background preloader

Swoosh

Facebook Twitter

A voir/lire/écouter/faire plus tard

A ddl. Art. Bouquins et articles sur les bouquins. Boutique. Bass Expression. Cultures alternatives. Histoire, réelle et mythique. Home made - DIY - Fait maison. Images. Informatique. Minimalisme. Musique. Outils. Politique. Science. Social + + Sourcing - Forum. Travail - Savoir pour gérer. Veganism & greenism. Wish-list. Savoir éviter les pièges de la pensée: connaître les biais cognitifs. Un biais cognitif est une forme de pensée qui met en oeuvre de manière systématique des distorsions dans le traitement de l’information. Ces biais, qui sont en général inconscients, peuvent conduire à des erreurs de perception, de raisonnement, d’évaluation, d’interprétation logique, de jugement, d’attention, etc., ainsi qu’à des comportements ou à des décisions inadaptées. L’étude de ces biais montre à quel point notre expérience du monde, nos pensées et nos comportements sont nettement moins libres qu’on ne l’imagine.

Vous trouverez ci-dessous un répertoire des biais cognitifs les plus courants, classés en quelques grandes catégories. Il n’est pas nécessaire, je pense, d’essayer de retenir les noms que leur ont donnés les spécialistes. Cependant, il me paraît important d’en connaître leurs descriptions pour pouvoir les repérer lorsqu’on y est confronté dans la vie de tous les jours.

Effet de récence Se souvenir plus facilement des dernières informations auxquelles on a été confronté. Une ville renoue avec la démocratie directe. Résultats : 0 chômage, 0 violence... et 0 misère !!! Quand on pense aux utopies, on pense souvent à des expériences ratées par le passé. A tort ! Car il existe aussi des tentatives contemporaines qui présentent toutes les caractéristiques du succès ! La preuve à Marinaleda, en Espagne. Grâce à une approche nouvelle de l’économie et à un retour aux fondamentaux de la démocratie, cette ville andalouse de 2 778 âmes ne connaît ni chômage, ni police, ni délinquance. Et les salaires y sont bien plus élevés qu’ailleurs ! Marinaleda : l’histoire d’un maire Pour comprendre le succès de cette commune à part, il faut remonter quelques années en arrière. Ce militant, convaincu depuis toujours que le capitalisme n’est pas une fatalité, a tout d’abord mené le combat contre le plus grand propriétaire terrien de la région : le duc de l’infantado.

A Marinaleda, toutes les décisions du village sont soumises à la démocratie directe (la véritable démocratie). 0 chômage et l’une des villes les plus sûres du pays Un modèle bien parti pour durer. CALM – Comme A La Maison | SINGA FRANCE. Le dispositif CALM permet la mise en relation entre des réfugiés mal logés ou sans domicile fixe et des particuliers. Pour cela, il s’appuie sur une communauté grandissante de citoyens souhaitant s’engager sur l’accueil des réfugiés et, à terme, sur une plateforme web qui permettra un impact plus important. Ce dispositif doit répondre, au-delà de l’hébergement, au besoin important et grandissant d’inclusion socio-professionnelle des réfugiés en France. Il s’inscrit dans la dynamique Réfugiés connectés lancée par SINGA en janvier 2015, pour donner jour aux recommandations de l’étude internationale “Refugees & ICT” concernant l’hébergement, l’emploi, ainsi que l’accès aux droits. Vous cherchez une solution de logement pour quelques jours, quelques semaines ou quelques mois ?

Et surtout, vous cherchez une expérience humaine qui va vous permettre de vous familiariser avec la France? Inscription Inscription Presse Télévision Radio Reportages vidéo J'aime : J'aime chargement… Conseils bidon, hoax écolos : arrêtez de partager du Sante-nutrition.org. COP21 : le gouvernement interdit les marches pour le climat. «Je suis un soldat»: Louise Bourgoin dans l'enfer du trafic de chiens. Louise Bourgoin porte sur ses épaules Je suis un soldat, le premier film de Laurent Larivière découvert au Festival de Cannes dans la section Un certain regard.

Elle y est magnifique en chômeuse longue durée qui croit trouver un emploi sans histoire dans le chenil de son oncle (Jean-Hughes Anglade). « Mon film est centré sur ce personnage de trentenaire contrainte de retourner dans sa famille par les conditions économiques, précise le réalisateur. Le trafic de chiens m’a semblé un décor idéal pour cette histoire. » Plus profitable que la prostitution Après avoir construit son intrigue, Laurent Larivière l’a peaufinée en se penchant plus à fond sur le trafic de chiens, sujet peu abordé au cinéma. « J’ai découvert avec stupéfaction qu’il s’agit du troisième trafic le plus rentable en France après la drogue et les armes et avant la prostitution.

