background preloader

CONNEXIONNISME

Facebook Twitter

Système complexe. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Système complexe

Ainsi une réaction chimique, comme la dissolution d'un grain de sucre dans du café, est simple car on connaît à l'avance le résultat : quelques équations permettent non seulement de décrire les processus d’évolution, mais les états futurs ou final du système. Il n'est pas nécessaire d'assister au phénomène concret ou de réaliser une expérience pour savoir ce qui va se résulter en réalité. Au contraire, les cellules nerveuses de notre cerveau, une colonie de fourmis ou les agents qui peuplent un marché économique sont autant de systèmes complexes car le seul moyen de connaître l'évolution du système est de faire l'expérience, éventuellement sur un modèle réduit.

En d'autre termes, lorsque l'on veut modéliser un système, on conçoit un certain nombre de règles d'évolution, puis l'on simule le système en itérant ces règles jusqu'à obtenir un résultat structuré. Du fait de la diversité des systèmes complexes, leur étude est interdisciplinaire. Système expert. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Système expert

D'une manière générale, un système expert est un outil capable de reproduire les mécanismes cognitifs d'un expert, dans un domaine particulier. Il s'agit de l'une des voies tentant d'aboutir à l'intelligence artificielle. Plus précisément, un système expert est un logiciel capable de répondre à des questions, en effectuant un raisonnement à partir de faits et de règles connus. Il peut servir notamment comme outil d'aide à la décision. Walter Pitts. Walter Harry Pitts, Jr. (23 April 1923 – 14 May 1969) was a logician who worked in the field of cognitive psychology.[1] He proposed landmark theoretical formulations of neural activity and emergent processes that influenced diverse fields such as cognitive sciences and psychology, philosophy, neurosciences, computer science, artificial neural networks, cybernetics and artificial intelligence, together with what has come to be known as the generative sciences.

Walter Pitts

He is best remembered for having written along with Warren McCulloch, a seminal paper entitled "A Logical Calculus of Ideas Immanent in Nervous Activity" (1943). This paper proposed the first mathematical model of a neural network. Ludwig von Bertalanffy. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Ludwig von Bertalanffy

Biographie[modifier | modifier le code] Ludwig von Bertalanffy est né et a grandi dans le petit village de Atzgersdorf (maintenant Liesing) près de Vienne. La famille Bertalanffy a des racines dans la noblesse du XVIe siècle de la Hongrie, et comprenait plusieurs universitaires et fonctionnaires de justice[1]. Son grand-père Charles Joseph von Bertalanffy (1833-1912) s'est établi en Autriche et était un directeur de théâtre d'État à Klagenfurt (Graz) et à Vienne, qui étaient des postes importants dans l'Autriche impériale. Son fils aîné et père de Ludwig, Gustav von Bertalanffy (1861-1919), était un éminent gestionnaire de chemin de fer. Dans ses premières années, comme un enfant unique, et comme il était de coutume à cette époque, il a fait ses études à la maison avec des précepteurs privés jusqu'à son entrée à l'école secondaire à l'âge de dix ans.

Citoyen autrichien, il a dû travailler aux États-Unis. La taille individuelle maximum. Réseau de neurones artificiels. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Réseau de neurones artificiels

Un réseau de neurones artificiels est un modèle de calcul dont la conception est très schématiquement inspirée du fonctionnement des neurones biologiques. Les réseaux de neurones sont généralement optimisés par des méthodes d’apprentissage de type probabiliste, en particulier bayésien. Ils sont placés d’une part dans la famille des applications statistiques, qu’ils enrichissent avec un ensemble de paradigmes [1] permettant de créer des classifications rapides (réseaux de Kohonen en particulier), et d’autre part dans la famille des méthodes de l’intelligence artificielle auxquelles ils fournissent un mécanisme perceptif indépendant des idées propres de l'implémenteur, et fournissant des informations d'entrée au raisonnement logique formel.

En modélisation des circuits biologiques, ils permettent de tester quelques hypothèses fonctionnelles issues de la neurophysiologie, ou encore les conséquences de ces hypothèses pour les comparer au réel. Warren Sturgis McCulloch. Warren Sturgis McCulloch (November 16, 1898 – September 24, 1969) was an American neurophysiologist and cybernetician, known for his work on the foundation for certain brain theories and his contribution to the cybernetics movement.[1] Biography[edit] Warren Sturgis McCulloch was born in Orange, New Jersey, in 1898.

Warren Sturgis McCulloch

He attended Haverford and studied philosophy and psychology at Yale University, where he received an A.B. degree in 1921. He continued to study psychology at Columbia and received a M.A. degree in 1923. Receiving his MD in 1927 from the Columbia University College of Physicians and Surgeons in New York, he undertook an internship at Bellevue Hospital, New York, before returning to academia in 1934. From 1952 he worked at the Massachusetts Institute of Technology in Cambridge, Massachusetts. He was a founding member of the American Society for Cybernetics and its second president during 1967–1968. Warren McCulloch had a remarkable range of interests and talents. Work[edit]