background preloader

Chapitre 6 : conditions de travail et prévention des risques

Facebook Twitter

Le harcèlement sous toutes ses formes : quels sont les recours pour les victimes ? Le kit "Mettre en place des espaces de discussion" CSE : 10 points pour tout comprendre ! 1.

CSE : 10 points pour tout comprendre !

CSE, définition Le comité social et économique a été créé par les ordonnances du 22 septembre 2017 dites "Ordonnances Macron". Il regroupe l'ensemble des instances représentatives du personnel qui existaient jusqu'alors : le comité d'entreprise (CE) ; le comité d'hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT) ; les délégués du personnel (DP). Depuis le 1er janvier 2018, toutes les entreprises qui devaient procéder au renouvellement des mandats de leurs représentants du personnel avaient l'obligation de mettre en place un CSE. le comité d'entreprise (CE) ; le comité d'hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT) ; les délégués du personnel (DP).

En effet, une période transitoire prévue jusqu'au 31 décembre 2019, permettait aux entreprises d'organiser la mise en place du CSE au sein de leur entreprise. 2. Pour les salariés, la présence d'un CSE en entreprise est primordiale. des activités sociales et culturelles ; des augmentations de salaires. 3. 4. 5. 6. 7. 8. 9. DUERP - tout savoir sur le document unique. Infographie sur la perception du travail. Comment gérer le burnout en entreprise ? Le burnout (en français syndrome d’épuisement lié au travail) est aujourd’hui considéré comme le mal professionnel de notre siècle.

Comment gérer le burnout en entreprise ?

Littéralement, faire un burnout, c’est « brûler de l’intérieur, se consumer ». « C’est une usure à petit feu qui trouve sa source dans le cadre professionnel » explique Catherine Vasey, psychologue et auteure de Burnout : le détecter et le prévenir. Le burnout est dû à un stress important et répété : le problème est qu’aujourd’hui, l’urgence est devenue un mode de vie. Toujours connectés, nous sommes sur le qui-vive 24 heures sur 24. Résultat : le corps est épuisé et cette fatigue de fond a un lourd impact à la fois sur le moral, le travail et la santé, et ce, sur le long terme. Nos autres articles:Comment calculer les jours de fractionnement ? Essai gratuit Bien souvent diagnostiqué trop tard, il est important de savoir le reconnaître chez soi ou chez les autres afin de le prévenir et d’agir le plus tôt possible. 1)Connaître la maladie. RPS : 6 catégories de facteurs clés à évaluer et surveiller. Est-il possible d’évaluer de manière fiable les facteurs potentiels de risques psychosociaux (RPS) de votre entreprise ?

RPS : 6 catégories de facteurs clés à évaluer et surveiller

L’INRS s’emploie à outiller les organisations afin de les aider dans leur mission de prévention. L’association dévoile les catégories de facteurs de RPS à évaluer et à surveiller dans une infographie à découvrir ci-dessous. RPS : des facteurs risques variant d’une entreprise à l’autre « Il n’y a pas de solutions toutes faites pour lutter contre les risques psychosociaux (RPS) », explique Valérie Pezet-Langevin dans un communiqué de l’Institut national de recherche et de sécurité pour la prévention des accidents du travail et des maladies professionnelles (INRS). La psychologue du travail et experte dans la prévention des risques psychosociaux ajoute : « D’une entreprise à l’autre, d’une situation de travail à l’autre, les facteurs de RPS peuvent être différents. » Dans ce contexte, comment prévenir efficacement les RPS ? Les symptômes liés à des RPS côté collaborateurs. « A l'origine, le stress était censé nous sauver la vie. Aujourd'hui, il nous rend malade »

Bien qu’il prenne des formes différentes et soit lié à une pluralité de facteurs, une part significative du stress des individus peut être imputé au travail.

