background preloader

Cytologie et génétique

Facebook Twitter

Issue 55 of Protein Spotlight. To what end do we need to taste?

Issue 55 of Protein Spotlight

Just to enjoy a night out at the restaurant? Fish can also taste. But they do not go out for dinner. We - like all animals - taste because we have to be able to distinguish between what is good for us, and what is not. Nowadays, things are easy. . « Nature has granted us five fundamental sensations - sweet, bitter, sour, salty and umami - the combination of which we call 'the taste of something'. » Nature has granted us five fundamental sensations - sweet, bitter, sour, salty and umami - the combination of which we call 'the taste of something'.

Taste receptors are lodged in the membranes of taste cells, which are found by the hundreds in our taste buds. How do flavours bind to their receptors? « Over the millenia, the mechanisms underlying the perception of taste have been fine-tuned for the purposes of survival. » Sweetness comes in all shapes, sizes...and sweetness. Les effets sur les cellules : ADN et mutations - Impact de l’énergie nucléaire sur l’environnement. Les mutations de l’ADN peuvent entraîner des anomalies de l’information génétique.

Les effets sur les cellules : ADN et mutations - Impact de l’énergie nucléaire sur l’environnement

Comme nous l’avons dit précédemment, ces lésions peuvent être réparées par certaines enzymes spécifiques. Seulement si la dose de radiation est trop élevée, une lésion dans l’ADN peut entrainer deux situations : Il se peut ensuite que la molécule d’ADN exposée à des rayonnements ionisants n’ait pas été bien réparée.

Ce qui entraine deux cas : En résumé, les effets déterministes sont traduits par la destruction des cellules, qui entrainent la mort de l’individu. Découvrir & Comprendre - L'ADN : déchiffrer pour mieux comprendre le vivant. Les mutations génétiques Au moment de la division, la cellule déclenche le processus de réplication de l’ADN pour en obtenir une copie.

Découvrir & Comprendre - L'ADN : déchiffrer pour mieux comprendre le vivant

De temps en temps, le système produit quelques erreurs : ce sont les mutations. Le plus souvent, elles sont sans conséquence, puisqu’il y a 98 % de chances qu’elles tombent dans une partie du génome qui ne code pas pour la synthèse d’une protéine (ADN non-codant). D’autres mutations, en revanche, peuvent modifier la composition ou la quantité d’une protéine et être à l’origine d’une maladie génétique. Parmi les différents types de mutations, certaines sont ponctuelles avec perte, addition, ou substitution d’une seule base. Les agents mutagènes Recherche d'anomalies chromosomiques par microscopie à fluorescence. © P.Stroppa/CEA D’autres sources, environnementales ou liées aux activités de l’Homme, peuvent également modifier l’ADN. Stress cellulaire et réponse aux agressions. La trisomie 21, c'est quoi ?- Castor Mother #14 - String Theory.

E-SVT - M POURCHER. Transmission de maladies génétiques. Des génomes multiples dans la même personne… dépasser la pensée unique ? Les mêmes 46 chromosomes dans chacune de nos cellules ?

Des génomes multiples dans la même personne… dépasser la pensée unique ?

Les énormes progrès dans les techniques de séquençage et autres techniques analysant des génomes entiers (génome-wide) ont permis de confirmer que nous sommes faits d’une population de cellules avec chacune son génome « personnel ». Alors que nos manuels répètent que toutes nos cellules ont le même génome, la mosaïcité (qu’on me pardonne cette traduction de mosaicism en anglais) pourrait bien être la règle plutôt que l’exception.

On distingue naturellement dans les ouvrages scolaires le cas des gamètes qui n’ont que 1N chromosomes et parfois le réarrangement génétique dans le système immunitaire. Il semble que les arbres sont souvent une mosaïque de génomes dont la diversité est un gage de survie d’au moins une partie face à des conditions variables (Hallé, Francis, 2004), ce qui est finalement peu surprenant si on considère leur âge. L’origine de cette mosaïcité ? 1.

Génie génétique

Cycle cellulaire. Expression, stabilité et variation du patrimoine génétique (1ère S) Observons une photo de cellules végétales en microscopie optique : Le noyau est ici coloré en rouge.