Sur 600.000 chiots vendus chaque année, seuls 150.000 viennent d’élevages légaux », explique-t-il à 20 Minutes. Des pratiques lucratives. I Don't Care - Original Mix by SRB. Giphy. Dépénalisation des drogues au Portugal: bilan d'une expérience unique en Europe. En 2001, le Portugal a été le premier à dépénaliser la consommation de drogue. Malgré quelques paradoxes dans la façon de voir les choses, un petit bilan, après 15 ans de recul, montre des résultats globalement positifs.

Il n'a pas augmenté ! C'est toujours le principal argument opposé à la décriminalisation de l'usage de drogue (quelle qu'elle soit), le nombre de «drogués» va augmenter ! Eh bien non, le scénario catastrophe prédit n'a pas eu lieu, l'usage de drogue n'a pas pas augmenté. Soigner plutôt que réprimer Les opposants à cette démarche jouaient, à l'époque, les oiseaux de mauvais augure en annonçant des hordes de toxicomanes européens déferlant sur le Portugal.

Ainsi, conséquence directe de la dépénalisation : pas d'arrestations, pas de procès, pas de détention, autant de points qui ont notablement allégé les budgets police, justice, pénitenciaire. C'est une approche de santé publique qui est privilégiée par rapport à la répression. VIDÉO - Taubira à Rachline (FN) : "Votre page Facebook héberge avec grande complaisance des propos qui mériteraient un traitement pénal"

POKE - Il paraîtrait qu'au Sénat, les séances de questions au gouvernement sont plus calmes, sereines et faites de dialogue qu'à l'Assemblée nationale. Oui enfin, cela dépend tout de même des orateurs. Une question de David Rachline à Christiane Taubira, par exemple, a toutes les chances de faire péter le niveau de décibels dans l'assistance. Et ça n'a pas loupé, mardi 20 octobre. En clôture de ces QAG, le sénateur FN s'est ainsi adressé à la ministre de la Justice. Le thème du jour est assez peu surprenant, l'élu frontiste fustigeant la politique pénale du gouvernement, accusant la garde des Sceaux de laxisme et d'avoir "donné un très fort sentiment d'impunité aux voyous de toutes sortes".

La réponse de l'intéressée est *un peu* moins attendue car, après avoir moqué les "inexactitudes délibérées" de David Rachline et ses "raccourcis tels qu'ils font florès d'ailleurs sur les réseaux sociaux", elle a ajouté : L'intégralité de l'échange est à revoir dans cette vidéo : 1693 partages. Ce maillot de bain lave les océans pendant que vous nagez.

ENVIRONNEMENT - L’alliance entre la science et la mode peut donner des résultats surprenants. Une équipe d'ingénieurs de l’université de Californie Riverside est parvenue à mettre au point un maillot de bain unique en son genre. Baptisé "Spongesuit", il réussit l’exploit d’être à la fois tendance, innovant d’un point de vue scientifique et éco-friendly, puisqu’il absorbe les particules polluantes rejetées dans les océans.

"Spongesuit" tire sa particularité d’un nouveau matériau, mis au point par le couple d’ingénieurs Mihri et Cengiz Ozkan, tous deux professeurs à l’UC Riverside. Après quatre ans de recherche, ils ont effectivement développé une matière dérivée de la saccharose, extrêmement hydrophobe et à l’architecture poreuse, capable d’absorber et de retenir jusqu’à 25 fois son poids en substances étrangères... mais pas l'eau. A la clé, un maillot deux-pièces léger (environ 54 grammes) et à la coupe moderne, sans risque pour la santé à en croire Mihri Ozkan. Questionnaire d'étude de marché : ouverture d'un restaurant à thème. Les défenseurs du milieu marin lancent la nation de l’océan. L’écologie passe par la transformation de soi.

La protection de la biosphère et de la biodiversité, le souci pour les générations futures et pour les conditions de vie des animaux et l’aide aux pays pauvres s’imposent comme de nouvelles finalités du politique qui s’ajoutent aux devoirs classiques de l’Etat, à la sécurité ou à la conciliation des libertés individuelles et à la réduction des inégalités. Toutefois, si l’on veut que ce programme ambitieux soit autre chose qu’un vœu pieux, il est indispensable que chacun se transforme.

Tant que les motivations des individus ne seront pas prises en compte, les réglementations préconisées pour réduire notre empreinte écologique seront ressenties comme des contraintes extérieures. Chacun tentera de s’y soustraire et jamais les normes orientant les politiques publiques ne seront décidées de manière démocratique. Personne ne consentira à changer ses habitudes de consommation s’il n’y trouve pas une forme d’accomplissement de soi.