« A l'origine, le stress était censé nous sauver la vie. Aujourd'hui, il nous rend malade »

Que peuvent faire concrètement les employeurs pour réduire le stress des salarié.e.s ? Dr Lavinia Ionita, médecin et entrepreneure à Londres, nous donne ses éléments de réponse. WTTJ: J’aimerais commencer par une question simple. C’est quoi, le stress, exactement ? Tout le monde en parle, mais il n’est pas certain que nous parlions tous de la même chose. La qualité de vie au travail, c'est quoi ? L’Anact, l’Agence nationale pour l’amélioration de la qualité de vie au travail, vient de lancer une série de trois vidéos pédagogiques intitulée “Comme un lundi”.

La qualité de vie au travail, c'est quoi ?

La première décortique la notion de qualité de vie au travail pour en finir avec quelques idées reçues… “Les entreprises ont parfois une vision de la qualité de vie au travail encore trop centrée sur la recherche de bien-être individuel : conciergerie, crèche, sport… les médias également, explique Ségolène Journoud, chargée de mission au département Élaboration des solutions de transfert (Est) de l’Anact (1). Le bien-être au travail est la priorité des salariés français. RPS : 6 catégories de facteurs clés à évaluer et surveiller. Empowerment : un type de management qui favorise le bien-être au travail. L’empowerment est de plus en plus envisagé par les entreprises comme une solution pour booster leur productivité, et redonner de la motivation aux salariés.

Empowerment : un type de management qui favorise le bien-être au travail

C'est un type de management particulièrement efficace pour donner une raison d’être professionnelle, en remettant l’humain au centre de l’organisation grâce à plus de pouvoir et d’autonomie. Absentéisme moral : 1 salarié sur 3 est concerné par ce phénomène ! Selon un sondage Ipsos réalisé pour OurCo, l’absentéisme moral serait fortement répandu dans les entreprises françaises puisque 74 % des collaborateurs disent avoir été absents psychologiquement au travail en 2019, et 28 % à raison d’1 à 2 jours par semaine.

Absentéisme moral : 1 salarié sur 3 est concerné par ce phénomène !

Un phénomène que les professionnels RH ne peuvent plus ignorer. La vie au boulot : c’est dur ! La vie en entreprise n’est pas toujours évidente pour tout le monde. Juger ou se faire juger, serait-ce la dure loi que nous devons tous affronter ? Une enquête de Glassdoor a révélé récemment que le présentéisme était une pratique courante dans les entreprises françaises puisque 1 français sur 4 déclare rester au bureau (sans être efficace) juste pour être bien vu, et 30 % d’entre eux pensent qu’il est mal vu de quitter son poste avant 18h. Hiérarchie, autonomie, engagement : les petites régressions du télétravail à l'heure du confinement. Jeudi matin, Marie a reçu un courriel sec de son employeur : ni bonjour, ni « pourriez-vous s’il vous plaît envoyer ce message à tous vos clients » mais « mail à envoyer ».

Hiérarchie, autonomie, engagement : les petites régressions du télétravail à l'heure du confinement

Le texte du courriel suivait. Depuis le début du confinement, cette responsable d’équipe dans un cabinet d’expert-comptable travaille à partir de chez elle, dans la banlieue de Bayonne. Le télétravail confiné, un booster de burn-out ?  Pauline* est « en mode survie : si je ne gère pas mieux mon temps, en juillet je serai épuisée, et je n’ai pas de pause cette année. » Vincent, lui, a failli « tout plaquer mi-avril : Je me suis dit que je n’étais pas fait pour mon job finalement, que je n’arrivais plus à affronter mes problèmes.

Le télétravail confiné, un booster de burn-out ? 

J’ai vraiment pensé démissionner. » Tandis que Sabine se dit « dégoûtée » : « quand j’ai dit à mon patron que j’avais les deux enfants à la maison, il m’a dit que je n’avais qu’à travailler le soir. C’est ce que je fais, en plus de la journée. Pas sûre de tenir encore longtemps. » des télétravailleurs se disent en "détresse psychologique". C'est 6 points de plus que trois semaines plus tôt. Augmentation du temps de travail Selon un sondage réalisé par Opinion Way pour le cabinet Empreinte humaine, 47 % des salariés interrogés entre le 15 au 22 avril se déclarent en « détresse psychologique », contre 44 % entre le 31 mars et le 8 avril.