Expression, stabilité et variation du patrimoine génétique (1ère S)

On constate que celui-ci change de forme. Il est parfois bien rond et parfois plutôt filamenteux ou en forme de trapèze. le noyau cellulaire contient les chromosomes. Ceux-ci peuvent être visibles selon leur niveau de condensation. Atelier 1. Tous les êtres vivants sont constitués de cellule(s).

Atelier 1

Les bactéries, les levures sont constituées d'une seule cellule L'homme est constitué de ~100'000 milliards de cellules (les cellules de la peau ou de la racine d'un cheveu, les neurones, les cellules du foie, ...) Chaque cellule contient un ou plusieurs chromosomes: une bactérie contient 1 chromosome une levure contient 16 chromosomes une cellule humaine contient 46 (23 x 2) chromosomes une cellule de tomate contient 12 chromosomes .... Combien de chromosomes dans les cellules du chimpanzé, de l'abeille ou du riz ? Atelier 7 - FR. : septembre 2014 L'insuline est une protéine qui permet au sucre (glucose) de pénétrer dans les cellules de certains tissus, principalement le tissus adipeux, les muscles et le foie.

Il s'agit d'une hormone qui joue un rôle clé dans la régulation du taux de glucose dans le sang (effet 'hypoglycémiant'). Elle est fabriquée par les cellules du pancréas (cellules bêta des îlots de Langerhans). Le diabète de type I (insulino dépendant) est une maladie qui est dûe le plus souvent à l'absence d'insuline: pour différentes raisons encore mal connues (virus, auto-immunité, etc.), les cellules du pancréas ne sont plus capables de produire cette protéine.

Le diabète de type II (non insulino dépendant) est la conséquence d'une résistance à l'insuline dûe le plus souvent à une surcharge pondérale. Les causes génétiques du diabète de type I et du diabète de type II ne sont pas encore connues. Activité 1: Le gène de l'insuline et le génome humain. Gène, dis-moi qui tu es et je te dirai d'où tu viens. GEN SUISSE. Ce que mes gènes disent de moi ARTE documentaire scientifique 2015.

L'ADN

Mendel. La transcription. La mitose. La traduction. Les différentes formes de l'ADN. TP chromosome géant. Méiose. Plan — Site des ressources d'ACCES pour enseigner les Sciences de la Vie et de la Terre. Replic'ADN, l'enquête scientifique dont tu es le héros - Sciences de la vie et de la Terre. Après un rapide retour sur les étapes de la mitose vues précédemment, et sur le vocabulaire (chromosome, chromatide, brin d’ADN), on revient sur le problème de la quantité d’ADN : il y a nécessité de la doubler avant la mitose, c’est la réplication.

Quelles en sont les modalités ? Le document-support de l’activité, un tableau à compléter, est distribué. L’introduction est lue ensemble, puis les élèves se connectent à l’interface numérique via l’ordinateur. Vous pouvez agrandir l’interface ci dessus en cliquant sur le bouton en bas à droite. Vous pouvez l’ouvrir dans un nouvel onglet grâce à ce lien. Les élèves découvrent leur enquête, l’enseignant précise comment se réalise la navigation, avec notamment les fléches permettant d’accéder aux étapes. L’activité débute avec les aspects théoriques sur la réplication, et la recherche de trois hypothèses. Au bout de cette étape n°5, les élèves sont bloqués par un code d’accès en attendant la validation de l’enseignant. Les mutations de l'ADN et la variabilité génétique – 1ère spé SVT.

Chapitre 2 : les mutations génétiques Quelle est l’origine des mutations ?

Les mutations de l'ADN et la variabilité génétique – 1ère spé SVT

Comment apparaissent des mutations génétiques ? Quelles en sont les conséquences ? I – L’ADN se modifie avec les mutations On distingue 3 types de mutations ponctuelles : – substitution – addition – délétion La mutation est un phénomène aléatoire, rare et spontané. TP travail sur Xeroderma pigmentosum Tableau des différents allèles Documents en ligne sur Xeroderma pigmentosum. TeachMePhysiology - Making Physiology Simple.

La cellule

Hérédité. OGM.