background preloader

Droits et obligations sur l'emploi des salariés handicapés

Facebook Twitter

Emploi handicapé : obligation d'emploi d'une personne handicapée. Écrit par les experts Ooreka L'emploi de travailleurs handicapés est imposé à certains employeurs.

Emploi handicapé : obligation d'emploi d'une personne handicapée

Les travailleurs handicapés reconnus comme tels au terme de la procédure de RQTH (reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé) bénéficient : Obligation d'emploi handicapé : entreprises > 20 salariés Certains employeurs ont l'obligation d'embaucher un certain nombre de travailleurs handicapés : employeurs du secteur public et du secteur privé ; employeurs ayant un minimum de 20 salariés, à temps plein, depuis une durée minimale de 3 ans.

L’emploi des personnes handicapées - Fiche pratique. L’obligation des entreprisesLe chômage touche près de 30% des personnes handicapées.

L’emploi des personnes handicapées - Fiche pratique

Afin de pallier ce problème, les entreprises privées et les établissements publics comptant au moins 20 salariés sont obligés, depuis 1987, d’embaucher au moins 6% de personnes handicapées.En 2005, cette loi a été renforcée. Ainsi, les pénalités pour les sociétés ne répondant pas à leurs obligations ont été alourdies, et de nouvelles catégories de personnes concernées par ces mesures sont apparues. Comment répondre à cette obligation ? Pour qu’une personne handicapée soit comptabilisée, il faut qu’elle ait été présente dans la société au moins 6 mois au cours des 12 derniers mois.

Les personnes embauchées en intérim ou en prestation sont comptabilisées au prorata du temps de présence dans l’entreprise. Quelles sont les pénalités ? L’emploi des personnes handicapées - Fiche pratique. Comment satisfaire à vos obligations ? - Vos obligations et démarches - Entreprise. Une entreprise concernée par l’obligation d’emploi dispose de plusieurs options pour s’en acquitter.

Comment satisfaire à vos obligations ? - Vos obligations et démarches - Entreprise

Verser une contribution financière à l’Agefiph est l’une d’entre elles. Panorama des solutions à votre disposition. 1. Cinq moyens de satisfaire à vos obligations Employer des personnes handicapées L’emploi direct est la façon la plus évidente de remplir vos obligations. Accueillir des stagiaires handicapés La présence d’un stagiaire handicapé dans votre entreprise peut également être prise en compte au prorata temporis à hauteur de 2% maximum de votre obligation.

Sous-traiter auprès des secteurs adapté ou protégé Engager des actions de sous-traitance auprès des milieux adapté ou protégé permet de diminuer le montant acquitté au titre de la cotisation Agefiph, à concurrence de 50% de celle-ci. Attention : Le décret n° 2012-943 du 1er août 2012 a fixé le montant minimum des contrats devant être passés avec EA, les ESAT et les CDTD en fonction du nombre de salariés de l’entreprise. 2. 3. 4. 5. Travail et salariés handicapés : loi handicap. Les employeurs qui emploient au moins 20 salariés doivent employer des personnes handicapées ou assimilées dans la proportion de 6% de l’effectifs : ils doivent souscrire une déclaration d’emploi des salariés handicapés, chaque année, avant le 15 février.

Travail et salariés handicapés : loi handicap

Obligation d’emploi de 6 % de travailleurs handicapésDéclaration obligatoire d’emploi des travailleurs handicapés Aides financièresContribution versée par l’employeur à l’agefiphApprentissage et travailleur handicapéBilan d’orientation professionnel pour un reclassement accéléré : BORALicenciement d’un travailleur handicapé La loi handicap du 11 février 2005 affirme le principe de non discrimination et donne la priorité au travail en milieu ordinaire, en misant sur l’incitation des employeurs.

Le dispositif de sanction est renforcé et étendu aux employeurs publics. Handiplace - Qu'est ce que l'obligation d'emploi ? C'est la loi du 10 juillet 1987 qui a mis en place l'obligation d'emploi des travailleurs handicapées (OETH).

Handiplace - Qu'est ce que l'obligation d'emploi ?

La loi 2005-102 du 11 février 2005 pour l'égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées en revoit certaines dispositions tout en renforçant les mécanismes d'incitation à l'embauche. Elle insiste sur le principe de non discrimination. Pour garantir l'égalité de traitement pour tous, les employeurs publics et privés doivent prendre des "mesures appropriées* ", permettre aux travailleurs handicapées d'accéder à un emploi correspondant à leur qualification et/ou de le conserver ainsi que pouvoir effectuer des formations adaptées à leur besoin. Problem loading page. Obligation d'emploi des travailleurs handicapés - professionnels.

Les employeurs soumis à l'obligation d'emploi sont tenus d'employer des personnes handicapées, des mutilés de guerre et assimilés, à hauteur de 6 % de l'effectif de l'entreprise (ou 2 % à Mayotte).

Obligation d'emploi des travailleurs handicapés - professionnels

Ce quota de 6 % s'applique sur l'effectif d'assujettissement. Le résultat obtenu est, le cas échéant, arrondi à l'entier inférieur. Par exemple, un établissement comptant un effectif d'assujettissement de 38 salariés doit employer 2 travailleurs handicapés (38 x 6 % = 2,28, arrondi à 2). L'obligation d'emploi concerne tous les salariés du secteur privé ou public, qu'ils soient en contrat à durée indéterminée (CDI) ou déterminée (CDD), en intérim, à temps plein ou à temps partiel, en contrat d'apprentissage ou de professionnalisation.