background preloader

Internet et FAI

Facebook Twitter

Sur Twitter, guerre des chiffres entre Xavier Niel et Arnaud Montebourg. La passe d'armes est suffisamment rare pour être signalée : le ministre du redressement productif, Arnaud Montebourg, s'en est directement pris à Xavier Niel, directeur de Free – et actionnaire à titre personnel du Monde – dans un tweet accusant sa société de détruire des emplois.

Sur Twitter, guerre des chiffres entre Xavier Niel et Arnaud Montebourg

Et ce alors que Free a annoncé ce matin qu'il inclura une partie d'offre 4G dans ses forfaits téléphoniques à 2 euros, affaiblissant un peu plus ses concurrents qui comptaient sur la 4G pour se refaire une santé. Lire : Bataille de la 4G : Free surenchérit Reprenons du début. En janvier 2012, Free Mobile faisait une entrée plus que remarquée en tant que quatrième opérateur avec la ferme intention de troubler la quiétude d'Orange, SFR et Bouygues Telecom en proposant des forfaits illimités à 2 et 20 euros.

Renault et Orange coopèrent sur la 4G à bord de la voiture du futur. 01net. le 10/12/13 à 13h34 sommaire le système embarqué R-Link utilise déjà des cartes SIM d'Orange Busines Services La voiture Renault du futur sera connectée aux réseaux mobile 4G.

Renault et Orange coopèrent sur la 4G à bord de la voiture du futur

Le peering : petite cuisine entre géants du Net. Dès les premiers jours, la Toile s'est construite sur le peering, cette pratique qui permet aux opérateurs d'interconnecter le plus souvent gratuitement leurs réseaux.

Le peering : petite cuisine entre géants du Net

Cependant, ces derniers mois, plusieurs conflits ont éclaté entre opérateurs et fournisseurs de services, illustrant, une fois de plus, les frictions récurrentes entre ces deux catégories d'acteurs. Querelle entre OVH et SFR, brouille entre Cogent et Orange, mésentente entre Free et Google. Survenus au cours de ces derniers mois, les deux derniers conflits cités ont fait surgir sur le devant de la scène une thématique bien connue des acteurs du Net : le peering.

Ce dispositif qui permet aux opérateurs, aux fournisseurs de services et aux opérateurs de transit d'interconnecter leurs réseaux fonctionne sans souci et sans esclandre... la plupart du temps. Plusieurs configurations de peering existent. L'interconnexion entre opérateurs peut également être privée. Aux Etats-Unis, les datacenters neutres prédominent.

Réseau mobile : pourquoi Free sollicite le duo SFR-Bouygues Telecom. 01men. le 28/11/13 à 17h07 Free est aussi confonté à une résistance accru des riverains concernant l'installation d'antennes-relais En s'invitant à la table des négociations en cours entre SFR et Bouygues Telecom sur la mutualisation de leurs réseaux mobiles, Free a surpris son monde.

Réseau mobile : pourquoi Free sollicite le duo SFR-Bouygues Telecom

C'est la crainte de la marginalisation qui motive, d'abord, sa requête publique de participer à ces discussions. « Un accord entre deux des trois opérateurs de réseaux mobiles historiques qui ne prévoirait pas l'accueil du quatrième opérateur nous semblerait un facteur de déstabilisation majeur » a écrit Maxime Lombardini aux deux opérateurs rivaux.

Arcep : les abonnements Internet à très haut débit décollent enfin. 01net le 28/11/13 à 18h24 © Michel Le Gal / France Télécom Le nombre d'abonnements à haut et très haut débit fixes atteint 24,6 millions au 30 septembre 2013.

Arcep : les abonnements Internet à très haut débit décollent enfin

Comme chaque trimestre, l’Arcep s’est penché sur le marché des communications électroniques. Dans son observatoire publié ce 28 novembre 2013, l’Autorité de régulation des télécoms constate ainsi que le nombre d'abonnements à Internet très haut débit jusqu'au domicile (FttH) a augmenté de 71,5 % au troisième trimestre 2013, sur un an. Les foyers qui ont accès à la fibre optique jusqu'à leur domicile sont aujourd'hui 465.000 sur les 1,8 million d'abonnements à très haut débit (+ 30 mégabits/seconde) que comptait la France au 30 septembre, un chiffre en hausse de 24% sur un an. Au total, le nombre d'abonnements à haut et très haut débit fixe atteint 24,6 millions au 30 septembre 2013, en croissance de 260.000 en un trimestre et de 1 million en un an. Governance-2500x1664-21mar13-en.png (2500×1664) Franck Simon, France IX : "l’absence de certains opérateurs n'est pas un frein"

Ancien directeur technique du réseau Renater, Franck Simon est depuis trois ans à la tête de France IX, le premier point d'échange français en trafic avec huit points de présence.

