background preloader

ADN

Facebook Twitter

Pinterest. Exercices de génétique humaine. Phénotypes - Sciences de la Vie et de la Terre. L’objectif de ces logiciels est de faire déterminer en autonomie par l’élève l’origine de la drépanocytose, de la mucoviscidose ou du Xeroderma pigmentosum.

Phénotypes - Sciences de la Vie et de la Terre

Les nouveautés (mise à jour janvier 2014) Par rapport à la première version mise en ligne, les nouveautés portent sur les aides qui ont été différenciées, à l’instar du travail réalisé sur la déclinaison collège (Génétique). On a ainsi distingué une aide sur la consigne (ac) qui précise la question. une aide mémoire (am) sur une connaissance nécessaire, un rappel de définition qui est à utiliser. une aide de procédure (ap) pour traiter le document Considérant que tous ces cas ne seront pas traités en même temps, les aides ne sont pas les mêmes. Chaque type d’aide a son compteur, ce qui permet d’identifier quels ont été les besoins des élèves au cours du travail. Par rapport à la version précédente, nous avons fait apparaître les textes d’aide sur la même page que les documents et non plus sur une page à part. Matériel et ressources : La structure de l'ADN. Loading... jsmol/j2s/core/package.js loading... jsmol/j2s/core/core.z.js -- required by ClazzNode Jmol JavaScript applet adn_object__2689080894670315__ initializing Jmol getValue debug null Jmol getValue logLevel null Jmol getValue allowjavascript null AppletRegistry.checkIn(adn_object__2689080894670315__) viewerOptions: setting document base to " (C) 2012 Jmol Development.

La structure de l'ADN

Pinterest. Pinterest. The structure of DNA: Cooperation and competition. La molécule d'ADN a la forme d'une double hélice. Hémoglobine. Call loadScript core\package.js call loadScript core\core.z.js -- required by ClazzNode Jmol JavaScript applet jmolApplet0_object__317795213031125__ initializing getValue debug = null getValue logLevel = null.

Hémoglobine

Acides nucléiques. La molécule d'ADN ou comment coder l'information génétique. Evolution of life - Un air de famille / L'arbre du vivant. Biokit Voyage dans la nouvelle biologie. Le jus de myrtilles : un colorant des chromosomes peu toxique, bon marché et simple d'utilisation. Auteur : Jean-Pierre Rubinstein Article publié le 18 novembre 2014 1.

Le jus de myrtilles : un colorant des chromosomes peu toxique, bon marché et simple d'utilisation

Introduction Les biologistes ont remarqué que l’utilisation de colorants utilisés par les teinturiers pour colorer les tissus des vêtements pouvait, dans certaines circonstances, améliorer l’observation d’objets microscopiques. En effet le contenu des cellules est transparent, ce qui traduit que ses composants ont des indices de réfraction fort proches. Historiquement, les microscopistes ont d’abord utilisé le safran, le carmin (issu d'un insecte) , le bois de Campeche et d’autres bois exotiques, ainsi que quelques composés minéraux (sels de cuivre, mercure et de plomb, iode).

La seconde moitié du XIXe siècle a vu apparaître des colorants issus de la chimie du goudron de houille. La difficulté de se procurer ces substances a amené des biologistes à s’intéresser à des produits locaux, facile à se procurer et bon marché. 2. Cette solution mère se conserve très bien à l’obscurité. Remarques : Gène et allèles groupes sanguins. Les Gènes. Les gènes sont logés dans le noyau cellulaire.

Les Gènes

Tous les noyaux de toutes les cellules de ton corps contiennent les mêmes gènes. Une cellule de la peau contient donc les mêmes gènes qu'une cellule musculaire ou une cellule nerveuse. Les gènes ne sont pas des particules individuelles et libres dans le noyau, mais sont «emballés» dans ce que l'on nomme les chromosomes. Quand on observe un noyau cellulaire au microscope, on n'aperçoit généralement rien de plus qu'une tache sombre. Par contre, quand une cellule est en train de se diviser, on distingue à partir d'un certain moment les chromosomes, qui ressemblent à des structures en forme de X.

Tu as 46 chromosomes dans le noyau de chaque cellule de ton corps. La dernière paire est particulière: elle détermine le sexe d'un être humain. Le nombre de chromosomes varie selon l’espèce. Les enfants sont moitié mère, moitié père Les cellules sexuelles, donc les ovules chez la femme et les spermatozoïdes chez l'homme, ne possèdent que 23 chromosomes.