background preloader

La santé

Facebook Twitter

Découvrir & Comprendre - L'imagerie médicale. L'imagerie médicale est aussi un élément essentiel à la recherche clinique, l’étude des maladies et la mise au point de nouveaux traitements.

Découvrir & Comprendre - L'imagerie médicale

Il existe de nombreuses techniques d’imagerie complémentaires. L'imagerie recouvre à une grande variété de technologies développées grâce à l'exploitation des grandes découvertes de la physique du 20e siècle : Les ondes radio et rayons XLa radioactivité de certains élémentsLes champs magnétiques. L’objectif est non seulement de diagnostiquer les maladies, suivre leur évolution, découvrir leur fonctionnement, mais aussi de mieux les soigner.

Des techniques sont mises au point pour localiser les foyers d’infection, les cibler et activer les principes actifs de médicaments uniquement à l’endroit souhaité. Découvrir & Comprendre - L'imagerie médicale. Ultrasons : l'arme secrète des nouveaux chirurgiens - Science-et-vie.com. Soigner le cerveau sans l'ouvrir, délivrer des traitements au cœur des tumeurs...

Ultrasons : l'arme secrète des nouveaux chirurgiens - Science-et-vie.com

Ultrasons : l'arme secrète des nouveaux chirurgiens - Science-et-vie.com. Palpations de cerveau - Des idées plein la tech. Institut de chimie. Une famille de substances naturelles appelée alcaloïdes(*) est connue pour présenter des propriétés biologiques très variées (anticancéreuses, antipaludique…).

Institut de chimie

Etant donnée la grande complexité de leurs structures, réaliser leur synthèse en laboratoire pour les utiliser ou s'en inspirer en chimie médicinale reste un défi. Défi relevé par les chercheurs de l'Institut de chimie moléculaire et des matériaux d'Orsay, et du laboratoire Biomolécules : conception, isolement, synthèse (CNRS/Université Paris-Sud/Université Paris-Saclay), qui sont parvenus à synthétiser une substance naturelle présentant une structure particulièrement complexe, la bipléophylline, en développant une approche biomimétique s'inspirant du chemin réactionnel élaboré par la nature pour le reproduire en laboratoire.

Des chercheurs dévoilent une carte du cerveau d'une précision inégalée. Une équipe internationale de neurologues, d'ingénieurs et de spécialistes en informatique a annoncé avoir établi une nouvelle cartographie du cerveau humain, dont le degré de précision est inédit.

Des chercheurs dévoilent une carte du cerveau d'une précision inégalée

Les chercheurs, dont les travaux sont publiés mercredi 20 juillet 2016 dans la revue scientifique Nature, ont cartographié 180 régions distinctes du manteau extérieur (ou cortex), soit plus du double de celles déjà connues. "Ces nouvelles connaissances (...) devraient permettre d'expliquer comment notre cortex a évolué et le rôle de certaines zones", a commenté Bruce Cuthbert, directeur de l'Institut américain de la santé mentale, qui a cofinancé les recherches. Une carte du cerveau datant de 1909 toujours utilisée Cette découverte pourrait contribuer à rendre encore plus précise la chirurgie du cerveau, a-t-il souligné. L'étude identifie "avec un taux de détection d'environ 97%", 97 nouvelles zones du cortex cérébral, qui comprend la fameuse matière grise.

Une seringue qui change de couleur après usage - 11 février 2014. SERINGUE.

Une seringue qui change de couleur après usage - 11 février 2014

David Swann, un professeur de design à l’Université Huddersfield, au Royaume Uni a mis au point une seringue qui change de couleur dès sa sortie de l’emballage pour atteindre un rouge éclatant après 1 minute d’exposition à l’air. Ce dispositif médical novateur et prometteur a été sélectionné pour le World Design Impact Prize 2014. Il ne s'agit donc pas d'éviter la réutilisation de l'aiguille, mais bien celle de la seringue et de son compartiment qui peuvent être infectés après une première utilisation.

Face au fléau mondial que représente la réutilisation de seringues, l’idée a de quoi séduire. En effet, chaque année quelque 40 milliards d’injections sont réalisées dont 95 % dans un but thérapeutique. 1,3 millions de morts causées par des seringues usagées. Prothèse de hanche : des matériaux à l'épreuve du temps - 20 mars 2014. L’espérance de vie d’une prothèse de hanche est aujourd’hui, dans 90 % des cas, supérieure à vingt ans.

