background preloader

La santé

Facebook Twitter

Institut de chimie. Le monde végétal inspire constamment la chimie, mais comment faire lorsqu’une plante d’intérêt ne vit en symbiose que dans un seul endroit reculé ?

Institut de chimie

L’algue Amphidinium cohabite ainsi avec une bactérie uniquement dans la baie japonaise d’Okinawa, où ils produisent une famille de molécules cytotoxiques pouvant servir en chimiothérapie anticancéreuse : les amphidinolides. Des chercheurs du laboratoire BioCIS (CNRS/Université Paris-Sud/Université Paris-Saclay) sont parvenus à synthétiser totalement l’amphidinolide F. Ces travaux sont publiés dans Organic Letters. Les composés d’origine marine présentent parfois des propriétés pharmacologiques uniques : l’éribuline, extraite d’une éponge japonaise, et la trabectédine, tirée d’une ascidie des Caraïbes, sont par exemple utilisées contre différents cancers.

Mais ces molécules ne peuvent souvent pas être extraites en quantités suffisantes pour produire un médicament. ©Laurent Ferrié Référence L. Contacts chercheurs.

01. Analyse de signaux périodiques

02. Imagerie médicale. 03. Des atomes aux ions. 04. Composition d'un médicament. 05. Les molécules présentes dans les médicaments. 06. Fabrication de médicaments. Institut de chimie. Une famille de substances naturelles appelée alcaloïdes(*) est connue pour présenter des propriétés biologiques très variées (anticancéreuses, antipaludique…).

Institut de chimie

Etant donnée la grande complexité de leurs structures, réaliser leur synthèse en laboratoire pour les utiliser ou s'en inspirer en chimie médicinale reste un défi. Défi relevé par les chercheurs de l'Institut de chimie moléculaire et des matériaux d'Orsay, et du laboratoire Biomolécules : conception, isolement, synthèse (CNRS/Université Paris-Sud/Université Paris-Saclay), qui sont parvenus à synthétiser une substance naturelle présentant une structure particulièrement complexe, la bipléophylline, en développant une approche biomimétique s'inspirant du chemin réactionnel élaboré par la nature pour le reproduire en laboratoire.

Ces travaux, financés par l'ANR, sont publiés dans la revue Nature Chemistry. (*) Un alcaloïde dénomme de manière générique diverses molécules azotées très majoritairement d'origine végétale. Référence. Un enfant meurt à l’hôpital de Nancy - Il a reçu une dose de médicament 16 fois supérieure à la normale. Un enfant de 4 ans est mort en mai dernier à l’hôpital de Nancy.

Un enfant meurt à l’hôpital de Nancy - Il a reçu une dose de médicament 16 fois supérieure à la normale

Vendredi, les parents ont déclaré qu’il avait reçu une dose 16 fois supérieure à la normale. Une véritable tragédie qui pourrait être due à une erreur médicale. Un enfant de 4 ans, dont la mort soudaine en mai à l'hôpital de Nancy avait entraîné l'ouverture d'une information judiciaire pour homicide involontaire, est décédé d'une surdose médicamenteuse seize fois supérieure à la prescription, ont affirmé vendredi les parents de la victime. "Il a reçu 16 mg de Colchicine au lieu d'un seul milligramme, alors qu'une dose de 2 mg est déjà létale", ont dit les parents, vendredi, lors d'une conférence de presse. Le petit garçon, prénommé Timéo, était décédé le 1er mai dans le service de réanimation de l'hôpital d'enfants de Nancy, peu de temps après avoir reçu le traitement médicamenteux.

Les parents en colère. Premier prototype européen de robot endoscopique pour la micro-chirurgie laser des cordes vocales. La vie ne pourrait avoir lieu sans la présence de molécules capables de s'apparier pour former des liens labiles ou faibles.

Premier prototype européen de robot endoscopique pour la micro-chirurgie laser des cordes vocales

S'il n'existait que des liens forts tels que ceux assurant la cohésion de chaque molécule, le monde qui nous entoure ne serait qu'un lieu figé privé de tous les phénomènes dynamiques que nous connaissons. La respiration, la digestion, la reproduction et la réponse immunitaire, par exemple, ne sauraient exister dans un tel environnement. Souvent un petit nombre de liens faibles suffit à entretenir les signaux intercellulaires et intermoléculaires nécessaires à la dynamique du monde vivant. De nombreuses études ont été menées afin de mieux saisir la formation et la rupture de ces liens faibles et de comprendre ainsi un monde micrométrique en déséquilibre et en évolution permanents. Mais jusqu'à présent, les chercheurs pensaient que tout lien faible résisterait de la même façon à une sollicitation mécanique donnée visant à le rompre.