background preloader

Question gestion 12 travailler ensemble suffit il à coopérer?

Facebook Twitter

Le collaboratif transforme bonduelle. Le réseau social d'entreprise Pernod Ricard Chatter : partager pour innover. LE TRAVAIL COLLABORATIF. Films et dessins animés publicitaires » 1 minute de pause – Épisode 6 – Séance brainstorming. Brainstorming géant à la Halle Girard. Publicité anti-tabac 2010 (clip publicitaire Yvan ATTAL)

Publicité anti-tabac 2010 (clip publicitaire Yvan ATTAL) 1973 - Brainstorming n°1. Phase Idée : Brainstorming. Quelles sont les techniques pour animer efficacement un brainstorming ? Atelier "Remue-Méninges" à la COY11. Limnu : un petit dessin vaut mieux qu'un long discours. Que ce soit pour expliquer une stratégie, illustrer un concept, définir un plan d'action, ou animer une séance de brainstorming, l'illustration est souvent bien plus efficace que les mots. Si vous êtes de cet avis, alors n'hésitez pas à adopter Limnu. Il s'agit d'une page blanche qui permet rapidement d'esquisser des croquis grâce à un nuancier intuitif à utiliser. Le schéma peut être envoyé à toutes les parties prenantes d'un projet qui peuvent apporter des modifications. Un système de chat permet également de donner son avis. Petit plus, Limnu est intégrable à Slack. Tarif : L'essai est libre et gratuit la première semaine dans une limite de 15 tableaux.

Les trois freins à un travail de cohésion d’équipe. Tout le monde s’accorde à dire que la cohésion d’équipe est indispensable pour l’accroissement de la performance (économique), le développement des personnes (l’humain) et l’image de l’Entreprise (le social). Quels sont les freins et les résistances à investir dans ce domaine ? 1. L’absence de visibilité Comment faire un diagnostic fiable et scientifique de l’état de l’équipe, de l’impact du management, des besoins individuels et collectifs ? Quelles solutions concrètes apporter et quels indicateurs de résultat sur des sujets tel que la responsabilité, la confiance, le sens, la motivation, l’ambiance, la relation, l’implication, la reconnaissance, la coopération ? Ces dimensions-là ne rentrent pas dans les schémas classiques de la culture d’Entreprise. Question : Comment changer de paradigme et accepter d’introduire le complexe, le non-mesurable dans l’Entreprise, et peut-être « l’essentiel » ?

2. 3. Et si le manager se lance dans cette démarche, que va-t-il se passer ? Compétences transversales - Travailler en équipe. Compétences transversales - Diriger une équipe. Pearltrees. QG12 - Travailler ensemble suffit-il à coopérer ?