background preloader

Management

Facebook Twitter

A Challenge to Library Managers: Embed Creativity in Your library. Recently I read Sally Turbitt’s Glam Blog Club post where she reveals her frustration as a new Library Graduate at the slowness of the library profession to change, adapt or allow creative practice at all.

A Challenge to Library Managers: Embed Creativity in Your library

I have also spoken with creatives newly employed in the library industry, attracted by a Library Manager’s wish to broaden the library skill base, but finding the dogged unwillingness to change anything that Sally speaks about to be entrenched and that all their ideas are rejected. They also speak about the meanness of our profession as long term staff members, often now middle managers, allow their own feelings of not being nurtured as a professional to affect their management practice of their team members.

So how do we as Library Managers address this issue within our libraries? It is obviously not enough to employ new staff with new ways of thinking and new skills if we do not nurture them and allow creative practice. 2. 3. 4. 11 facteurs pour générer du plaisir au travail et de l'engagement, donc de la performance. Que faire si vous êtes victime de harcèlement moral au travail. Les effets destructeurs du management à la cool - 9 août 2015. Pour comprendre la souffrance qui infuse dans les open spaces fleuris d’aujourd’hui, alors que jamais on ne s’est tant soucié de bien-être au travail, le nouveau livre de Danièle Linhart, « la Comédie humaine au travail» (sous-titré : «De la déshumanisation taylorienne à la sur-humanisation managériale»), est d’un recours précieux.

Les effets destructeurs du management à la cool - 9 août 2015

Voilà une chercheuse du CNRS qui depuis trente ans observe les mutations sociales au travail. Les trois démons du manager (et comment les combattre) Management : gérons nos collègues toxiques. En 2007, un sérieux professeur de Stanford crée l’événement sémantique et managérial en publiant un ouvrage (1) universel.

Management : gérons nos collègues toxiques

Absentéisme des fonctionnaires : des mensonges à la pelle. Le même mois, nous avons eu droit, dans L’Express au « Fonctionnaires : les ravages de l’absentéisme » et aux « Les agents territoriaux sont de plus en plus absents au travail », ce second article du Figaro étant basé sur une récente étude mesurant les congés maladie des fonctionnaires territoriaux.

Absentéisme des fonctionnaires : des mensonges à la pelle

Quand l’absentéisme est en hausse (ce qui reste à vérifier : ni un titre de journal, ni une enquête menée par un cabinet privé ne font une vérité), c’est forcément parce qu’on a remis en place la journée de carence. 6 conseils de management venant de la philosophie. L’idée à retenir « Le cœur est le lieu du courage quand l’âme est le lieu où se trouve la raison », Platon « La prise de risque n’est pas quelque chose de rationnel mais d’émotionnel, c’est un élément du courage ».

6 conseils de management venant de la philosophie

L’idée reçue : pour prendre une bonne décision, il faut peser les faits, sans aucune émotion. Your Late-Night Emails Are Hurting Your Team. Around 11 p.m. one night, you realize there’s a key step your team needs to take on a current project.

Your Late-Night Emails Are Hurting Your Team

So, you dash off an email to the team members while you’re thinking about it. No time like the present, right? Wrong. As a productivity trainer specializing in attention management, I’ve seen over the past decade how after-hours emails speed up corporate cultures — and that, in turn, chips away at creativity, innovation, and true productivity. If this is a common behavior for you, you’re missing the opportunity to get some distance from work — distance that’s critical to the fresh perspective you need as the leader. Think about the message you’d like to send. Regardless of your intent, I’ve found through my experience with hundreds of companies that there are two reasons late-night email habits spread from the boss to her team: Ambition.

Et vous, êtes-vous heureux au travail ? Le management traditionnel rend les travailleurs stupides. Les salariés de la finance n'ont pas la réputation d'être des imbéciles.

Le management traditionnel rend les travailleurs stupides

Au contraire, ce sont les étudiants les plus intelligents, les plus ambitieux aussi, qui suivent des cursus en finance et intègrent ensuite des banques et cabinets prestigieux, où les primes de fin d'année ont couramment 6 chiffres. Et pourtant, ces brillants individus, fort diplômés et bien expérimentés, peuvent faire de grosses bêtises. Le moment est venu pour les eunuques et les empereurs d’échanger leur place. XEnvoyer cet article par e-mail Le moment est venu pour les eunuques et les empereurs d'échanger leur place XEnvoyer cet article par e-mailLe moment est venu pour les eunuques et les empereurs d'échanger leur place Syndicated articles from Financial Times Management.

