background preloader

Parlement européen

Facebook Twitter

Cela ne commence pas bien...

TTIP: tous les députés auront accès à l'ensemble des documents confidentiels. Parlement européen | 2 décembre 2015 TTIP: tous les députés auront accès à l’ensemble des documents confidentiels.

TTIP: tous les députés auront accès à l'ensemble des documents confidentiels

TAFTA – 88% des négociations avec le lobby industriel. Selon un rapport du CEO, la Commission Européenne passerait pas loin de 90% des négociations en tête à tête avec ceux qui défendent les intérêts des industries et des grandes marques de ce monde.

TAFTA – 88% des négociations avec le lobby industriel

Pas étonnant que la population s’inquiète de l’approche en grandes pompes du TAFTA, le traité transatlantique de libre échange. Quand les 1% se font 90% dans les négociations Alors que les fameuses négociations autour du traité transatlantique reprennent ce début de semaine, un document publié par le Corporate Europe Observatory, organisme indépendant dont la mission est d’observer les tentatives des corporations et leurs lobbies de manipuler les institutions européennes, et SumOfUs, une organisation mondiale de défense des consommateurs, dévoile que l’essentiel des négociations se ferait en compagnie de grands groupes industriels. 88% d’affairistes contre 9% de d’intérêts publics Qui veut encore plus de pesticides dans l’alimentation ? Le CEO tire un exemple très concret de ce déséquilibre. TTIP: le paradis des lobbies industriels. Skip to main content DanskNLENFIFRDEELITNOPLPTROSLESSV.

TTIP: le paradis des lobbies industriels

France Nature Env.. sur Twitter : "Qui sont les lobbyistes du #TAFTA ? Instructives infographies du Corporate Europe Observatory. TAFTA : le Parlement européen renonce à se faire l’écho des citoyens - NPA - Comité de l'Ariège. La plénière du Parlement européen a établi aujourd’hui son positionnement sur l’accord transatlantique, dans une résolution très décevante pour tous les citoyens préoccupés par implications probables du futur traité.

TAFTA : le Parlement européen renonce à se faire l’écho des citoyens - NPA - Comité de l'Ariège

Ignorant les 97 % d’avis opposés lors de la consultation de la DG Commerce en 2014, les eurodéputés n’ont pas souhaité rejeter l’inclusion d’un mécanisme de règlement des différends Investisseurs-États dans l’accord futur, alors que celui-ci donnera aux entreprises étrangères le droit exclusif d’attaquer des États. Le Président Schulz s’est assuré le soutien des élus libéraux et conservateurs en proposant un compromis fait de formulations sibyllines, qui reviennent à accepter l’ISDS dès lors qu’il portera un autre nom. Le texte comporte d’autres éléments problématiques : il cautionne le principe de la coopération réglementaire, entérine la disparition de l’agriculture paysanne et la fin d’une alimentation de qualité. Vote sur la résolution TAFTA au Parlement européen : un report c'est bien, un abandon des négociations c'est encore mieux.

Cette décision est un désaveu cinglant du travail entrepris ces derniers mois, en particulier par Bernd Lange, pour l’adoption d’une résolution qui a suscité de nombreux débats et amendements.

Vote sur la résolution TAFTA au Parlement européen : un report c'est bien, un abandon des négociations c'est encore mieux

Le Tafta pour les nuls. Faire l’autruche : chercher à fermer les yeux sur l’imminence d’un danger.

Le Tafta pour les nuls

C’est à peu près le comportement adopté cette semaine par le social-démocrate Martin Schulz, président du Parlement européen. L’instance devait s’exprimer mercredi sur le Tafta (Partenariat transatlantique de commerce et d’investissement, dit aussi TTIP ou marché transatlantique). Sauf que face à un échec annoncé, le président du Parlement européen a préféré reporter le vote à l’été. Pourtant, il ne s’agissait pas, pour les élus européens, de se prononcer sur l’adoption ou non du traité puisque les négociations sur son contenu sont encore en cours. Le vote de cette semaine était purement consultatif : il devait permettre aux députés européens d’influencer la Commission dans la conduite des discussions. TTIP, Tafta, quoi ? Les acronymes se promènent sur des prospectus et affiches depuis quelques mois, voire quelques années.