Prothèse de hanche : des matériaux à l'épreuve du temps - 20 mars 2014

Sa capacité à subir, sans en pâtir, des frictions continues durant de nombreuses années repose sur le choix des bons matériaux. USURE. Utilisé en France depuis vingt ans, le "couple de frottement" "dur-mou" se compose, côté fémur, d’une tête en acier inoxydable, cobalt ou céramique, qui s’articule, côté bassin, avec un insert en polyéthylène. Mais ce dernier s’use, ce qui a longtemps représenté l’inconvénient majeur du système, les débris qu’il pouvait produire au bout d’une quinzaine d’années étant susceptibles de provoquer une ostéolyse (destruction osseuse). Physique - Chimie - Un téléphone muet !

Nom de l’auteur/groupe : Groupe Collège Contacts : Jean-Miche.Aubaret@ac-creteil.fr claire.mondange@gmail.com christophe.delitot@ac-creteil.fr Établissement scolaire/académie : Créteil Date de conception : 2013 2014 Niveau : Seconde Durée : 1 heure Partie du programme : Troisième : Énergie électrique et circuits électrique en « alternatif » / B1 : De la centrale électrique à l’utilisateur : tension continue et tension alternative périodique Seconde : Thème La santé / Le diagnostic médical Configuration : Classe entière ou groupe à effectif réduit.

Physique - Chimie - Un téléphone muet !

Matériel et logiciel nécessaires : Pré-requis : Tension alternative périodique Période Fréquence d’une tension périodique et unité Relation entre la période et la fréquence. Pister la représentation des odeurs dans le cerveau grâce à l'imagerie par ultrasons. Comment aboutir à une représentation de l'environnement extérieur à partir de la perception des sens ?

Pister la représentation des odeurs dans le cerveau grâce à l'imagerie par ultrasons

Comment, par exemple, les informations olfactives liées à la nourriture ou aux parfums sont-elles traitées par le cerveau ? Si l'organisation du système olfactif est bien connue – elle est semblable des insectes jusqu'aux mammifères – son fonctionnement est encore peu compris. Pour répondre à ces questions, les chercheurs se sont donc intéressés à deux structures cérébrales qui constituent des relais majeurs pour l'olfaction : le bulbe olfactif et le cortex piriforme. Chez le rat, le bulbe olfactif se situe entre les deux yeux, juste derrière l'os du nez.

Le cortex piriforme est par contre une structure beaucoup plus profonde du cerveau des rongeurs dont aucune image fonctionnelle n'avait pu être enregistrée chez un animal vivant jusqu'à présent. Imagerie médicale : les vaisseaux sanguins comme vous ne les avez jamais vus. IMAGERIE.

Imagerie médicale : les vaisseaux sanguins comme vous ne les avez jamais vus

Il s'agit des images les plus précises jamais réalisées du réseau de vaisseaux sanguins dans le cerveau d'un mammifère, un rat en l'occurrence. CERVEAU. Ces ondes qui en disent long sur votre santé. Un enfant meurt à l’hôpital de Nancy - Il a reçu une dose de médicament 16 fois supérieure à la normale. Un enfant de 4 ans est mort en mai dernier à l’hôpital de Nancy.

Un enfant meurt à l’hôpital de Nancy - Il a reçu une dose de médicament 16 fois supérieure à la normale

Vendredi, les parents ont déclaré qu’il avait reçu une dose 16 fois supérieure à la normale. KEZAKO: Comment fonctionne une échographie? Premier prototype européen de robot endoscopique pour la micro-chirurgie laser des cordes vocales. La vie ne pourrait avoir lieu sans la présence de molécules capables de s'apparier pour former des liens labiles ou faibles. S'il n'existait que des liens forts tels que ceux assurant la cohésion de chaque molécule, le monde qui nous entoure ne serait qu'un lieu figé privé de tous les phénomènes dynamiques que nous connaissons. La respiration, la digestion, la reproduction et la réponse immunitaire, par exemple, ne sauraient exister dans un tel environnement. Souvent un petit nombre de liens faibles suffit à entretenir les signaux intercellulaires et intermoléculaires nécessaires à la dynamique du monde vivant.

De nombreuses études ont été menées afin de mieux saisir la formation et la rupture de ces liens faibles et de comprendre ainsi un monde micrométrique en déséquilibre et en évolution permanents. La physique au service de la médecine : de l'imagerie au traitement.