background preloader

Les comportements addictifs liés à l'usage du numérique

Facebook Twitter

APPROCHE PSYCHOLOGIQUE DE L'ADDICTION. H. FERNANDEZ, H. SZTULMAN – Annales médicopsychologiques, 1997. Approche du concept d'addiction en psychopathologie. Google Scholar, Dépendance à Internet. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La dépendance à Internet (également nommée cyberdépendance cyberaddiction usage problématique d'Internet (UPI) ou trouble de dépendance à Internet (TDI)) désigne un trouble psychologique entraînant un besoin excessif et obsessionnel d'utiliser un ordinateur et interférant sur la vie quotidienne. Des activités en ligne, telles que l'achat en ligne, si faite en personne, peuvent être considérées comme problématiques si celles-ci sont compulsives. Signes et symptômes[modifier | modifier le code] D'après le spécialiste français Romain Cally « sur le web, la compulsion apparaît lorsque l'internaute ne juge plus son comportement normal, mais ne peut pour autant éviter de se connecter.

Symptômes psychologiques allégués[9] : Symptômes physiques allégués[10] : yeux secs ;maux de tête migraineux ;maux de dos ;syndrome du tunnel carpien ;repas irréguliers ou sautés ;mauvaise hygiène personnelle ;insomnies ou changements dans le cycle du sommeil. D. Wikipédia, Dépendance à internet. {Page consultée le 3 février 2017} Étude : les comportements numériques des Français.

Le cabinet d’audit et de conseil Deloitte vient de publier une étude particulièrement intéressante sur les comportements des Français sur Internet et les réseaux sociaux.

Je trouve cet audit pertinent car on s'intéresse beaucoup aux conséquences de l'usage du numérique sur notre santé et peut-être un peu moins à l'impact sur notre économie nationale, mondiale, sur notre quotidien, nos habitudes de consommation, qui procède pourtant à une profonde transformation de nos sociétés et notre hygiène de vie. Par ailleurs, ce changement numérique est bien là, et nous apporte aussi des éléments de confort et des habitudes différentes, notamment de consommation. J'apprécie de considérer la problématique des "comportements addictifs liés à l'usage du numérique" de ce point de vue, économique. Lien, L’impact du numérique sur les médias traditionnels : [consulté le 01/03/2017]. Toujours dans un esprit de "consommation numérique", je propose le lien ci-dessus d'un des blogs tenus par Frédéric Cavazza, consultant pour de grandes entreprises et "expert" et auteur d'ouvrages dans le domaine du web et de la gestion des médias numériques par les professionnels du web (informations trouvées sur la page Amazon [en ligne] : Je trouve que ce post donne aperçu intéressant de ce que sont encore nos habitudes de consommation des médias traditionnels (vidéos, tv, radio, etc) et de ce qu'elles pourraient devenir. – mutez_grouped_psy

Cette 7ème édition du très complet « State of the Media Democracy » est réalisée dans 10 pays sur plus de 2000 personnes par pays.

Étude : les comportements numériques des Français

L’étude dégage plusieurs grandes tendances qui reflètent les nouveaux comportements liés aux technologies numériques. Les Français, « Digital Omnivores » Derrière ce terme rarement rattaché aux usages technologiques, se cache la propension des Français à cumuler les devices connectés. Un Français sur 5 est utilisateur de tous les devices et possède à la fois un ordinateur, un mobile, et une tablette. A chaque appareil ses usages Si les Français ont de multiples appareils connectés, ils ne sont pas tous réservés au même usage. L’ordinateur est principalement utilisé pour surfer et gérer ses mails, la tablette pour télécharger des applications gratuites, lire des articles et jouer. Blog du modérateur – média des professionnels du digital. Fabian Ropars, le 28 mai 2013. Etude : les comportements numériques des Français. INTERNET: Etes-vous plutôt compulsif ou excessif ? – Southern Communication Journal – Votre comportement, en ligne, est-il prédictif d’un usage d’Internet bientôt compulsif ou votre usage est-il juste excessif ?

