background preloader

Scénarisation

Facebook Twitter

Faut-il "flipper" ? Flipping Classroom On parle de tectonique des plaques, de tremblement de territoires, de changement de paradigme, de grand switch dans l'organisation de nos sociétés et voici que l'univers bien clos de la classe (n'évoquait-on pas en France il n'y a pas si longtemps une école sanctuaire construite sur des fondamentaux ?) Se renverse avec ce « nouveau » concept de « Flipping class ». Vraiment si renversant ? Pour de nombreux enseignants la notion n'a rien de bien nouveau : afin d'échapper à la « leçon » magistrale, ou ce qu'on appelle la lecture en université, il y a mille façons de mettre en activité un groupe d'élèves ou d'étudiants : recherches en bibliothèque ou sur internet, projets, discussions, travail en ateliers à partir de documents de tous types qui peuvent avoir été consultés préalablement à la séance.

Le travail en amont, avant d'arriver en cours, s'il n'est pas très familier en France est plus courant dans les pays anglo-saxons. De quoi parle-t-on au juste ? Pédagogie inversée : des résultats scolaires nettement supérieurs. Au Calhoun Community College, en Alabama, les étudiants sont responsables de connaître la matière avant d’arriver en classe. Sur place, ils travaillent ensemble sur des projets leur permettant de progresser dans leurs apprentissages, tout en menant des discussions significatives avec l’enseignant.

Bienvenue à l’ère de la classe inversée! Le concept de classe inversée est très populaire ces temps-ci. L’idée a notamment fait du chemin avec la popularité grandissante de la Khan Academy, un espace Web qui fait la promotion de l’apprentissage libre et gratuit pour tous. Au Calhoun Community College, c’est la réalité de plusieurs groupes. Le modèle a été présenté à l’occasion d’une conférence Web organisée par eSchool News, un site américain d’information en éducation. Dans les dernières années, le Calhoun Community College a vu sa clientèle augmenter de 25 % en raison de l’explosion démographique. Elles servent néanmoins une mise en garde. À lire aussi : Enseigner à l’ère des hackers. La formation ouverte et à distance : état des lieux début 1999. Bernard Blandin – Senior consultant au Cesi Ce document propose, à grands traits, un état des lieux des dispositifs de formation ouverte et à distance existant aujourd’hui dans le monde.

Cet état des lieux est, bien sûr, loin d’être exhaustif, car d’une part, ces dispositifs se développent rapidement un peu partout, et d’autre part, les termes de “ formation ouverte et à distance ” ne décrivent pas partout la même réalité. C’est pourquoi il me paraît nécessaire de commencer par préciser la terminologie, puis de commenter ensuite un certain nombre de sources d’information ayant permis de recenser les dispositifs, avant de tenter une typologie illustrée par quelques exemples, puis de dégager quelques tendances d’évolution des dispositifs actuels.

Terminologie employée Les termes de “ formation ouverte et à distance ” sont apparus en 1991, bien que le concept “ d’Open University ” soit bien plus ancien. Commentaires sur les sources utilisées pour cet état de lieux Ouvrages et études C. B. B. Méthode institutionnelle d’intégration des TIC à un cours, une école, un campus. L’hybridation avantageuse.

HyFlex (Hybride-Flexible) est une méthode institutionnelle américaine d’intégration des TIC en enseignement qui tend vers plusieurs objectifs à la fois, autant économiques que pédagogiques. Il s’agit d’enseignement entièrement hybridé : on y fait passer les cours en classe en ligne et les cours en ligne en classe. L’idée est que l’on puisse passer des avantages de l’un à l’autre au gré des besoins et des situations. Ainsi une personne qui a besoin de rattrapage peut se servir des ressources en ligne pour se synchroniser avec le groupe; une autre qui travaille peut prendre une partie de ses cours en ligne, des étudiants en ligne peuvent participer à une activité en classe, etc. En pratique Hyflex améliore les taux de succès et l’adaptation des enseignements aux besoins diversifiés des étudiants et permet de plus d’utiliser les ressources physiques (espaces et horaires) et humaines (professeurs, étudiants, support) de façon plus optimale.

Les quatre principes fondamentaux sont : On : Définir des objectifs pédagogiques efficaces et cohérents grâce à la taxonomie de Bloom et la méthode SMART. In Share in Share 7 Une fois les besoins et attentes de formation analysés, définir vos objectifs pédagogiques constitue dans le développement de votre projet de formation. C’est le message que j’avais tenté de faire passer dans l’article de lundi : cette étape vous permet non seulement de votre parcours, et aussi d’en faciliter . Toutefois il n’est pas toujours évident de définir facilement ses objectifs pédagogiques : quelles formulations utiliser ?

La bonne nouvelle, c’est qu’il existe qui, combinés, peuvent vous aider à réaliser cette étape les doigts dans le nez : il s’agit de et de . Je vous propose de passer ces 2 outils en revue ci-dessous : Utilisez la méthode SMART et la taxonomie de Bloom pour définir de manière efficace et cohérente vos objectifs pédagogiques de formation. *** FormaVox a déménagé et fait peau neuve *** Ces articles pourraient également vous intéresser : Comparer la valeur des formations à distance : le casse-tête. En septembre 2011, l'Universitat Oberta de Catalunya (Université ouverte de Catalogne, Barcelone, Espagne) a organisé le premier séminaire international portant sur les classements de l'enseignement supérieur et le e-learning.

En effet, si les classements nationaux et internationaux des écoles, universités et diplômes d'enseignement supérieur se multiplient, la formation à distance en est singulièrement absente. Il n'existe actuellement pas de classement mondial faisant autorité des "meilleures" universités / formation à distance. La situation est la même pour les départements et les diplômes offerts en ligne. Il existe quelques classements nationaux, comme en Inde ou aux Etats-Unis, sachant que dans ce dernier pays ce sont surtout les organisations privées et la presse qui réalisent ces classements afin d'orienter les candidats. Une foule de classements, pour différents publics Le niveau d'activité et de collaboration dans l'apprentissage La richesse de l'expérience éducative. Apprendre et enseigner à l’ère du numérique: une présentation de Marcel Lebrun. « ParadigmaTic. Enrichir mon cours Moodle avec les outils du Web.