background preloader

THÈME: Hercule / Heraklès

Facebook Twitter

Relief du Musée Saint-Raymond (Toulouse), fin du IIIe s. / Hercule contre l'hydre de Lerne. Aiguière du XVI e s., Email de Limoges (atelier P.Reymond), Hôtel d'Assézat, fondation Bemberg. Aiguière du XVI e s., Email de Limoges (atelier P.Reymond), Hôtel d'Assézat, fondation Bemberg, détail. Relief du Musée Saint-Raymond (Toulouse), fin du IIIe s. / Hercule contre l'Hydre de Lerne, détail. Hercule et l'hydre de lerne. Les 12 travaux d'Hercule : l'hydre de Lerne. Erne se trouve près d’Argos, contrée non seulement fertile mais aussi sacrée car c’est ici que Dionysos descendit au Tartare.

Les 12 travaux d'Hercule : l'hydre de Lerne

C’est donc dans cette région, célèbre pour ses rites nocturnes, que doit se rendre Héraclès pour sa seconde épreuve ; cette dernière consiste à débarrasser la population d’une bête terrifiante qui répand un venin si toxique que son haleine ou son odeur seuls suffisent à empoisonner les mortels : l’hydre de Lerne, monstre au corps de crustacé (de dragon ou de chien selon les sources) à qui l’on attribue de 5 à 100 têtes dont l’une est immortelle. Son repaire se trouve dans le marais de Lerne, tourbière sans fond dans laquelle disparaissent de nombreux téméraires… Guidé par son neveu Iolas, Héraclès arrive dans la région désolée de Lerne.

Ne voyant ni âme qui vive, il contraint le monstre à sortir de son antre en décochant des flèches enflammées sur les roseaux avoisinants ; effrayée par les flammes, la bête surgit de sous un platane. Hydre de Lerne. L’Hydre de Lerne (en grec ancien Λερναία Ὕδρα / Lernaía Húdra) est une créature de la mythologie grecque.

Hydre de Lerne

Tuer l'Hydre de Lerne constitue le deuxième des douze travaux d'Héraclès. Étymologie[modifier | modifier le code] Généalogie et naissance[modifier | modifier le code] « [...] la divine Échidna au coeur intrépide, moitié Nymphe aux yeux noirs et aux belles joues, moitié serpent énorme et terrible, marqué de taches diverses et nourri de chairs sanglantes dans les entrailles de la Terre sacrée.

Ce monstre habite un antre profond dans le creux d'un rocher, loin des hommes et des Immortels : c'est là que les dieux lui assignèrent une glorieuse demeure. Descriptions[modifier | modifier le code] L'Hydre est décrite de façon différente selon les versions. Dans la plupart des versions, elle a un corps de serpent et entre cinq et neuf têtes. Hercule terrassant l'hydre de Lerne. Sculpté pour le château du Vaudreuil vers 1658 ; déplacé à La Londe et brisé à la Révolution ; pièces retrouvées enterrées en 1883 ; don abbé de La Balle, chanoine Porée, Gaston Le Breton, 1884Cette œuvre avait disparu depuis près de cent ans quand un paysan en retrouva les morceaux;à demi enterrés dans un champ proche du château de La Londe (Seine Maritime) détruit en 1793.

Hercule terrassant l'hydre de Lerne

Le rapprochement fut fait avec une œuvre de Puget que des chroniqueurs et des sculpteurs du XVIIIe siècle et plus récemment un conte du marquis de Chennevières-Pointel, publié en 1848 dans la Revue de Rouen, « Suzanne ou la terre normande », évoquaient non loin de là, au château de Vaudreuil. Des sculptures, Puget en avait bien réalisées, pour l’entrée du château, propriété de Claude de Girardin, secrétaire d’Etat pour le Languedoc et ami du surintendant Nicolas Fouquet : Hercule terrassant l’Hydre de Lerne et Cérès couronnant Janus. Msr dossier documentaire hercule. "Hercule au jardin des Espérides" bronze patiné d'après Marino Sbarri di Bastiano Musée-château de #Villevêque.

#Hercules has never looked more uncomfortable ... foam rubber Farnese Hercules stool :) #Hercules Skinning the Nemean Lion (German School, 16th Century) Héraclès au repos s'appuyant sur sa massue, bronze d'après Lysippe @MuseeLouvre #PetiteGalerie. Herakles and the Stymphalian Birds, mosaic from Volubilis Morocco. #StymphalosSaturday. My #FavMW mosaic from @MANArqueologico... Mosaic with Labors of Hercules. 1st of May - Hecule rests with the apples of the Hesperides in hand, by Pierre #Puget @MuseeLouvre. Farnese Hercules — Faculty of Classics. Perhaps the most striking aspect of the Farnese Hercules is his sheer size: he stands at 3.15 metres, almost ten-and-a-half feet.

Farnese Hercules — Faculty of Classics

This fine example of Roman sculpture shows the Greek hero – he is sometimes known by his Greek name, as the Farnese Herakles – leaning on his customary wooden club, here cushioned by a lionskin. His downcast eyes, together with his pose, suggest that Hercules has been exhausted by his Labours – and it is on account of this that the sculpture has gained another name, the Weary Hercules. In case we were to think that his latest Labour had gotten the better of him, though, there's a surprise in store when we look behind the back of the statue: two golden apples. Le site officiel du musée d'Aquitaine. "Hercule jetant Lycas dans la mer" (1707) par Michel-Ange Houasse Musée des Beaux-arts de #Tours. @soliloquor @ArreteTonChar1 très beau musée archéologique de Madrid : petit jeu des 12 travaux en mosaïque !

GOLTZIUS. - Photographie de @superresistante sur Twitter (expo Petite Galerie du Louvre : " Mythes fondateurs", d'Hercule à Dark Vador, 2015) Hercule aidant Atlas - Photographie de @superresistante sur Twitter (expo Petite Galerie du Louvre : " Mythes fondateurs", d'Hercule à Dark Vador, 2015) Parcours : Héraclès – Une autre image du héros. Nous connaissons tous Héraclès et ses douze travaux, Hercule et sa peau de lion qui lui couvre la tête et les épaules.

Parcours : Héraclès – Une autre image du héros

À travers ce parcours, nous découvrirons d'autres visages du héros, quelques exploits certes, mais aussi des images plus inattendues qui font partie des collections grecques, étrusques et romaines. Héraclès : homme, dieu ou héros ? Peu d'entre nous ignorent sa légende : héros grec, grand navigateur et civilisateur. Il se transforme en "héros culturel", porte drapeau de l'hellénisme en terre ";sauvage", en Occident comme en Orient, où sa diffusion suit souvent les traces d'Alexandre le Grand. Il rencontre des "cousins" parmi les dieux phéniciens, iraniens ou parthes, avec lesquels il entre parfois en concurrence ou bien auxquels il s'assimile.