Le moment est venu pour les eunuques et les empereurs d’échanger leur place

La symétrie des attentions : une idée qui a fait son chemin. Le concept de "symétrie des attentions" postule que la qualité de la relation entre une entreprise et ses clients est égale à la qualité de la relation de cette entreprise avec ses propres collaborateurs.

La symétrie des attentions : une idée qui a fait son chemin

Le concept de "symétrie des attentions" constitue le pilier de toute démarche de transformation par le service dès lors que l’on veut installer durablement dans l’entreprise une « culture de service ». Les irritants sociaux, facteurs de destruction de la confiance 

Dans une entreprise industrielle aux activités salissantes, le personnel se met en grève.

Les irritants sociaux, facteurs de destruction de la confiance 

Bien entendu, il est question des salaires. Pourquoi certaines équipes sont-elles plus intelligentes que les autres. Anita Wooley, spécialiste de l’étude des comportements de groupes, Thomas Malone, directeur du Centre pour l’intelligence collective du MIT et le psychologue Christopher Chabris, nous expliquent dans une tribune pour le New York Times ce qui fait la qualité d’un groupe sur un autre. Pour cela, ils convoquent une étude de 2010 menée par Alex Pentland du MIT (cf. « Big Data : vers l’ingénierie sociale ? ») qui montrait que certaines équipes réussissaient mieux que d’autres, même si elles n’étaient pas spécialistes des sujets qu’elles devaient traiter. La qualité d’une équipe ne repose donc pas tant sur l’intelligence de chacun de ses membres que sur sa capacité à faire équipe (enfin, pour autant que la tâche à réaliser nécessite une collaboration profonde pas seulement de résoudre un problème précis : si vous demandez à un groupe de résoudre un calcul différentiel, il vaudrait mieux qu’il y a ait des mathématiciens autour de la table !).

Hubert Guillaud. Et si on arrêtait de transformer Steve Jobs en icône du management. Autant Steve Jobs a incontestablement révolutionné l’industrie high-tech sous toutes ses coutures, autant son style de management et son leadership autoritaire ont été globalement escamotés dans l’avalanche d’articles publiés après sa mort. Steve Jobs en juin 2011, à San Francisco (KIMIHIRO HOSHINO) Or, à lire çà et là les témoignages de ceux ayant côtoyé l’idole, on a véritablement le sentiment que Steve Jobs est en passe de devenir le Mahatma Gandhi du management.

En d’autres termes, on n’est plus très loin du gourou dont on relira longtemps après les oracles pour présider aux destinées d’une entreprise et de ses équipes. Ca se discute ! Une pointe d’humour dans votre management. L’humour dans le travail est devenu un enjeu, aux États-Unis, à partir des années soixante-dix. Ce n’était pas sans lien, à cette même époque, avec la montée des discours autour du stress dans les entreprises. La tendance était au management non directif, tourné vers la convivialité et l’empathie. En France, ce type de pratique arrive dans les années quatre-vingt-dix, et comme outre-Atlantique, elle est corrélée avec la montée des préoccupations sur les risques psychosociaux. Comme le faisait remarquer récemment Marc Loriol, « C’est aussi la période où l’on constate une augmentation de l’agressivité verbale, voire physique des clients.

Des cabinets de conseil essaient de mieux former à désamorcer les conflits en proposant des réactions standardisées par l’humour. Management : 6 bonnes et fausses bonnes idées. 10 façons d'être plus productif au travail. Vous êtes vous déjà retrouvé assis, face à votre écran d’ordinateur, avec une montagne de dossiers à traiter et de n’avoir plus aucune motivation pour le faire ? Un management sain… si, si c’est possible. Connaissez-vous les 12 conditions du plaisir au travail ? - Management de l'intelligence collective. NeoSpheres_eu: la pyramide de Maslow de ...

4 erreurs de recrutement évitables grâce au test Atman. Le recrutement et la sélection sont quelqu’unes des tâches les plus importantes de la gestion des ressources humaines. La minute management : Quatre leçons des frères Lumière pour innover en permanence - L'Express L'Entreprise. Al Pacino's Inches Inspirational Speech - Any Given Sunday.