background preloader

Que faire après le bac STMG

Facebook Twitter

Orientation après le Bac STMG - Formations et Débouchés. Que faire après un bac STG. Projets de l'élève et orientation. La prépa ECT, économique et commerciale, option technologique. L’option technologique (ECT) des classes préparatoires économiques permet d’entrer dans les mêmes écoles de commerce et de management que les voies ECS (prépa économique et commerciale, option scientifique) et ECE (prépa économique et commerciale, option économique).

La prépa ECT, économique et commerciale, option technologique

Cette CPGE (classe préparatoire aux grandes écoles) est proposée dans une quarantaine de lycées. © Sergey Nivens - Fotolia.com À lire aussi Quels bacheliers en prépa ECT ? L’option technologique s’adresse aux bons bacheliers STMG, quelle que soit leur spécialité. Au programme de la voie ECT. Poursuites d'étude après les différents bac.

Dimplômes : IUT, BTS ....

Fac. Alternance. Les filières les plus adaptées après un Bac STMG. Alors, BTS ?

Les filières les plus adaptées après un Bac STMG

DUT ? Université ? Ou une autre formation ? Bac-stg.net dresse la liste des formations possibles après un bac stmg et vous indique quelles filières sont les plus adaptées pour les bacheliers stmg. BTS (Brevet de Technicien Supérieur) Les BTS sont des formations professionnalisantes qui s’effectuent en 2 ans. 44 % des élèves titulaires du Bac STMG s’orientent vers un BTS en vue d’entrer dans la vie active mais il est possible de faire une Licence Professionnelle ensuite (une année supplémentaire). Le BTS est surtout orienté vers l’environnement professionnel avec des stages en entreprises et des cours en petits groupes sur des cas pratiques. Etudes après un STMG. Après le bac STMG. Les bacheliers STMG peuvent aussi faire le choix d’une école qui leur permet de préparer, en 2 à 5 ans, des diplômes professionnels dans divers domaines : commerce, comptabilité, santé, social, tourisme … Recrutement sur dossier ou sur concours, avec une inscription en début d’année de terminale pour certaines écoles spécialisées (Commerce, gestion, comptabilité ; Santé, social ; Tourisme, hôtellerie).

Après le bac STMG

Que faire après un Bac STMG? (1) Que faire après un Bac STMG? (2) Vous trouverez ici un certain nombre d’informations sur les poursuites d’études après un bac STMG soit en BTS, IUT, CPGE ou l’université.

Que faire après un Bac STMG? (2)

Généralités sur le post bac L’après bac se prépare très souvent bien avant d’avoir obtenu le diplôme national. Les dossiers de candidatures pour les écoles spécialisées, les BTS, DUT et classes préparatoires aux grandes écoles se font le plus souvent à partir du mois de janvier. Les dossiers sont constitués à partir des bulletins des classes de première et de terminale. Les deux années comptent du même poids, donc la préparation du post bac se fait dès la première. La procédure d’inscription pour les établissements d’enseignement publics se fait via le site : à partir du mois de février le plus souvent.

Choisir de faire un BTS ou DUT ? Que faire après le bac ? Les études post bac dans l'enseignement supérieur. Audit-Gestion. Contrainte légale, toute structure, privée ou publique, possède une comptabilité et doit le plus souvent certifier ses comptes (bilan).

Audit-Gestion

La comptabilité est souvent externalisée dans le cas des toutes petites structures. Avec la complexification législative grandissante, les entreprises sont de plus en plus en demande de services comptables. De quoi assurer une place aux jeunes diplômés. De son côté, le marché de l’audit et du conseil est dominé par de très grands cabinets, les « big four » (Ernst & Young, PricewaterhouseCoopers, KPMG et Deloitte) qui regroupent 25 300 consultants en 2012.

Informatique de gestion. Marketing-pub. Le marketing et la publicité ont un objectif commun : séduire et fidéliser les consommateurs en créant des marques fortes.

Marketing-pub

Très dépendants de l’activité économique, le marketing et la publicité sont vulnérables aux crises. Les professionnels du marketing exercent principalement dans les sièges sociaux des entreprises, mais aussi dans des cabinets de conseil et des instituts d’études et de sondage. La concurrence est vive entre les jeunes diplômés, à qui l’on demande souvent une première expérience dans la vente. La publicité offre de petits volumes de postes, principalement en agence. Selon les derniers chiffres de l’Insee (Institut national de la statistique et des études économiques), on y dénombre 86 200 salariés dans 14 500 agences et 28 000 salariés dans 4000 régies. Des professionnels pour moitié âgés de moins de 35 ans. Commerce-distribution.

Si le public l’associe aux enseignes de la grande distribution (Auchan, Décathlon, Leroy-Merlin, etc.) et leurs 11 000 points de vente, ce secteur clé de l’économie est bien plus large : commerce entre entreprises, immobilier, commerce en ligne… Sur ses 3 millions de salariés, 2 travaillent dans le commerce de détail, et 1 million dans le commerce de gros (ou « B2B », commerce interentreprises).

Commerce-distribution

Des secteurs qui embauchent environ 120 000 commerciaux par an. Banque/Assurance/Finance. Poids lourd de l’économie avec ses 450 banques différentes, la banque emploie près de 370 000 personnes.

Banque/Assurance/Finance

Et les jeunes sont les bienvenus : ils représentent deux tiers des 180 000 embauches en 5 ans. Depuis la crise financière de 2008, le secteur est en déclin (– 120 000 emplois dans le monde et – 7000 en France en 2012). Pourtant, en 2011, la banque a tout de même recruté 30 000 personnes, principalement en banque de détail. De très nombreux départs à la retraite sont prévus sur 2013 et 2014. Administration – Gestion des ressources humaines. Gérer une organisation publique ou privée, appliquer les dispositions législatives et réglementaires en vigueur… les missions varient selon le lieu de travail et les contacts avec les autres personnels sont nombreux.

Administration – Gestion des ressources humaines

Un secteur dans lequel les qualités relationnelles : sens de l’écoute, diplomatie, patience et la maîtrise des outils bureautiques sont importantes. Les PME sont friandes d’assistants au profil polyvalent.