background preloader

Big Data

Facebook Twitter

BIGData. Big Data. Norme de métadonnées. Les normes de métadonnées sont des normes qui décrivent les données sur les données, employées pour la structuration des ressources informatiques en général (pas seulement les documents électroniques) et l'interopérabilité informatique.

Norme de métadonnées

Étant donné les multiples utilisations des métadonnées, à la fois dans les ressources informatiques et les systèmes, il est nécessaire d'employer des normes. La plupart de ces normes ne sont disponibles qu'en anglais. Il n'existe que deux normes disponibles en français : celle sur le référentiel Dublin Core, et celle sur le patrimoine culturel immatériel (ISO 21127). Les normes de métadonnées portant sur des domaines particuliers découlent de la définition de communautés d'intérêt (voir DoDAF). Real Madrid : quand le big data rend possible un marketing people-centric. A la multiplication des données, il faut ajouter la capacité sans cesse grandissante de les extraire et de les analyser : pour les entreprises, la somme permet d’ouvrir un nouveau champ des possibles.

Real Madrid : quand le big data rend possible un marketing people-centric

C’est une réalité à tous les niveaux de l’organisation, des directions métiers aux responsables opérationnels : optimisation de performances, découverte de nouveaux débouchés, prévision des ventes plusieurs semaines à l’avance… Sans oublier la promesse d’un marketing qui devient peu à peu ultra personnalisé. Aujourd’hui, « un pouvoir est donné aux entreprises pour aller très loin dans la segmentation », résume Vincent Ducrey, CEO du Hub Institute. Mais pour s’en servir correctement, deux étapes sont selon lui indispensables : Big data : 5 chiffres à connaître sur un secteur en pleine expansion. 48,6 milliards de dollars seront dépensés dans le big data en 2019 C’est, selon IDC, l’estimation du montant des dépenses liées au big data qui seront réalisées en 2019.

Big data : 5 chiffres à connaître sur un secteur en pleine expansion

Ce chiffre, particulièrement élevé, regroupe les équipements, logiciels et services de big data et implique un taux de croissance annuel de 23% des investissements dans ce domaine. Les débouchés les plus porteurs de ce marché sont le secteur manufacturier (2,1 milliards de dollars en 2014), la banque (1,8 milliard de dollars en 2014) et l’industrie de process (1,5 milliard de dollars). Les croissances les plus fortes sont quant à elles à chercher du côté des services d’investissement (+26%), de la banque (+26%) et des média (+25%). France : un marché estimé à 9 milliards d’euros d’ici 5 ans Selon le rapport « Industrie du futur », dont le projet a été initié par le président de la République, le marché de la donnée devrait peser neuf milliards d’euros d’ici cinq ans dans le seul Hexagone. Cloud, Big Data, Internet des objets : Satya Nadella livre sa vision de la transformation numérique. « Chaque entreprise a une mission.

Cloud, Big Data, Internet des objets : Satya Nadella livre sa vision de la transformation numérique

Chez Microsoft, nous voulons donner à chaque personne et à chaque entreprise les moyens de réaliser ses ambitions. Et cela, peu importe son secteur d’activité ou le pays dans lequel elle est installée. Notre ambition est triple : Réinventer la productivité et les process business ;Construire la plateforme de cloud intelligent ;Développer un nouvel environnement de travail (personal computing) Tout est interconnecté, l’un ne va pas sans l’autre. Big data : un océan de données pour vous aider à (bien) décider.

Big data + Internet des objets = l’« Internet industriel » Le big data n’est pas un sujet réservé aux geeks ou aux informaticiens.

Big data : un océan de données pour vous aider à (bien) décider

Construire une stratégie de big data devient un impératif pour l’immense majorité des entreprises. 89% des professionnels interrogés dans le cadre de l’étude How the Industrial Internet is Changing the Competitive Landscape of Industries (Accenture / General Electric) estiment ainsi que traîner dans l’analyse et l’exploitation business des données, c’est risquer de perdre des parts de marché. D’autant plus lorsque que l’on sait que, d’ici 2020, 50 milliards d’objets connectés ajouteront leurs données au flux qui croît déjà sans cesse chaque jour. Une équation qui, selon l’étude, marquera véritablement « l’unification du monde virtuel et du monde réel », dans ce qu’elle nomme l’« Internet industriel ».

Marketing programmatique : quand le Big Data se fait Smart. « Chez Conexance, nous préférons les « Smart Data » aux « Big Data », les transactions aux déclarations, l’intégration des canaux à l’omnicanalité, le trigger client au Marketing push... et c’est ce que nous faisons depuis 2005 ».

