background preloader

Romanefiliot

Facebook Twitter

Filiot Romane

Les trois grandes faiblesses du commerce extérieur français. Un mauvais positionnement, une taille trop petite et des coûts trop élevés expliquent le retard hexagonal des entreprises françaises en matière de commerce international.

Les trois grandes faiblesses du commerce extérieur français

Les faiblesses françaises à l'export sont connues et identifiées depuis des années. Aucun gouvernement n'a réussi, malgré ses efforts et ses incantations, à corriger franchement la situation. Aujourd'hui, les excédents commerciaux allemands (près de 200 milliards d'euros en 2013!) Sont en grande partie le reflet des déficits français. 1) Un mauvais positionnement géographique et des produits Les exportations françaises souffrent à la fois d'une trop grande concentration sur certains secteurs et de destinations géographiques insuffisamment porteuses en terme de croissance.

Autre travers: alors que l'Allemagne a fait le choix du haut de gamme dans les biens d'équipement, la France exporte dans une gamme intermédiaire, à la fois en qualité et en coût. 2) Des entreprises qui ont du mal à grandir 3) Une compétitivité dégradée. Un regard sur le commerce extérieur de la France. @frenchkpi a réalisé bénévolement une carte des partenaires économiques en France, pour la période allant de mai 2013 à avril 2014, à partir des données fournies par le département des statistiques et des études économiques de la Douane (cf. jeux de données sur DataDouane) Le code couleur, qui va du rouge au bleu, symbolise le rang du pays dans ses échanges totaux avec la France.

Un regard sur le commerce extérieur de la France

Plus le pays est rouge, plus la somme des importations et des exportations déclarées à la douane française est importante. Attention : les données peuvent ne pas être complète et le code couleur n'est pas une indication du caractère positif ou non. Les produits affichés sur la carte sont les sous-catégories de la nomenclature NC8 , la classification normalisée des biens échangés en Europe. 03 Gerer son identite numerique. Affaire Marc L***/Le Tigre. Mis en ligne le mercredi 7 janvier 2009 ; mis à jour le mardi 28 avril 2009.

Affaire Marc L***/Le Tigre

Bon annniversaire, Marc. Le 5 décembre 2008, tu fêteras tes vingt-neuf ans. Tu permets qu’on se tutoie, Marc ? Tu ne me connais pas, c’est vrai. Mais moi, je te connais très bien. J’ai eu un peu peur, au début, d’avoir un problème de source. Alors, Marc. Revenons à toi. On n’a pas parlé de musique. J’ai triché, une fois : pour avoir accès à ton profil Facebook (ce qui m’a bien aidé pour la suite), j’ai créé un faux profil et je t’ai proposé de devenir mon « ami ». Je pense à l’année 1998, il y a dix ans, quand tout le monde fantasmait déjà sur la puissance d’Internet.

À la demande de l’intéressé, ce texte a été entièrement anonymisé et modifié (villes, prénoms, lieux, etc.) à la différence de la version parue dans Le Tigre en papier, dont seuls les noms propres des personnes citées étaient anonymisés. Identité numérique : Ne laisse pas ton image t’échapper. En octobre 2012, l’association Action Innocence Suisse a lancé une nouvelle campagne avec 2 visuels choc (cf. dans cet article) pour sensibiliser les adolescents et jeunes adultes à la protection de son identité numérique : Ne laisse pas ton image t’échapper.

Identité numérique : Ne laisse pas ton image t’échapper

L’objectif est d’informer et faire réfléchir les jeunes sans moraliser et diaboliser les pratiques Internet et réseaux sociaux. L’identité numérique concerne tous les internautes et donc les jeunes Aujourd’hui, l’utilisation des blogs, réseaux sociaux, sites de partage de photos et vidéos contribuent aisément à la diffusion et à la prolifération de données qui constituent une identité numérique en ligne. L'identité numérique. Identité numérique. Identité d’une personne combinant en tout ou partie son identité réelle et son identité virtuelle.

Identité numérique

L’essor des technologies numériques de l’information et de la communication rend aujourd’hui difficile d’échapper à cette forme d’identité. Et nombre d’acteurs professionnels développent désormais un « personal branding », autrement dit une gestion stratégique de leur identité personnelle, comme on le fait déjà pour une identité de marque.

Christine Balagué et David Fayon expliquent que : « on appelle identité numérique l’identité d’une personne (physique ou morale), qui est constituée par l’ensemble des traces laissées sur l’Internet, par la personne elle-même et par des tiers. Elle est en partie constituée par les informations que la personne saisit sur différents réseaux sociaux sur lesquels elle est inscrite (informations sur son profil, éléments publiés – textes, photos, liens, etc. –, personnes avec lesquelles elle est en contact). Une définition. 1.1.

Une définition

Identité ? Identités ? Pour comprendre ce qu'est l'identité numérique il faut partir de la source : qu'est-ce que l'identité ? "Qui je suis, ce qui me rend unique" (nom, prénom, empreintes, mensurations, connaissances, histoire...) nous dit le dictionnaire. Définition somme toute assez simple qui se complexifie lorsqu'on approfondit la question. Reprenons le schéma que Philippe Buschini a imaginé pour définir l’écosystème de l’identité traditionnelle : L’écosystème de l’identité traditionnelle [source :