background preloader

Féminismes islamiques

Facebook Twitter

Une nouvelle génération féministe au sein de l’islam traditionaliste : Une exception indonésienne ? 1 Hefner, Qasim Zaman, 2007 : 27 et 180-182 ; Hefner, 2009 : 62-63.

Une nouvelle génération féministe au sein de l’islam traditionaliste : Une exception indonésienne ?

Nous remercions particulièrement (...) 1L’activisme islamique pour le droit des femmes a presque un siècle d’histoire en Indonésie, mais la chute du régime autoritaire du Président Soeharto en 1998 a engendré une intense compétition entre activistes musulmans, divisés entre un courant militant pour l’application de la loi islamique et un autre qui s’y oppose fermement. Or, contrairement au modèle habituel du féminisme ailleurs dans le monde musulman, ce ne sont pas des sécularistes mais des théologiennes et militantes de l’islam traditionaliste qui assument le rôle principal dans la critique du courant pro-charia. 2L'islam traditionaliste indonésien est majoritairement représenté en Indonésie par une organisation d’origine javanaise, le Nahdlatul Ulama (NU, Renaissance des Oulémas), créée en 1926 pour contrer une nouvelle vague réformiste venue d'Arabie Saoudite et d'Égypte.

Rappel historique 15 Voir aussi Arnez, 2010. Ethnocentrisme occidental et perceptions du harem. 1En 1980, lors de la conférence de la National Women’s Studies Association qui s’est tenue à Bloomington, Indiana, j’ai assisté à une présentation sur « Les femmes dans l’islam » au cours de laquelle je suis intervenue vivement, depuis ma place dans le public, car les intervenantes invitées, trois femmes arabes, présentaient, selon moi un tableau idéalisé de la situation des femmes dans l’islam.

Ethnocentrisme occidental et perceptions du harem

Les sociétés islamiques se distinguaient peut-être même plutôt – c’est en tout cas ce que je pensais à l’époque – par le fait qu’elles plaçaient sans équivoque les femmes sous le contrôle des hommes et par le fait qu’elles accordaient aux hommes, de façon tout aussi explicite, le droit à une sexualité et le droit d’exploiter les femmes.

Comme le soutenaient les intervenantes, à son avènement l’islam avait apporté un certain nombre de progrès positifs pour les femmes en Arabie. 2Mais cela se passait il y a plus de deux ans et avant que je ne vive en Amérique. 4 Ibid. (1 : 162-63). Entretien avec Zahra Ali par Salima Naït Ahmed. Saïda Kada sur OummaTV : "les femmes doivent définir elles-mêmes leur féminité" Ces féministes qui réinterprètent l'islam. « Féminisme » et « islamique » : si l’association de ces deux termes dérange encore et continue de susciter invariablement en Occident une interrogation incrédule, c’est parce que l’égalité des sexes est le fruit d’une élaboration historique.

Ces féministes qui réinterprètent l'islam

S’est-on jamais posé la question de la pertinence d’un féminisme chrétien, par exemple ? Un tel courant a pourtant bel et bien été fondé dès la fin du XIXe siècle, en particulier en France, en Belgique et au Canada. Il a permis notamment l’élaboration d’une théologie féministe qui a interrogé -– et interroge encore — le canon des Écritures, la paternité divine, l’identité du Christ, l’action de l’Esprit-Saint, le culte de Marie, et surtout les institutions patriarcales de l’Église, au grand dam du magistère de l’Église catholique.

Cette pensée est largement ignorée quand elle n’est pas stigmatisée, y compris par la plupart des féministes pour qui toute religion est patriarcale, surtout les religions monothéistes et surtout, parmi elles, l’islam. Sentiments voilés. Féminismes islamique, de Zahra Ali. Le féminisme en Islam : combattre la théologie par la théologie. Peut-on être Musulmane et féministe ?

Le féminisme en Islam : combattre la théologie par la théologie

L’Islam et le féminisme peuvent-ils coexister ? Les textes Islamiques sont-ils compatibles avec les droits des femmes ? Pour les féministes Islamiques, la réponse est oui. Féminisme islamique: le Coran au féminin. Depuis deux décennies, des musulmanes s’acharnent à rétablir leurs droits en prouvant que le Coran est féministe.

Féminisme islamique: le Coran au féminin

Mais les hommes ont toujours interprété très différemment le texte sacré. «Pourquoi alors qu’Aïcha, la femme du prophète Mohammed, était mufti, cette fonction nous est-elle interdite aujourd’hui?» , se demandent beaucoup de musulmanes. «Parce que l’égalité hommes/femmes est inscrite dans le Coran, mais que quatorze siècles de lecture exclusivement masculine nous ont volé nos droits!» Ces féministes qui réinterprètent l'islam. Féminismes islamiques. Ali Zahra, Féminismes islamiques.

1 Asma Lamrabet, médecin et intellectuelle marocaine engagée pour la problématique des femmes en isla (...) 1« Féminisme et islam ?

Ali Zahra, Féminismes islamiques

Les Jeudis de l'IMA - Que veut dire être féministe islamique ? Mir-hosseini-article-beyond-islam-vs-feminism. Les musulmanes contestent la domination masculine. G. Djelloul, Parcours de féministes musulmanes belges: De l'engagement dans l'islam aux droits des femmes? L’enquête présentée dans ce volume a été réalisée en 2010-2011 auprès de femmes musulmanes engagées sur le terrain des droits des femmes en Belgique francophone.

G. Djelloul, Parcours de féministes musulmanes belges: De l'engagement dans l'islam aux droits des femmes?

Qu’elles soient impliquées dans le tissu associatif sociopolitique, religieux ou qu’elles contribuent intellectuellement aux débats, ces militantes produisent des discours féministes à partir de ou dans leur religion. Pour comprendre les impacts réciproques entre rapports sociaux de sexe et religiosité sur leur engagement, l’enquête a rassemblé des récits de vie pour dégager les trajectoires biographiques, les parcours sociaux et les formes d’engagement militant. EHESS (Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales) - Paris - Academia.edu. Malika HAMIDI is a Ph D candidate in Sociology under the supervision of Fahrad Khosrokhavar at the École des Hautes Études en Sciences Sociales (EHESS), Paris.

EHESS (Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales) - Paris - Academia.edu

In 2004, Her Master’s research Thesis focuses on the concept of Islamic feminism and the rise of a Muslim feminist movement in France (2006). Her current research explores European Muslim Feminists in the post-colonial context; it aims at shaping and analysing in details Muslim Feminism with particular focus on and case studies from Europe. She has lectured internationally on topics ranging from European Islam and citizenship to Islamic feminism and European female Muslim identity.

As a specialist on Islamic feminism, she has written numerous articles and contributed to many collective books (see a selected biography below). For the past 18 years, Malika Hamidi has been involved and active in various organisations. Malika Hamidi has recently been selected as one of the New Leaders of Tomorrow 2013 by the Crans Montana Forum.