.

Accro au jeu vidéo ?

Leur pratique peut comporter des risques liés en particulier à un usage excessif des jeux en ligne comme les MMORPG qui peut mener à une addiction aux jeux vidéo. L'addiction aux jeux vidéo. Dépendance ? — Enseigner avec le numérique. Dépendance aux jeux vidéo : les signes à surveiller « Les nouvelles addictions : tel était le thème de la séance hebdomadaire de l'Académie de médecine qui s'est tenue mardi avec, notamment, la question de l'addiction des jeunes aux jeux vidéo.

Dépendance ? — Enseigner avec le numérique

Or sur ce thème, Marie-France le Heuzey, pédopsychiatre à l'hôpital Robert-Debré à Paris, se veut à la fois vigilante et rassurante. Vigilante, car il existe effectivement des cas de jeunes qui se font happer par le jeu [...] «Il faut bien sûr regarder le nombre d'heures que l'enfant passe à jouer, mais il est difficile de déterminer un seuil exact», poursuit le médecin.

Ce sont plutôt les conséquences qu'il faut regarder: «Lorsque l'enfant décroche de la vie familiale ou scolaire, qu'il ne veut plus se lever le matin, qu'il abandonne ses activités sportives… Ce sont autant de signes d'alerte», explique le médecin. » Santé publique France - Inpes. "Addiction" : il est préférable de ne pas utiliser ce terme pour ce qui concerne l'usage des jeux vidéo par les enfants et les adolescents (Académie nationale de médecine, 2012) - Bloc notes de Jean Heutte : sérendipité, phronèsis et ataraxie sont les tro. La plupart des médecins et chercheurs spécialisés dans le domaine des jeux vidéo sont unanimes [1] : les cas de jeu excessif sont rares et ne relèvent pas, quelle que soit sa définition, de l’addiction (notamment au sens du Diagnostic and Statistical Manual of Mental Disorders (DSM-IV)).

Bonjour, ce rapport de l'académie de médecine est intéressant car il met en exergue la notion d'addiction en fonction de l'âge : enfant, adolescent et adulte. Chacun à son niveau ayant une prévalence à des niveaux variables de cette "utilisation excessive" de jeux quels qu'ils soient. – garnier_groupec_psy

Ni l’American psychatric association, ni l’Organisation mondiale de la santé (OMS) ne font d’ailleurs référence pour le moment à une quelconque « dépendance au virtuel ».

"Addiction" : il est préférable de ne pas utiliser ce terme pour ce qui concerne l'usage des jeux vidéo par les enfants et les adolescents (Académie nationale de médecine, 2012) - Bloc notes de Jean Heutte : sérendipité, phronèsis et ataraxie sont les tro

Contrairement à ce que l’on pourrait penser en parcourant les médias, cette notion d’addiction, très complexe, ne relève toujours pas d’un consensus scientifique. Addiction et compulsion, les deux piliers de l’attention. Pour l’essayiste et journaliste scientifique Sharon Begley (@sxbegle), les deux troubles psychologiques que sont la dépendance et la compulsion semblent des notions interchangeables.

Addiction et compulsion, les deux piliers de l’attention

Pourtant si l’addiction naît du plaisir, la compulsion, elle, est l’enfant de l’anxiété explique-t-elle dans une tribune pour le Wall Street Journal. Or, les comportements compulsifs, marque d’anxiété, seraient en train de supplanter les comportements addictifs dont les symptômes favorisent la dépression. Cyberdépendance - Forum libre Psychologie. Security Check Required.

Actualité du digital. Qu’est-ce que la cyberdépendance ? Le 30 juin 2016, Internet comptait plus de 3,6 milliards d’usagers à travers le monde, dont 320 millions en Amérique du Nord (89% de la population nord-américaine; Force est de constater qu’avec une si grande popularité, Internet peut entraîner des difficultés chez certaines personnes.

Qu’est-ce que la cyberdépendance ?

