background preloader

Sécurité Réseau

Facebook Twitter

How to remove 000.exe Virus. Let's Encrypt. Desktop Management Software | Desktop Administration Software | Mobile Device Management (MDM) Software. RMM | Free Remote Monitoring & Management Tool from Comodo One. IT-System-Management und Remote Monitoring - Kaseya. Merci de votre intérêt pour les solutions logicielles d'Acronis ! What is an Endpoint? - Palo Alto Networks. What is a Botnet? - Palo Alto Networks. Qu’est-ce qu’un botnet ? Les botnets ont été découverts par le grand public au début des années 2000 quand un adolescent canadien a lancé une série d’attaques par déni de service contre plusieurs sites Web célèbres. L’adolescent, connu sous le nom de Mafiaboy, a ciblé Yahoo, ETrade, Dell, eBay, Amazon et d’autres sites pendant plusieurs jours, inondant les sites avec d’énormes quantités de trafic indésirable jusqu’à que leurs services crashent.

Bien que Mafiaboy, dont le vrai nom est Michael Calce, n’ait pas utilisé de botnet pour lancer ses attaques, les experts en sécurité avait averti à la suite de l’incident que les botnets – de larges réseaux d’ordinateurs infectés par un même virus – et les attaques DDoS pour lesquelles on les utilise, représentaient une menace majeure pour la stabilité et l’intégrité d’Internet. Et ils avaient raison. Définition d’un botnet Botnet est un terme générique qui désigne un groupe d’ordinateurs infectés et contrôlés par un pirate à distance.

Méthode d’infection Utilisations. SOAP. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour l’article ayant un titre homophone, voir S.O.A.P.. SOAP (ancien acronyme de Simple Object Access Protocol) est un protocole d'échange d'information structurée dans l'implémentation de services web bâti sur XML. Il permet la transmission de messages entre objets distants, ce qui veut dire qu'il autorise un objet à invoquer des méthodes d'objets physiquement situés sur un autre serveur. Le transfert se fait le plus souvent à l'aide du protocole HTTP, mais peut également se faire par un autre protocole, comme SMTP. Le protocole SOAP est composé de deux parties : une enveloppe, contenant des informations sur le message lui-même afin de permettre son acheminement et son traitement ;un modèle de données, définissant le format du message, c'est-à-dire les informations à transmettre.

Le protocole SOAP emploie des métadonnées[2]. SOAP n'est plus un acronyme depuis la version 1.2. Critiques techniques[modifier | modifier le code] RMM software | PSA & Remote Access for MSPs - Atera. Remote Desktop Monitor Call4.in. 16 Free Remote Access Software Tools (July 2017) Remote desktop software, more accurately called remote access software or remote control software, let you remotely control one computer from another. By remote control we truly mean remote control—you can take over the mouse and keyboard and use the computer you've connected to just like your own. Generally, remotely accessing a computer requires that a piece of software be installed on the computer you want to connect to, called the host. Another computer or device with the right credentials, called the client, connects to the host and controls it. The better free remote access programs listed below require nothing more than a few clicks to get started—no special computer knowledge required.

Remote Utilities What We Like Includes lots of remote access toolsGreat for both spontaneous and unattended remote accessSupports portable modeDoesn't require router port changesFree for both personal and business useLets you connect to up to 10 computers for free What We Don't Like Host Side Client Side.

Remote Desktop Control – Remote Support Software | Pulseway. Network Monitoring Software | Network Management Software - OpManager. RMM (Free) Tools from Comodo | Remote Monitoring and Management. Atera Review - An in depth look at the PSA and RMM for MSPs. Gestion de parc informatique - RMM : 5 fonctions indispensables. Voici le premier post d’une série que nous allons partager sur les outils de l’écosystème MSP. Commençons par un outil pour la gestion de parc informatique à distance en passant en revue le RMM : une aide incontournable pour le prestataire IT, puisqu’il permet — entres autres — de superviser vos parcs informatiques, automatiser vos actions et pratiquer l’autoremédiation.

Dans la famille des outils du MSP, le RMM fait partie du quotidien. RMM, cela signifie Remote Monitoring and Management ou, en français, outil de supervision et de gestion de parc à distance. Vous cherchez un logiciel pour la gestion de parc informatique ? Informez-vous tout d’abord sur les fonctionnalités indispensables de ce type d’outil. Tous les RMM du marché intègrent les fonctions de base que sont : AuditSupervisionManagementRemote controlReporting Tous les RMM ne sont pourtant pas équivalents dans l’étendue de ces fonctionnalités pour l’optimisation de son activité.

