background preloader

Learning Centers et Biblioth.qs -3eme Lieux, fablabs, ...

Facebook Twitter

3ème lieu. La bibliothèque cinquième lieu, sixième lieu, etc. La sidération du troisième lieu. Vous n’êtes pas parfois excédés par la référence (révérence ?)

La sidération du troisième lieu

La sidération du troisième lieu. Les Learning center sont des… bibliothèques universitaires modernes - J'ai écrit ce blog entre 2005 et 2018, de nombreux billets peuvent vous intéresser.

Les Learning center sont des… bibliothèques universitaires modernes -

Désormais je m'occupe de Design des politiques publiques. Retrouvez-moi sur mon nouveau blog ! Symbioses Citoyennes Les missions des centres sont multiples et intégrées : documentaires, (y compris l’offre technologique), pédagogiques, sociales, un peu moins fréquemment culturelles. Expériences étrangères les plus réussies se situent dans des universités dispensant des formations professionnalisantes, mais il ne s’agit pas d’un modèle exclusif. Plusieurs établissements exemplaires quant aux publics et aux services sont décrits dans le rapport, notamment les Learning resources centres de l’université de Kingston au sud de Londres, le Saltire Centre de la Glasgow Caledonian University, le projet du Rolex Learning Centre à l’Ecole polytechnique fédérale de Lausanne.

Learning Centre. A Report by Françoise Vandooren, Université libre de Bruxelles On 26-27 November 2012 the 6th Scholarly Communication Seminar of UNICA, the Network of Universities from the Capitals of Europe, took place in Brussels, at the Université libre de Bruxelles and at the Vrije Universiteit Brussel, in Belgium.

Learning Centre

The conference was organized by the UNICA Scholarly Communication Core Group It was attended by 80 participants coming from 21 UNICA member universities from all over Europe. All the presentations and posters are available on the UNICA web site: The first day of the conference was hosted by the Université libre de Bruxelles (ULB) and took place in the Library of Human Sciences. Bibliothèques : s'éloigner des livres pour devenir "troisième lieu" Si les bibliothèques n'ont plus l'apanage de l'accès à la culture, elles font toujours figure de « troisième lieu », un endroit autre que celui du travail ou de la vie privée, favorisant les rencontres et le lien social.

Bibliothèques : s'éloigner des livres pour devenir "troisième lieu"

Les recherches architecturales tendent désormais à penser ces espaces de manière différente, par rapport à la seule nécessité de stocker et de présenter des documents. Le plan retenu pour la Washington DC Library, par Mecanoo Architecten et Martinez+Johnson Architecture Le principe du troisième lieu est particulièrement apprécié par les citoyens : gratuit et ouvert à tous, il permet de fréquenter ses semblables dans une relative sérénité. Pour lire, travailler, écouter de la musique ou regarder un film : autant d'activités qui font de l'ombre à la première, à la base de la bibliothèque. À présent, les établissements mettent l'accent sur d'autres fonctionnalités, en privilégiant des espaces ouverts, à l'extérieur ou entre les murs.

Bibliothèques troisième lieu (Les) Les bibliothèques troisième lieu. Concept encore peu répandu en France, la bibliothèque troisième lieu 1 incarne un modèle phare aux États-Unis, où l’appellation « third place library » fleurit sur la biblioblogosphère et dans la littérature bibliothéconomique.

Les bibliothèques troisième lieu

Elle y fait figure de voie d’avenir et semble se matérialiser également dans plusieurs établissements européens, notamment au Royaume-Uni, aux Pays-Bas et en Europe du Nord, où la filiation directe à ce modèle est parfois ouvertement revendiquée, à l’exemple du « Fil rouge », bibliothèque centrale de la ville de Hjoerring, au Danemark, présentée au dernier congrès de l’Ifla 2 (International Federation of Library Associations and Institutions).

Si le concept est abondamment utilisé, il reste toutefois peu documenté, peu explicité, et son usage peut connaître des acceptions divergentes. Il paraît donc opportun de se pencher sur ses caractéristiques afin d’en restituer l’essence et de mieux saisir le succès qu’il remporte 3. Record Detail. Vous souhaitez approfondir la notion de "bibliothèque troisième lieu".

Record Detail

Nous vous conseillons de lire le mémoire d'étude et les articles de Mathilde Servet sur ce sujet. Vous y trouverez des exemples de bibliothèques dites "troisième lieu", ainsi qu'une bibliographie fournie (notamment pages 75-76). Voici comment Mathilde Servet aborde le concept : "La notion de bibliothèque troisième lieu s'applique à une nouvelle génération d'établissements à la vocation sociale affirmée qui s’'entendent comme de véritables « livings rooms » publics. Record Detail. Bibliothèques troisième lieu (Les) Dépôt de mémoire - DCB17 - SERVET Mathilde - 21206-les-bibliotheques-troisieme-lieu.pdf.