Cyberdépendance, dépendance à Internet, usage pathologique, abusif, excessif ou problématique d’Internet sont des appellations fréquemment utilisées pour décrire ces difficultés. Le site Cyberdependance.ca a pour objectif de fournir des informations sur les différents usages problématiques d’Internet et des nouvelles technologies, en plus de fournir des pistes de solution. L’usage problématique d’Internet et des nouvelles technologies, communément appelé cyberdépendance, se traduit par une utilisation persistante et récurrente des technologies ou des moyens de communications offerts par Internet qui engendre des difficultés chez l’individu.

Actualités du numérique - Concours "Trophées des classes" L'éducation aux médias et à l'information est un élément indispensable pour préparer à l'exercice de la citoyenneté.

Actualités du numérique - Concours "Trophées des classes"

Le concours"Trophées des classes" alimente la réflexion sur les usages responsables des supports et des réseaux numériques et interroge les pratiques culturelles et sociales qui y sont associées. Avec les "Trophées des classes", le Ministère de l'éducation nationale, de l'enseignement supérieur et de la recherche, la CNIL et le groupe MGEN souhaitent valoriser les initiatives des classes avec le numérique dans le cadre de l'éducation au média et à l'information. Pour concourir, les classes encadrées par un enseignant doivent soumettre une production aboutie en lien avec l'une des quatre thématiques suivantes : le respect des droits des personnesla protection de la vie privéeles traces laissées sur Internetla vérification des sources.

Trouble d’utilisation d’Internet et addiction à Facebook. Est-ce que l’utilisation de Facebook affecte le cerveau et la façon de penser ?

Très intéressant même si ça date ... je vous remercie pour le partage. Ce qui m'a interpelé c'est la durée moyenne de concentration qu'a "l'Américain de 2012" et qui est au dessous de celle d'un poisson rouge ... ça fait vraiment peur ...!! – aabik_grouped_psy

Une nouvelle infographie proposée par Best Masters In Psychology : Facebook psychology : Is addiction affecting our minds a capitalisé des données chiffrées de différentes études sur la captation de l’attention, la concentration ou les modifications du cerveau produites par une utilisation intensive (temps passé) de Facebook et plus largement de l’Internet.

Trouble d’utilisation d’Internet et addiction à Facebook

Trouble d’utilisation d’Internet (UID) officiellement reconnu par les psychiatres américains Si l’on souligne habituellement les bénéfices du numérique pour les individus et les organisations, l’infographie indique que l’addiction à l’Internet est reconnue comme telle officiellement par l’Association Américaine de Psychiatrie (American Psychiatric Association, APA) avec le trouble d’utilisation d’Internet, Internet Use Disorder (IUD) défini ainsi par l’association en partant de 9 dispositions de l’Internaute « affecté » :


  1. lecroere_groupec_psy Feb 21 2017
    Bonjour! Merci à vous pour ce partage très documenté , accessible et ô combien intéressant !
  2. metzger_groupe5_psy Feb 21 2017
    Bonjour, merci pour votre partage
  3. bejenari_groupef_psy Feb 21 2017
    Bonjour, Je trouve votre collection très diversifiée. J'ai surtout apprecié l'article "Addiction et compulsion, les deux piliers de l’attention". Merci pour ce partage! Olga
  4. vormiero_groupeb_psy Feb 16 2017
    Bonjour, La documentation est dense et variée. Ravie de faire partie de cette équipe. Bon courage et bonne journée
  5. dufaux_groupeb_psy Feb 15 2017
    Bonjour, Cette équipe de collaboration met à disposition une collection très complète Les articles sur les jeux vidéos sont particulièrement intéressants. Merci beaucoup Alexandra
  6. tufenkji_groupeb_psy Feb 13 2017
    Bonjour, Je suis ravie de faire partie de cette équipe. La diversité des ressources y est en effet très intéressante. Merci et bon courage à tous, Diala
  7. desaintpol_groupee_psy Feb 12 2017
    Bonjour, Merci de m'avoir accepté dans votre équipe. Je trouve vos sources intéressantes. Cordialement, Julie