background preloader

Thalès

Facebook Twitter

Thales s’offre Gemalto, leader mondial des cartes SIM. Le conseil d’administration de Gemalto a recommandé l’offre de l’équipementier à l’unanimité.

Thales s’offre Gemalto, leader mondial des cartes SIM

Atos, qui convoitait également Gemalto, a jeté l’éponge. Après avoir refusé l’offre d’Atos, Gemalto, roi des cartes à puce, est en passe d’accepter une proposition d’achat de la part de Thales. Le spécialiste de l’électronique de défense a, en effet, annoncé, dimanche 17 décembre dans un communiqué, l’acquisition de Gemalto, au prix de 51 euros par action. Lire aussi : Informatique : Gemalto rejette l’offre d’Atos Cette offre est « unanimement recommandée par le conseil d’administration de Gemalto et unanimement approuvée par le conseil d’administration de Thales », fait savoir le communiqué. . « Transformation numérique »

Défense : Thales gagne un mégacontrat au Canada. C'est bien parti pour Thales au Canada.

Défense : Thales gagne un mégacontrat au Canada

Ottawa a notifié à Thales un contrat de soutien en service pour le rééquipement, la réparation, la maintenance et la formation associée des navires de patrouille côtiers et de l'Arctique (NPEA) et de soutien interarmées (NSI). Défense : Thales décroche un jackpot de 1 milliard d'euros en France. Défense : Thales gagne un contrat de 1 milliard, ses rivaux sont très énervés. Ce sont des contrats qui ne font jamais la Une des journaux.

Défense : Thales gagne un contrat de 1 milliard, ses rivaux sont très énervés

Et pourtant, le programme Lorca (Logistique optimisée pour le réapprovisionnement de consommables aéronautiques) géré par la SIMMAD (Structure intégrée du maintien en condition opérationnelle des matériels aéronautiques du ministère de la Défense) ferait le bonheur de n'importe quel groupe. Et pour cause, son montant (hors TVA) approche le milliard d'euros (977 millions, précisément) sur dix ans. Ce qui est un beau pactole, un très beau pactole même qui a excité la convoitise de cinq groupes. HTC News. Monday, October 5, 2015 5:46 AM GMT Le gouvernement australien va acheter des centaines de véhicules blindés légers au groupe français Thales, géant de l'électronique et de la défense, un contrat de 1,3 milliard de dollars australiens (817 millions d'euros), a annoncé lundi le Premier ministre Malcolm Turnbull.

HTC News

L'Australie, qui s'est engagée dans la modernisation de ses forces armées, est membre de la coalition emmenée par les Etats-Unis qui mène des frappes aériennes en Syrie et en Irak contre des cibles de l'organisation Etat islamique. Le gouvernement va "acheter 1.100 véhicules blindés Hawkei et plus de 1.000 remorques pour renforcer ses forces armées", ont annoncé le Premier ministre et la ministre de la Défense, Marise Payne, dans un communiqué conjoint. M. Turnbull a toutefois expliqué que ce contrat ne signifiait pas que son pays veuille s'impliquer davantage dans les conflits mondiaux. M. Contrat pour un satellite brésilien. Thales veut délocaliser de nouvelles activités vers Singapour. Thales réfléchit très sérieusement à une délocalisation à Singapour d'une partie de l'activité de son site d'Ymare, près de Rouen, spécialisé dans l'intégration des radars civils pour la gestion du trafic aérien, ou Air Traffic Management (ATM), selon des sources concordantes.

Thales veut délocaliser de nouvelles activités vers Singapour

La qualification du premier radar produit à Singapour serait programmée pour 2014 et le début de la production de série en 2015. Ce projet encore confidentiel doit être présenté en septembre aux organisations syndicales, explique-t-on à "latribune.fr". Thales tout près d'engranger une mégacommande du ministère de la Défense. Signalisation ferroviaire: contrat de 400 millions d'euros pour Thales au Danemark - Flash actualité - Economie - 31/01. Le Parisien | De son côté, Alstom s'est vu attribuer un contrat d'une valeur d'environ 300 millions d'euros pour la fourniture de son système de signalisation Atlas, en remplacement de l?

Signalisation ferroviaire: contrat de 400 millions d'euros pour Thales au Danemark - Flash actualité - Economie - 31/01

Équipement actuellement en service sur les réseaux de l? Est du pays, selon un communiqué du groupe.Ce système sera installé "dans les régions de Sealand et de Fyn, qui représentent la moitié de la surface du pays", selon Alstom qui a précisé que "le réseau ferroviaire concerné comprend 510 km de voies doubles, 260 km de ligne à voie unique et plus de 90 gares". Thales, quant à lui, a été chargé de mettre aux normes européennes ECTS niveau 2 (European train control system) près de 1.200 km de voies au Danemark, ce qui représente 60% du réseau grandes lignes du pays, en consortium avec le groupe d'ingénierie britannique Balfour Beatty Rail, selon un communiqué.

Thalès et Safran vont créer une coentreprise dans l'optronique. C'est un accord a minima entre Thales et Safran dans l'optronique (optique et électronique combinées).

Thalès et Safran vont créer une coentreprise dans l'optronique

Bien loin du big bang imaginé et fortement souhaité par le ministère de la Défense, qui a tenté de tordre en vain à plusieurs reprises le bras des deux groupes. Ils n'ont jamais voulu d'un vaste échange d'actifs, qui consistait à regrouper toutes les activités de navigation inertielle et de génération électrique chez Safran et toutes celles d'optronique chez Thales pour en faire des leaders de taille mondiale. Ce qui avait du sens pour l'État mais pas forcément pour les deux industriels. Mardi en début de soirée, les deux groupes ont finalement signé un accord non engageant (Memorandun of understanding) en vue de créer une coentreprise commerciale à 50/50 dans le domaine de l'optronique avec, semble-t-il, une durée de vie limitée entre cinq et dix ans. Portée symbolique.