Cessons d’employer les mots de «morale» et de «valeurs». Il s’appelait Kilian, il s’est suicidé à 12 ans. Il y a 30 ans, j’aurais pu être à sa place | Coups de Gueule de Lau. Il y a des informations qu’on se prend dans la gueule, comme ca, au hasard du partage d’un article par un contact FB. Près de Nancy, un enfant de 12 ans a été retrouvé mort. Il s’est pendu. L’hypothèse évoquée est celle du harcèlement scolaire l’ayant poussé au suicide. Ces quelques mots ont suffi à me ramener en arrière dans le temps de 30 ans. Ou de 25. J’avais tout pour devenir la cible de prédilection, faut dire. J’avais tout pour être « celle qui est à coté de la plaque », la « pas populaire », la « pas comme les autres », celle dont on rit, celle dont il est mal vu d’être pote. Et je l’ai été. Je me souviens des coups, du caillou dans les dents (j’ai toujours un coin de dent ébréché.

La grosse. Je me souviens des récréations, que mes camarades attendaient avec impatience, et que je craignais comme une malédiction. J’aurais pu être Kilian. Mais je me souviens, ouais, je me souviens bien à quel point ça a été l’enfer. Le harcèlement scolaire n’est pas « une affaire de gamins ». Laly, mort à 4 ans, a sauvé cinq vies. Belgique C’est arrivé le 12 avril 2015 - un dimanche -, le jour des 4 ans de Charles. Le petit garçon déguisé en pirate avait déballé les cadeaux, soufflé les bougies, mangé son gâteau d’anniversaire. Il jouait avec ses cousins quand le drame s’est produit. L’enfant est passé à travers une verrière, faisant une chute de quatre étages. Charles - que tout le monde appelle Laly - est transporté dans un état critique aux soins intensifs pédiatriques des Cliniques universitaires Saint-Luc.

Dans le coma, il est placé sous respiration artificielle. Valentine ne quitte pas l’hôpital. "Il est en train de partir…" Les choses s’aggravent encore le matin du vendredi 17 avril - cinq jours après l’accident. "C’était très dur pour nous d’entendre ça. Le don d’organes ? "Le don d’organes, c’est un sujet tabou tant que l’enfant est vivant, indique Thomas, 37 ans, le papa de Laly.

"Pas les yeux ! " Les parents ont échangé un regard entendu : pas besoin de réfléchir. Tout s’enchaîne alors très rapidement. François Hollande : le boycott de la CGT plombe la conférence sociale. Ne grand-messe d'une seule journée, avec une chaise vide, celle du premier syndicat, la CGT: c'est dans un contexte social plombé par le conflit à Air France que François Hollande ouvre lundi une nouvelle conférence sociale, rendez-vous qu'il veut emblématique de son quinquennat.

La quatrième rencontre du genre, au Conseil économique, social et environnemental (Cese), clôturée par le Premier ministre Manuel Valls, abordera trois sujets plutôt consensuels: - la conférence sur le climat COP-21 - la transformation numérique du travail - le Compte personnel d'activité (CPA). Par souci d'apaisement, le gouvernement a évité de mettre à l'agenda la réforme la plus litigieuse, celle du Code du travail. Elle sera toutefois abordée, notamment par la CFDT, lors de la rencontre à huis clos des syndicats et du patronat avec le président de la République.

Douche froide Dans ces conditions sur quoi débouchera la conférence ? Mailly est satisfait Sans la CGT mais avec la CFDT. Des survivantes d'attaques à l'acide ouvrent un café en Inde. Il y a une semaine, France 2 diffusait un reportage édifiant sur la vie des femmes indiennes victimes d'attaques à l'acide. Dans ce numéro d'"Envoyé Spécial", Laxmi, Rupa, Ritu et les autres, nous ouvraient leur univers et prouvaient au monde qu'elles sont loin de se laisser abattre malgré les séquelles qu'elles gardent sur le visage.

Parce que leur apparence rebute parfois les gens, il est extrêmement difficile pour ces victimes de trouver du travail. Pour remédier à cette situation, elles ont donc décidé de monter leur propre affaire : un café au coeur de la ville d'Agra. Quand la vie reprend son cours Éprouvées par des années de traitements et de multiples opérations chirurgicales reconstructrices, ces femmes victimes d'attaques à l'acide n'avaient presque aucune chance de retrouver un emploi. C'est ce qui est arrivé à la jeune Rupa, 22 ans, restée 1 mois et demi dans le coma après l'agression fatale qui a eu lieu en pleine nuit, alors qu'elle dormait paisiblement chez elle. Menus de substitution : Lyon met fin à la polémique… et ses cantines font un carton ! Voici comment. Faut-il oui ou non servir des repas de substitution dans les cantines scolaires ? Cette question pollue le débat public depuis des mois. Pourtant, à Lyon, ça fait bien longtemps qu’elle a été tranchée… et tout le monde est content !