Franck Simon, France IX : "l’absence de certains opérateurs n'est pas un frein"

Pour Clubic Pro, il revient sur le fonctionnement de France IX, ses liens avec les opérateurs, et les challenges qui s'offrent aujourd'hui à la structure, désormais forte de plus 200 membres. Franck Simon, bonjour. Le peering : petite cuisine entre géants du Net. Le gouvernement juge le WiFi des TGV trop coûteux et invite la SNCF à chercher d'autres pistes. En 2008, les TGV du consortium Thalys inauguraient la première exploitation commerciale de WiFi sur ce type de train, avec toutes les difficultés que l'on imagine.

Le gouvernement juge le WiFi des TGV trop coûteux et invite la SNCF à chercher d'autres pistes

Débits Internet : la France reste engluée au 37ème rang mondial. Internet, enjeu de pouvoir entre les Etats-Unis et les "grands émergents" La gouvernance du réseau des réseaux est devenue un sujet majeur de la politique internationale.

Internet, enjeu de pouvoir entre les Etats-Unis et les "grands émergents"

Russes, Chinois ou encore Brésiliens s'opposent à la mainmise américaine. Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Guénaël Pépin Les instances qui gouvernent Internet ont affiché, début octobre, lors d'une réunion à Montevideo (Uruguay), leur désaveu des méthodes américaines, dont le programme de surveillance est devenu un scandale mondial. Certaines de ces organisations, dont celle chargée de gérer les ressources du réseau (adresses IP et noms de domaine), l'ICANN (Internet Corporation for Assigned Names and Numbers) et sa composante l'IANA (Internet Assigned Numbers Authority), sont sous contrôle direct des Etats-Unis et souhaitent désormais s'en éloigner, pour devenir des instances réellement mondiales.

Fibre optique : une nouvelle convention-cadre entre opérateurs, collectivités et Etat. La publicité sur les réseaux sociaux n'est pas vraiment efficace. Elle insupporte 68 % des internautes français et seuls 19 % d'entre eux disent avoir fait un achat en ligne après avoir été sollicités, selon une récente étude.

La publicité sur les réseaux sociaux n'est pas vraiment efficace

La publicité sur les réseaux sociaux insupporte 68 % des internautes français et seuls 19 % d'entre eux disent avoir fait un achat en ligne après avoir été sollicités sur Facebook, Google+ ou encore Twitter, selon une étude IFOP-Generix Group publiée vendredi 11 octobre. "Les marques prennent le risque de se mettre une majorité d'internautes à dos avec des publicités de plus en plus envahissantes, jugées intrusives, pas assez personnalisées et donc inutiles", résume Mike Hadjadj, directeur marketing de l'éditeur de logiciels collaboratifs Generix. L'association Familles rurales assigne SFR en justice. Free monte sa fibre à 1 Gb/s sans surcoût. 1 Gb/s chez Free ? "Inexact" selon l'Arcep, et la Freebox pas à la hauteur. Offres internet trompeuses : l'État menace les opérateurs. L'État a envoyé une lettre aux opérateurs télécoms pour leur demander de "veiller à la loyauté" de leurs publicités concernant les offres internet, sous peine de poursuites, révèle Le Parisien/Aujourd'hui en France lundi.

Offres internet trompeuses : l'État menace les opérateurs

"Dans ce courrier de deux pages envoyé vendredi soir aux entreprises du secteur, dont notre journal a obtenu copie, le ministre de la Communication, Benoît Hamon, et la ministre de l'Innovation, Fleur Pellerin, "invitent l'ensemble des opérateurs à veiller avec une prudence redoublée à la loyauté de leurs publicités", écrit Le Parisien. Couper l'ADSL pour accélérer la Fibre n'est pas si facile...

Le déploiement du très haut débit au travers de la fibre optique est sujet à discussion, que ce soit au gouvernement, chez les fournisseurs d'accès ou au sein des collectivités locales. Mais la lenteur d'installation des infrastructures et le retard pris au niveau national est source de frustrations. Si bien que pour accélérer l'installation de la fibre sur l'ensemble du territoire français, certains avancent l'idée de couper purement et simplement le réseau cuivre utilisé actuellement pour le transport de l'ADSL. Les opérateurs auraient tout intérêt à déployer rapidement la fibre optique pour une raison simple : la rentabilité. Actuellement, une ligne ADSL reposant sur une paire de cuivres coûte de l'argent pour l'opérateur, et ce pour chaque abonné.

Comment la pénurie d'adresses IP profite aux "gros" L'astuce des opérateurs pour ralentir l'évolution d'Internet.