background preloader

Groupement d'achats communs (GAC)

Facebook Twitter

Trouver ou créer un GAC – Bruxelles, Wallonie| RCR | Réseau de Consommateurs Responsables. Le changement par les choix de consommation Par les choix individuels de consommation, chacun peut marquer ses préférences pour des produits respectueux des aspects sociaux (produits issus du commerce équitable par exemple), environnementaux (produits dits "écologiques") ou encore encourager certains producteurs plutôt que d’autres. Pour le RCR, de tels choix individuels sont nécessaires et à encourager. Nous observons cependant qu’ils ne suffisent pas pour sortir de la logique actuelle de surconsommation (pas d’impact sur la gamme de produits proposés et impact limité sur le système économique actuel) et tisser les bases d’une société plus durable.

Un double changement Un double changement nous semble impératif : un changement structurel du système économique ainsi qu’un changement collectif dans nos habitudes de vie. Des intiatives collectives auxquelles nous croyons ! Hesbi­coop : Quand les citoyens s’em­parent de leur avenir - Liège, Huy, Waremme. Mélan­gez les ingré­dients suivants : une produc­tion locale de qualité, le respect de l’homme et de l’en­vi­ron­ne­ment, la créa­tion d’em­plois.

Embal­lez le tout dans une démarche parti­ci­pa­tive et d’édu­ca­tion perma­nente. La recette de la nouvelle coopé­ra­tive Hesbi­coop est prête. Il ne reste plus qu’à la tester… et la savou­rer ! Entre 2004 et 2014, le GAC (grou­pe­ment d’achats en commun) de Waremme, initié et coor­donné par les Equipes Popu­laires s’est réuni à raison de deux fois par mois. Selon les périodes, entre 10 et 25 familles se four­nis­saient en paniers de fruits et légumes, en viande, en café équi­table, en miel… le tout issu de produc­teurs locaux respec­tueux de l’en­vi­ron­ne­ment (sans être néces­sai­re­ment labé­li­sés bio) ou issu du commerce équi­table. Un projet ambi­tieux L’idée commence à faire son chemin. L’éla­bo­ra­tion du projet néces­site de prendre en compte la réalité et les spéci­fi­ci­tés de notre terroir. Poser les balises du projet.

Guide_creation_GAC_mai2_0. 2014 06 24 Groepsaankoop Fr V2 2016 09 20 schermversie. Les_circuits_courts_solidaires_et_durable_de_wallonie. Pv_atelier_3_rcr-public_fragile.pdf. Lecliclocal - Accueil. GAA Wallonie - Bruxelles » Un outil à destination des producteurs et consommateurs - GASAP - GAC - GAS - AMAP. Developpement_durable_Groupement_d_achat_alimentaire_wallon_Collart2013.pdf. GAC | Réseau de Consommateurs Responsables. Le changement par les choix de consommation Par les choix individuels de consommation, chacun peut marquer ses préférences pour des produits respectueux des aspects sociaux (produits issus du commerce équitable par exemple), environnementaux (produits dits "écologiques") ou encore encourager certains producteurs plutôt que d’autres.

Pour le RCR, de tels choix individuels sont nécessaires et à encourager. Nous observons cependant qu’ils ne suffisent pas pour sortir de la logique actuelle de surconsommation (pas d’impact sur la gamme de produits proposés et impact limité sur le système économique actuel) et tisser les bases d’une société plus durable. Un double changement Un double changement nous semble impératif : un changement structurel du système économique ainsi qu’un changement collectif dans nos habitudes de vie.

Des intiatives collectives auxquelles nous croyons ! Achats.pdf.

Consommation collaborative

Consom'Acteurs. Les Groupements d’Achats Communs (GAC) ou les Groupements d’Achats Solidaires (GAS) rassemblent des consommateurs dans une démarche de réflexion et d'action sur leur mode et leurs habitudes de consommation. Ils désirent soutenir l'agriculture locale et manger des produits sains à prix raisonnables. Pour cela, ils ont établi des relations privilégiées avec certains producteurs qui leur fournissent des légumes ou d’autres produits de saison, sous forme de panier ou via un dépôt. Certains ne prennent que des paniers de légumes bios, d’autres achètent des quartiers de viande ou vont eux-mêmes récolter des salades. Les GAC sont généralement des initiatives privées, parfois encouragées par des associations locales, qui se multiplient et se déclinent en diverses formes. Certains GAS et GAC vont plus loin et prennent la forme d'AMAP, Associations pour le Maintien de l’Agriculture Paysanne, selon le modèle français.

En Flandre, les Voedselteams coordonnent les différentes initiatives. Andenne Ath. Economie sociale ~ Econosoc ~ Le carrefour de l'économie sociale. Vous pensez que ce que vous vend la grande distribution n’est peut-être pas ce qu’il y a de plus sain ? Vous aimeriez recréer un lien avec la terre ? Faire vivre des petits agriculteurs près de chez vous ? Privilégier des produits et des producteurs respectueux de la terre et des consommateurs ? Si vous avez répondu oui à au moins 2 questions, vous avez le profil pour rejoindre un GAC. Même si en Belgique, on trouve des produits bio dans les grandes surfaces, entrer dans un Gac, c’est plus que consommer mieux, c’est naître à sa communauté locale.

Ce qui est sûr, c’est que cette démarche fait écho aux attentes d’un nombre croissant de familles. Le GAC, un Groupe d’Achat Collectif. A côté du GAC, vous pourrez entendre parler de GAS ou GASAP (groupe d’achat solidaire ou groupe d’achat en soutien à l’agriculture payasanne). Une autre évolution (on voudrait, mais historiquement c’est plutôt un vestige) ce sont les magasins coopératifs. Haut Vous voulez consommer : L’AFSCA et les règles d’hygiène. Alimentation : comment encourager les circuits courts. Les achats réalisés via les circuits courts représentent aujourd'hui 6 à 7% des courses alimentaires. Lors de sa mission d'information, Brigitte Allain, députée Europe écologie les verts, a identifié plusieurs mesures pour les développer.

"Aujourd'hui, une tomate cultivée par exemple à Marmande [Aquitaine] pourra être consommer à Bergerac [Aquitaine], après un détour par l'Ile-de-France : la société considère aujourd'hui que c'est plus simple d'un point de vue logistique de rassembler les marchandises sur le marché de gros de Rungis et ensuite de les rediffuser", déplore Brigitte Allain, députée Europe écologie les verts, rapporteure de la mission d'information sur les circuits courts et la relocalisation de l'alimentation.

Au cours de son travail, elle a identifié les freins et leviers au développement des filières locales. Circuits courts, une réelle plus-value environnementale ? Différents points viennent interroger la réalité des circuits courts.

Modèle économique