Les bibliothèques troisième lieu. " Face à la montée d’Internet et à la diversification des usages, les bibliothèques traversent une crise identitaire et tentent de redéfinir leurs missions.

Les bibliothèques troisième lieu

Le modèle de la bibliothèque troisième lieu semble caractériser nombre de nouveaux établissements. Véritables lieux de vie, centres culturels communautaires, ils fédèrent leurs usagers autour de projets culturels et sociaux. Ils proposent une offre élargie et des services novateurs. Ils n’hésitent pas à recourir à des techniques issues du marketing et s’inscrivent dans la compétition de l’univers marchand. Peut-on encore parler de bibliothèques ? Mathilde Servet, Les bibliothèques troisième lieu, mémoire, ENSSIB, 2009 A l’ère du numérique, la dématérialisation des supports sème un vent de panique dans le monde des bibliothèques qui s’interroge sur leur raison d’être. Le débat anglais qui a eu lieu au sujet des bibliothèques témoigne plus que tout autre du malaise et de la nécessité de remettre en question l’institution.

Les bibliothèques troisième lieu. Bibliothèque troisième lieu : quelles caractéristiques ? Ray Oldenburg a établi une typologie présentant les caractéristiques du troisième lieu dans son livre The Great, Good Place : 1- Un espace neutre et vivant : propice à un échange informe entre tous les membres de la communauté.

Bibliothèque troisième lieu : quelles caractéristiques ?

Ces espaces agissent comme niveleur social où les individus se positionnent sur un même pied d’égalité. 2- Un lieu d’habitués : le troisième lieu agit comme un facilitateur social et permet de rompre la solitude ou de contrer l’ennui. Le troisième lieu offre un cadre confortable et douillet dans lequel les individus ont envie de séjourner. 3- Comme à la maison : véritable home away from home. 4- L’œcuménisme social : l’individu en retire de multiples bénéfices personnels.

Faut-il fermer les bibliothèques ? Les réflexions sur la « nouvelle bibliothèque » conduisent à la définition du troisième lieu, modèle phare aux Etats-Unis.

Faut-il fermer les bibliothèques ?

Elle semble se matérialiser également dans plusieurs établissements européens, notamment au Royaume-Uni, aux Pays-Bas et en Europe du Nord. Le Fil rouge, bibliothèque de Hjoerring au Danemark Le troisième lieu, notion forgée au début des années 1980 par Ray Oldenburg, professeur émérite de sociologie urbaine, se distingue du premier lieu, sphère du foyer, et du deuxième lieu, domaine du travail.

Il se veut un espace neutre, propice à un échange, à la conversation et au partage de moments agréables avec les autres. Une large amplitude horaire et une localisation appropriée en font un endroit aisément abordable. Si Oldenburg ne répertorie pas la bibliothèque au nombre des troisièmes lieux dans ses ouvrages, un autre sociologue, Robert Putnam montre l’exemple avec une des bibliothèques de Chicago.

Learning centers NPDC qu'est-ce que c'est? Jeux vidéo, café-restau et ambiance cosy : la bibliothèque deviendra un "troisième lieu". Jeux vidéos.

Jeux vidéo, café-restau et ambiance cosy : la bibliothèque deviendra un "troisième lieu"

A l’occasion du Congrès mondial des bibliothèques qui se tient à Lyon, Rue89Lyon continue son exploration de la bibliothèque du futur. La bibliothèque d’Amsterdam est un exemple en matière de bibliothèque « tiers-lieu ». Capture d’écran sur le site de l’ENSSIB. Couleurs flashy, sièges moelleux, aire destinée aux jeux vidéo, studios pour la musique, ordinateurs omniprésents… Bienvenue dans l’OBA (Openbare Bibliotheek van Amsterdam). 3e LIEU - LIEU DE SAVOIRS ET D'ÉCHANGES CULTURELS. Les services innovants en bibliothèque.

Mathilde Servet et l’avenir de nos bibliothèques. Mathilde Servet, conservateur à la Bpi (Bibliothèque Publique d’Information) et spécialiste de la bibliothèque troisième lieu, a gentiment accepté de répondre à nos questions à ce sujet. Comment définiriez-vous la bibliothèque troisième lieu ? Pensez-vous que la bibliothèque troisième lieu puisse être à l’origine d’une nouvelle cohésion sociale ? La notion de bibliothèque troisième lieu permet de revisiter nos établissements sous un angle très humain, ce qui à mon sens est crucial aujourd’hui, dans un monde où le lien social se délite et les modes de vie s’individualisent. On a un besoin vital actuellement de nourrir le capital social, un sentiment d’appartenance commun, un esprit citoyen favorisant l’ouverture d’esprit.

Quel rapport avec les bibliothèques me direz-vous? Mais tout simplement d’abord car les bibliothèques ont toujours été des troisièmes lieux dans leur essence, ce n’est pas nouveau ! Bibliothéconomie ; politique documentaire. La bibliothèque 3ème lieu, bouée de sauvetage des bibliothécaires fra…