background preloader

Médias - Journalisme

Facebook Twitter

La Société Du Spectacle (1973) de Guy Debord. Iran : Ahmadinejad n'a jamais appelé à "rayer Israël de la carte" Médias contre médias. Le thème était : Médias vs médias.

Médias contre médias.

Viktor Dedaj sur les médias et la mal-information (2/2 : questions) Viktor Dedaj sur les médias et la mal-information (1/2 : conférence) Hernando Calvo Ospina. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Hernando Calvo Ospina

Hernando Calvo Ospina, né le à Cali, est un journaliste et écrivain colombien résidant en France. Biographie[modifier | modifier le code] Il dénonça par la suite auprès d’Amnesty International et d’autres institutions internationales de défense des droits de l’homme, les conditions drastiques de son arrestation et de son internement (notamment coups et décharges électriques). Durant quatre ans, pour survivre, il fit des ménages dans des bureaux parisiens, avant de pouvoir reprendre son métier de journaliste. Analyse de la culture du mensonge et de la manipulation "à la Marie-Anne Boutoleau/Ornella Guyet" sur un site alter. MISE A JOUR 14 JUIN 2011 - Marie-Anne Boutoleau (de son vrai nom Ornella Guyet) s’avère être bien le "faux-nez" antifa que nous soupçonnions depuis le début... voir ici : Le 2 avril a été repris ici intégralement un article intitulé « Le Grand Soir : analyse des dérives droitières d’un site alter » signé par Marie-Anne Boutoleau/Ornella Guyet (se réclamant de CQFD et ACRIMED) et d’un mystérieux Joe Rashkounine et publié le 28 mars sur Article XI.

Analyse de la culture du mensonge et de la manipulation "à la Marie-Anne Boutoleau/Ornella Guyet" sur un site alter.

L’article de ce site et les commentaires d’un de ses auteurs sont en partie des resucées, des coupés/collés d’un texte non signé paru dans CQFD N° 84 (décembre 2010), rubrique « Faux amis » et signé par « l’Equipe de CQFD ». Les deux articles sont similaires sur le fond, la forme, les amalgames, les exsudations haineuses, les liens.

Le Grand soir : analyse des dérives droitières d’un site alter - Marie-Anne Boutoleau & Joe Rashkounine. Madame, Je vous remercie de cette réponse et tient à vous féliciter pour l’abnégation dont vous faites preuve à répondre à chaque commentaire et chaque commentateur.

Le Grand soir : analyse des dérives droitières d’un site alter - Marie-Anne Boutoleau & Joe Rashkounine

Encore une fois, je tiens à lever l’ambigüité sur mes propos ou mes interrogations sémantiques. Ils ne vous visent nullement ! Je constate que vous les prenez tous à titre personnel, et au vu de la joute verbale de longue haleine que vous avez mené jusqu’alors, je peux comprendre plus qu’aisément que vous soyez sur la défensive. Toutefois, je vous prie de bien vouloir prendre mes remarques, non comme des attaques directes à l’encontre de votre personne ou de l’article, mais plus comme des remises en perspective des termes employés çà et là sur ce forum, parfois par vous, le plus souvent par d’autres.

Serge Halimi - Les Nouveaux Chiens de Garde. OPÉRATION CORREA 1re partie : Les ânes ont soif - C-P Productions. Accueil > OPÉRATION CORREA 1re partie : Les ânes ont soif Appel à dons Un film de Pierre Carles avec la collaboration de Nina Faure et Aurore Van Opstal L’Equateur dirigé depuis 2007 par le président de gauche Rafael Correa propose des solutions originales à la crise économique, sociale et environnementale.

OPÉRATION CORREA 1re partie : Les ânes ont soif - C-P Productions

Résultats élections présidentielles 1965 1969 1974 1981 1988 1995 2002 2007 2012. Jean-Luc Mélenchon et l'étudiant en journalisme, version intégrale. Jean-Luc Mélenchon s'emporte face à un étudiant en journalisme. TV Lobotomie - La vérité scientifique sur les effets de la télévision. Documentaire " Pas vu pas pris " De Pierre Carles. Le règne de l'oligarchie médiatique. Coup de gueule de Jean-Luc Mélenchon sur les journalistes face à Aymeric Caron - ONPC. Avantage fiscal des journalistes : un privilège ?

Depuis mai dernier, une pétition circule sur internet.

Avantage fiscal des journalistes : un privilège ?

Son titre : "Mettons fin aux privilèges fiscaux des journalistes". En cause : l’allocation pour frais d’emploi, 7.650 euros que les journalistes déduisent de leurs revenus imposables. Et qui permet à un professionnel gagnant 3.000 euros par mois de voir le montant de ses impôts "divisé par près de deux" : Il ne paiera que 2.125 € d’impôts par an, alors qu’un autre contribuable avec les mêmes revenus que lui sera imposé à hauteur de 4.153 euros". "Une déduction d’impôt corporatiste coûteuse pour les contribuables ! " On peut le lire notamment sur le blog d’Eric Normand, conseiller national UMP et membre du Comité de la 13e circonscription de Paris (sud du 15e arrondissement). Régime spécial L’avantage remonte à 1934. En 1996, le gouvernement Juppé décide d'en finir avec ces niches désuètes. Les nouveaux chiens de garde. Pourquoi Mélenchon a fermé ses portes au Petit journal.

Mélenchon - agitation des poules, cycle de ponte, poisson pané, Martiens. Les nouveaux chiens de garde. A qui appartiennent les medias français, journaux,radio,tv… Google Image Result for. Interview : Maxime Vivas sur Reporters Sans Frontières (RSF) - chemarx. Monsieur Vivas, vous êtes l’auteur de La face cachée de Reporters sans Frontières.

Interview : Maxime Vivas sur Reporters Sans Frontières (RSF) - chemarx

Pourquoi vous attaquer à une ONG qui somme toute semble défendre la liberté d’expression. Sur quelle base remettez-vous en doute leur travail ? Maxime Vivas. Le titre d’ONG est contestable. RSF est une épicerie obnubilée par la recherche d’argent. Vous dites que Ménard est lié aux services secrets américains. Maxime Vivas. 1169050967.png (Image PNG, 3033x3296 pixels) La face cachée de Reporters sans frontières - de la CIA aux faucons du Pentagone. Deux meurtres et un mensonge. - (Extraits du chapitre VIII).

La face cachée de Reporters sans frontières - de la CIA aux faucons du Pentagone.

Le 8 avril 2003, un tir de l’armée états-unienne sur l’hôtel Palestine à Bagdad, lieu où résidaient des dizaines des reporters couvrant la guerre provoque la mort de deux journalistes (Taras Protsyuk de l’agence britannique Reuters et José Couso de la télévision espagnole Telecinco) alors que le monde entier savait que cet hôtel était le Q.G. des journalistes non « embedded « .