Marketing programmatique : quand le Big Data se fait Smart

C’est en ces mots que Didier Farge, fondateur de Conexance, décrit son entreprise. Basée à Lille, cette dernière a fait du marketing programmatique, à savoir l’ensemble des campagnes marketing associées à l’utilisation de logiciels et d’algorithmes, sa spécialité. Des bases de données optimisées pour une croissance du chiffre d’affaires L’activité de Conexance nécessite des bases de données conséquentes, créées à partir d’informations collectées récoltées sur différents canaux de communication (mail, postal et téléphonique), ainsi que par l’analyse d’un grand nombre de transactions: achats retail, ventes à distance offline et online, abonnements aux titres de presse, données socio-démographiques… L’objectif ?

De nouvelles perspectives pour Conexance. Le Big Data au service du marketing digital, définition et explication. Le Big Data et le marketing Digital expliqués en quelques lignes 2014 l’année du Big Data ?

Le Big Data au service du marketing digital, définition et explication

Evalué à 12,4 milliards de $ en 2014 le chiffre d’affaire généré par les solutions de Big data sont, selon le transparency market research, en passe d’atteindre les 48 milliards de dollars de chiffre d’affaire en 2020 soit presque 4 fois plus qu’actuellement. Cependant qu’est-ce que le Big Data ? Big Data : comparatif des technos, actualités, conseils...

Pour faire face à l'explosion du volume des données, un nouveau domaine technologique a vu le jour : le Big Data.

Big Data : comparatif des technos, actualités, conseils...

Inventées par les géants du web, ces solutions sont dessinées pour offrir un accès en temps réel à des bases de données géantes. Comment définir le Big Data, et quelle est sa promesse ? Face à l'explosion du volume d'informations, le Big Data vise à proposer une alternative aux solutions traditionnelles de bases de données et d'analyse (serveur SQL, plateforme de Business Intelligence...). Comment le big data peut aider les banques à reconquérir leurs clients.

Près de 42 milliards de dollars.

Comment le big data peut aider les banques à reconquérir leurs clients

Ce devrait être le poids, en 2018, du marché mondial des technologies et services liés au "big data", un montant qui représente une croissance annuelle de 26,4% en moyenne, selon une étude publiée le 15 septembre par le cabinet IDC. Mais qu'est-ce donc que le big data ? Cette terminologie - qui fait débat car elle est inspirée du Big Brother du roman 1984 de George Orwell - a pour signification la collecte et l'analyse des énormes masses de données générées par l'explosion de l'usage d'Internet.

Dans quel but ? Voyage au centre du système d'information.

Très intéressant ce sujet ... mais n'y-a-t-il pas ici encore le risque de voir les emplois souffrir de cette surutilisation de tous ces moyens de gestion par l'outil informatique.. si j'ai bien compris, plus besoin de consultant en ressources humaines, plus d'audit, peut être même plus d'avocat d'affaire pour les grosses boîtes, plus de responsable marketing etc... c'est le SOA qui maîtrise tout !!!! On va tous devoir se reconvertir en informaticiens je crois 😉 – schutz_groupeb

Réseaux sociaux : la dangereuse tentation de l'entre-soi. Pariser a démontré que sur Facebook, notamment, le fil d’actualité était organisé de façon à voir en premier les publications des amis avec lesquels l’utilisateur interagit le plus.

Ne sommes nous pas devant un paradoxe ici ? le Big data nous inonde d'informations de plus en plus nombreuses sur tout les sujets imaginables, nous avons à disposition à livre ouvert une somme monstrueuse de tous les savoirs réunis et parallèlement les réseaux sociaux que nous utilisons tous presque quotidiennement pour la plupart d'entre nous nous encercle dans un même domaine de prédilection soi-disant décelé par la science numérique : nous sommes compartimentés, mis dans des cases selon des calculs isolés basés sur des données éphémères révélant des besoins à un instant t qui disparaissent immédiatement remplis et la machine ne le sait pas ou outrepasse cette réalité du moment présent en nous confinant dans des cases de souhaits et intérêts divers limités tellement loin de nos possibilités de curiosité illimitée .... – schutz_groupeb

Résultat, ce sont toujours les mêmes profils, et donc les mêmes idées, qui sont véhiculées, aimées et partagées. « C’est comme ça que les journalistes britanniques et américains orientés par cette bulle de filtres ont eu une vision partielle de la réalité et n’ont pas anticipé le Brexit pour les uns, et l’élection de Donald Trump pour les autres », estime Francesca Musiani.

Réseaux sociaux : la dangereuse tentation de l'entre-soi

L’internaute est donc condamné à naviguer à vue dans un monde complaisant : rien ne vient déranger ses a priori, qu'il s'agisse d'opinions politiques, de goûts cinématographiques, d'engagement associatif, d'opinions philosophiques ou de croyances religieuses. Tout est compartimenté. Rien ne doit troubler le confort de l'utilisateur, au risque qu'il quitte la plateforme.