Une zone de libre-échange, et alors ? Traité transatlantique : les 12 mots qui déchirent le Parlement européen. Des eurodéputés hostiles au traité transatlantique, le 10 juin 2015 à Strasbourg.

Traité transatlantique : les 12 mots qui déchirent le Parlement européen

(REUTERS/Vincent Kessler) Traité transatlantique : le Parlement européen se divise et reporte son vote. Home - NO 2 ISDS! Le Parlement européen se prononcera bientôt sur l’accord de libre-échange (Partenariat transatlantique de commerce et d’investissement, ou TTIP en anglais) que l’Union européenne et les États-Unis négocient actuellement.

Home - NO 2 ISDS!

Traité transatlantique : les eurodéputés s’allient pour soutenir les intérêts du business. Non à un feu vert au TAFTA. Ce jeudi 28 mai, la commission Commerce International du Parlement européen (INTA) votera le texte de la résolution Lange, portant sur le traité transatlantique TAFTA.

Non à un feu vert au TAFTA

Projet Transatlantique : interpellez vos députés européens. Déclaration de Patrick Le Hyaric Le parlement européen doit voter le 10 juin prochain un texte confortant ou pas la commission européenne dans son projet de créer avec les Etats-Unis un Grand Marché Unique Transatlantique.

Projet Transatlantique : interpellez vos députés européens.

Cinq commissions du parlement ont rejetées ces dernières semaines ce projet. Particulièrement son volet consistant a créer un droit des affaires à la place des droits humains avec la création d’un tribunal privé arbitral qui déssaisirais les Etats de leur souveraineté au profit des sociétés multinationales. Or jeudi dernier, le 28 mai, une nouvelle alliance entre les groupes socialistes et des droites au sein de la commission du Commerce international a adopter un texte approuvant les choix de la commission. Le député socialiste Français votant contre avec les écologistes, le mouvement cinq étoiles italiens et mon groupe de la Gauche unitaire (GUE /NGL). Yannick Jadot, eurodéputé membre des Verts. Traité transatlantique : feu vert partiel du Parlement européen. Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Cécile Ducourtieux (Bruxelles, bureau européen) Une étape importante a été franchie, jeudi 28 mai en fin de matinée, dans le processus, long et hasardeux, des négociations sur le traité transatlantique, entre les Etats-Unis et l’Europe (TTIP).

Le Parlement européen a envoyé une forme de feu vert à la poursuite des discussions, validant notamment, dans le cadre de ce traité de libre-échange, la présence des très controversés tribunaux d’arbitrage, censés régler les différends entre les multinationales et les Etats. Les élus conservateurs – globalement « pro-TTIP » –, ont réussi à rallier à leur cause les sociaux-démocrates du Parlement pour voter un texte de compromis. Il s’agit d’une recommandation, n’ayant certes aucune valeur législative, et votée uniquement au sein d’une commission du Parlement (la commission INTA, en charge des questions commerciales).

Cyberaction. [ 1 740 participations ] cyberaction mise en ligne le jeudi 28 mai 2015 Proposée par Cyberacteurs Elle sera envoyée à eurodéputés membres de la commission Commerce International du Parlement européen (INTA) | à vos euro députés En soutien à ATTAC France. Le Traité transatlantique passe un premier test au parlement européen. José Bové - TAFTA Accord EU USA : Socialistes et conservateurs, idiots utiles des multinationales. Aux États-Unis la pression monte. Les yeux fixés sur les élections présidentielles de 2016, plus personne, à part la garde rapprochée du Président Obama, ne soutient l’Accord de Libre-échange avec l’Europe. La majorité des Sénateurs et des Représentants donnent de la voix pour dire qu’ils ont plus à perdre qu’à gagner au cours de ces discussions. Les entreprises européennes des services, sont en effet particulièrement agressives, et veulent faire sauter des lois qui réservent les appels d’offre des collectivités locales (de la ville, à l’état fédéral) aux entreprises américaines.

L’Union européenne au lieu de détruire ce système, serait mieux inspirée de mettre en place une législation similaire qui favorise le maintien des emplois locaux. Plus de 2000 organisations de la société civile américaine, allant des associations de défense de l’environnement aux syndicats de salariés, ont signé une pétition pour restreindre les capacités de négociation de l’Administration Obama.