INTERNET: Etes-vous plutôt compulsif ou excessif ? – Southern Communication Journal –

Parmi les sujets les plus populaires abordés sur l’utilisation d’Internet, les effets indésirables psychosociaux tels que la dépendance, la dépression et la solitude. Mais alors que les données sont de plus en plus nombreuses sur les raisons et les effets d’une surutilisation de l’Internet, cette petite étude, publiée dans le Southern Communication Journal, explore un angle encore peu étudié : comment les comportements de communication en ligne, tels que la tendance à la révélation de soi, ou à nouer « du lien social » annoncent une utilisation d’Internet excessive ou compulsive.

Blog des professionnels de la santé, 11 octobre 2012. Internet : êtes-vous plutôt compulsif ou excessif ? Accro au jeu vidéo ? Les jeux vidéo ont connu, ces dernières années, un développement considérable.

Accro au jeu vidéo ?

Leur pratique peut comporter des risques liés en particulier à un usage excessif des jeux en ligne comme les MMORPG qui peut mener à une addiction aux jeux vidéo. L'addiction aux jeux vidéo Le caractère addictif et addictogène de l'usage des jeux vidéo concernent essentiellement les jeux en réseau sur Internet et plus particulièrement les MMORPG (Massevely Multiplayer Online Role Playing Game – Jeux de rôle massivement multi-joueurs).Des études ont montré que des joueurs excessifs de jeux vidéo (plus de 30 heures par semaine) pouvaient en être « addict ». Cette véritable addiction aux jeux vidéo ne concerne qu'une faible proportion de joueurs. La prévalence. Cyberdépendance. Édito : jeux vidéo, Internet, entre dépendance et pathologie.

Très vite, dès lors que quelqu'un a le « malheur » de travailler sur ordinateur ou de jouer plus de cinq minutes, certains n'hésitent pas à qualifier cette personne de geek (une insulte à leurs yeux), sous-entendant « geek associal ne sortant jamais de chez lui ».

Édito : jeux vidéo, Internet, entre dépendance et pathologie

S'il s'agit d'une exagération pour la plupart des personnes concernées, pour une ultra minorité, la situation est dramatique. La presse nous relaie d'ailleurs assez régulièrement les cas les plus extrêmes. Reportage de France 2 datant d'il y a plus de six ans. Quand les morts font les gros titres Un Sud-Coréen de 28 ans est mort d'épuisement après avoir joué pendant 49 heures à des jeux vidéo (Nouvel Obs, 2005). Les cas de décès et de meurtres sont de très loin les plus relayés par la presse spécialisée et généraliste. JEUX VIDEOS, INTERNET ENTRE DEPENDANCE ET PATHOLOGIE. Les comportements addictifs liés à l'usage du numérique. Les comportements addictifs liés à l´usage du numérique. Les comportements addictifs liés à l’usage du numérique.

Les comportements addictifs liés à l'usage du numérique. Les comportements addictifs liés à l’usage du numérique. Les comportements addictifs lies àl'usage du numerique. C2i : Comportements addictifs liés à l'usage du numérique. Addiction au numérique : peut-on vivre déconnecté ? Par Vincent Parizot , Sophie Aurenche Il est parfois difficile de se détacher de la spirale infernale du numérique.

Addiction au numérique : peut-on vivre déconnecté ?

En 2014, 28 millions de Français possédaient un smartphone et neuf millions avaient une tablette tactile. De plus, les réseaux sociaux tels que Facebook ou Twitter comptaient jusqu'à 32 millions d'inscrits. L'addiction au numérique frappe alors de nombreuses personnes. Celles-ci peuvent consulter leur smartphone 100 fois par jour et se précipiter à la moindre alerte ou notification. Le documentaire Digital Detox s'est inspiré de cette dépendance.

Michel Lejoyeux, un professeur de psychiatrie et d'addictologie à l'université Paris 7, estime que le problème n'est pas de savoir s'il est possible de vivre déconnecté ou non.