Alors, pourquoi ne pas s’en inspirer ? Explications ! Au départ, le fond du problème était de savoir s’il était bien laïc de proposer aux enfants des repas conformes aux convictions religieuses de chacun. A Lyon, on a contourné la polémique… et c’était ce qu’il y avait de mieux à faire ! Résultat : un succès total. 85% des élèves déjeunent désormais à la cantine, contre seulement 65% en moyenne dans le reste de la France !

Comme quoi, ce sytème répond à une véritable attente. De plus en plus de français se tournent vers une alimentation sans viande. La semaine dernière, France 3 a réalisé un beau reportage sur place : Le 8 octobre dernier, une proposition de loi a été déposée à l’assemblée nationale. LA MÉTHODE DU STYLO VERT. Par Tatiana Ivanko Dans notre monde si moderne et soi-disant si bien pensé, on n’accepte qu’une seule manière d’éduquer les enfants : avec un stylo rouge qui vient souligner les erreurs et avec des notes qui viennent expliquer tout le chemin qu’il reste à parcourir pour l’enfant avant qu’il sache TOUT FAIRE correctement. Mais une maman russe a voulu faire les choses différemment.

Est-ce normal de ne montrer à un petit enfant que ses erreurs, et de ne jamais lui montrer tout ce qu’il fait de bien ? Quand il reçoit son devoir, ses yeux sont attirés, par les marques de la maîtresse au stylo rouge, qui lui expliquent tout ce qu’il fait mal. . « Ma fille n’est jamais allée en maternelle. Vous voyez la différence ? Non ? Ma petite fille adorait cette méthode et à la fin de chaque ligne, elle me demandait toujours : « Maman, c’est laquelle la mieux ? La différence de notation modifie totalement la confiance de l’enfant Avec la première technique, on se concentre sur les erreurs. Pourquoi ? Un vegan, Patrik Baboumian, bat le record du monde du plus lourd poids porté en distance.

Cette femme construit d'incroyables maisons durables en bambou. Maisons durables Cette femme construit d’incroyables maisons durables en bambou Laura Hardy a grandi à Bali, une île d’Indonésie située entre les îles de Java et de Lombok. Elle a fini par partir pour prendre un travail avec Donna Karan à New York, dans la conception de maisons élégantes dans la forêt tropicale. Mais même avec un travail de rêve, elle n’a pas réussi à oublier Bali. Après être restée 10 ans à New York, elle est donc retournée à Bali et a créé la société Ibuku pour construire des maisons en bambou afin de prouver que le bambou est un matériau approprié pour la construction. « Il donne l’impression de pousser autour de vous », dit Hardy sur ses maisons durables. « Nous avons décidé de nous lancer, nous allons les faire à partir de matériaux qui nous paraissent vraiment de bonne qualité. » Ces constructions sont conçues pour avoir quelques murs ou des fenêtres tout en conservant la beauté esthétique ainsi que la polyvalence.

Claire C. «Mon mandat ne provient pas du peuple européen», et c’est la négociatrice du TTIP qui le dit. Une odeur de fin de règne flotte sur le quartier de l’Elysée. Confession d'un policier «ripou» L'Islande a complètement remboursé le FMI. Arabie Saoudite: 350 coups de fouet pour un Britannique qui détenait du vin. Ames sensibles s’abstenir - Abattoir d’Alès : la vidéo de l’horreur.

Dans le Nord, « tout allocataire du RSA sera tenu de rendre des comptes » Nord: Ivres, ils étranglent 40 pigeons pour les manger. Laissez les oiseaux en liberté. Grâce aux grainothèques, des semences libres dans toute la France. Gangs, suicides, sévices des geôliers : dans l'enfer de Rikers Island. Pourquoi les élites n'ont pas intérêt au plein emploi. Les vegans riches en matière grise.

RÉCUPÉRATION DES STATIONS DE MÉTRO ABANDONNÉES À PARIS | The Cool Pool. Travail des enfants, 35 heures, droit de grève : l'intervention cash du PDG d'Air France. À Paris, la journée sans voiture a écrasé la pollution. Susan George : «Si le TTIP est accepté, c'est la mort de la démocratie» — RT en Français. Des centaines de manifestants en soutien aux réfugiés et contre l’état d’urgence.