background preloader

Ecrire comme des journalistes

Facebook Twitter

Article de critique littéraire. Créer une fiche « critique littéraire » en 3ème - LivresAdos : Nouveautés littérature jeunesse. Cadre : Classe de 3èmeA, 1heure en classe entière au C.D.I.

Créer une fiche « critique littéraire » en 3ème - LivresAdos : Nouveautés littérature jeunesse

Heure de création de la fiche et quinze jours après une heure de restitution. Evaluation. Objectifs : - travail sur l’argumentation dans la perspective du baccalauréat de français - acquisition d’une méthode : comment réaliser une fiche Séance 1 : réalisation d’une fiche de critique littéraire Séance ponctuée d’exemples de livres et de critiques de livre Quoi ?

Pourquoi écrire une critique ? Comment ? Attention : un livre peut être intéressant par certains aspects et inintéressant par d’autres. Cela suppose de prendre soin de l’écriture et du style utilisé et donc de clarifier vos pensées. Différents éléments son à prendre en compte : 1 Au niveau du livre 1.1 Le genre ( roman, nouvelles, conte / policier, aventure, fantastique…) 1.2 Thèmes traités et éléments marquants 1.3 Schéma narratif 1.4 Couverture, format, typographie 1.5 Niveau de difficulté de lecture 2 Au niveau de l’écriture. Définir un angle pour construire son article - CLEMI.

Déontologie

24h dans une rédaction. Proscrire les commentaires camouflés Les récits les plus factuels ne sont pas à l’abri du mélange des genres.

24h dans une rédaction

Il suffit d’un nom, d’un verbe, d’un adjectif, utilisé de propos délibéré, ou sans réflexion, au fil d’une narration, pour orienter le jugement du lecteur vers une interprétation particulière. Ecrire «Le général César …» ou «L’activiste César…» ne dit pas la même chose. Dire que César est général, c’est énoncer un fait objectif. Le taxer d’activisme, c’est formuler un jugement en mélangeant information et commentaire. Le choix des mots n’est pas neutre. Dans une narration, utiliser chaque fois le mot le plus juste. Différencier les commentaires assumés Le journaliste digne de ce nom milite pour la liberté d’expression. La forme du commentaire n’est pas neutre Le commentaire, c’est de la dissertation par rapport à la narration des faits.

Les trois formes de commentaires. Comment écrire un bon reportage. Ce ne sera pas ici que vous aurez votre prix Pulitzer.

Comment écrire un bon reportage

Mais contre l’angoisse de la page blanche, ça peut aider. Cinq petits conseils pour écrire un reportage du tonnerre, un papier digne de la profession, vous les trouverez ici, exemples fournis ! 1. Ne garder que le plus intéressant En vérité, un reporter n’est pas toujours chanceux. Comme un photographe qui bourre sa carte mémoire de photos médiocres, il faudra des pages et des pages de scribouillages pour avoir LA citation à garder. . « Bangui s’était réveillée moite, encore mouillée d’un de ses orages de nuit qui font ici le ménage pour des aubes somptueuses. Si Pierre Georges a réussi son coup, vous avez envie de lire la suite. 3. . « La scène, on la connaît par cœur. Suit le développement, la campagne très originale de Jesse Jackson, et la fin du reportage, qui rejoint le début pour former une jolie boucle infinie : « Sur chaque bras, il porte un bébé : un Noir et un Blanc évidemment. »

Intéresser son lecteur et l’informer. Une fois que l’on a choisi le sujet de son prochain article, il faut être conscient que l’on ne pourra pas en aborder tous les aspects.

Intéresser son lecteur et l’informer

On aurait toutes les chances d’aboutir à un article difficile à construire et, au final, confus pour son lecteur. Un article s’élabore à partir d’un angle, et un seul. Choisir un angle, c’est donc aborder un seul aspect d’un sujet. Prenons un exemple : la rédaction du journal a décidé de traiter de l’élection du Conseil de la vie lycéenne (CVL) de l’établissement. Le rédacteur qui en est chargé peut envisager de traiter les aspects suivants : l’influence réelle du CVL dans la vie de l’établissement, le déroulement de l’élection et de la campagne électorale qui l’a précédée, la représentativité des élèves élus au CVL ou encore le regard croisé des adultes et des élèves de l’établissement sur le CVL.

24h dans une rédaction. La question préalable : qu’est-ce que je veux dire?

24h dans une rédaction

On n’écrit bien que si l’on conçoit clairement ce qu’on veut écrire. Quel que soit le genre retenu pour exprimer ce qu’il veut écrire, le journaliste ramène son propos à l’essentiel sous la forme d’un message concentré qu’il met en évidence, par souci d’efficacité, dès les premières lignes de son texte. Exemple, en cas de reportage : «César est arrivé en bateau, il repartira à la nage! … Britanix, tranquille, le dit avec le sourire, en affûtant sa hache de guerre entre deux tasses de thé. Le chef des Bretons, ne semble pas affolé par l’avancée des légions romaines débarquées sur la plage de Douvres. Deux questions essentielles : A qui dois-je le dire, comment le dire?

L’écriture journalistique. Ecrire pour être lu. Les genres journalistiques. Presse à l'école (ARPEJ) Presse à l'école (ARPEJ)