Une gestion par stratégie, c’est : Nping(1) 5.8. Verifying Which Ports Are Listening. Comment utiliser une matrice de flux pour surveiller le reseau. La matrice de flux est la représentation cartographique du trafic des IP : elle est utilisée de différentes façons pour diagnostiquer, analyser et optimiser les infrastructures réseaux. Voyons de plus près tous les cas d'utilisation cette matrice ! Qu'est ce qu'une matrice de flux Voici une définition générale d'une matrice de trafic : « Elle est une représentation abstraite du volume de trafic circulant entre des ensembles de paires « source et destination ».

Il existe de nombreuses variantes : en fonction de la couche réseau étudiée, les sources et les destinations peuvent être des routeurs ou des réseaux complets. La « somme » est généralement mesurée en nombre d'octets ou paquets, mais peut se référer à d'autres mesures telles que le nombre de connexions. » La matrice de flux réseau est utilisée pour afficher la cartographie du trafic réseau entre les groupes d'hôtes : la matrice de trafic la plus commune présente la quantité de trafic envoyée à partir d'un sous-réseau IP à un autre. [TUTORIAL] Les différents types de RAID. Les différents type de RAID Le RAID 0 Ce type de raid est très apprécié des utilisateurs de grappe RAID.

En effet ce RAID permet d'augmenter les performances de lecture/écriture des disques durs.Le principe est simple, chaque donnée est coupée en N partie (N représentant le nombre de disque dur) puis chaque partie est mise sur un disque différent. Avantage: Rapidité de lecture/écriturePas de redondance donc pas de perte d'espace disque Inconvénient: Si un disque crash toutes les données sont perdues Le RAID 1 Ce type de raid est inutile pour 90 % d'entre nous. Sécurisation des données Redondance des disques donc espace divisé par N disqueTaux de transfert, et la rapidité d'écriture en grande baisse Le RAID 5 Ce type de RAID segmente les fichiers et les écrit sur les différents disques avec une parité pour chacun. Avantage: Le NRAID Ce niveau de RAID est peu courant mais très facile à comprendre.

Le RAID 3 et 4 Ce type de RAID est peu utilisé et pourtant il est très efficace. Le RAID 6 Le RAID 01. Manipulez les paquets réseau avec Scapy - OpenClassrooms. Forgeons ! Euh, quel rapport entre la métallurgie et les paquets ? O_O Aucun. ^^ Forger un paquet désigne le fait de le construire en mettant les "mains dans le cambouis". Je m'explique. D'ordinaire, quand vous utilisez un logiciel orienté réseau tel qu'un navigateur web, un logiciel de messagerie, etc, celui-ci échange des paquets. QWebView *pageWeb = new QWebView; pageWeb->load(QUrl(" Comme vous le voyez, aucune connaissance en réseau n'est nécessaire pour réaliser une telle chose, car on n'a pas réellement mis les mains dans le cambouis. Création d'une trame Éthernet L'échange de paquets avec un serveur web est loin d'être simple, elle fait intervenir le protocole HTTP, le handshake TCP, l'entête IP, bref, nous allons rester plus basique.

>>> ma_trame = Ether() >>> ma_trame.show() ###[ Ethernet ]### WARNING: Mac address to reach destination not found. Comme on le voit, la création d'une trame éthernet se fait en instanciant la classe Ether(). Les envoyer ? 5 outils pour protéger votre patrimoine informatique. Nouveaux outils : article publié initialement le 04/11/2016, mis à jour le 21/11/2016 Les outils préventifs pour contrer les menaces courantes Même si beaucoup d'entreprises se sentent encore peu concernées par les risques liés à la cybercriminalité, le sinistre informatique représente aujourd'hui l'un des risques majeurs encourus par toute organisation professionnelle. Conserver vos données d'entreprise à l'abri des regards indiscrets et protéger vos données des risques de perte ou de fuite, doivent être vos priorités pour garantir la continuité de votre exploitation.

Pare-feu de nouvelle génération (NGFW) pour prévenir des intrusions Il protégera votre système informatique contre les intrusions sophistiquées récentes. Proxy pour conserver vos données à l'abri des regards indiscrets Antivirus contre la malveillance informatique Antispam : attention aux e-mails d'hameçonnage Il en existe de différentes sortes : 1/ Les sauvegardes sur disques durs externes 2/ Les NAS : 5 outils de sécurité Open Source à tester. La sécurité des données est toujours en tête des problématiques traitée par les DSI et les RSSI, et dès lors qu'il s'agit de trouver les bons outils, les difficultés s'accumulent. Des solutions Open Sources répondent à certaines de ces problématiques. Nous avons décidé de mettre l'accent sur cinq d'entre elles. Si les menaces exploitant les vulnérabilités du réseau et des logiciels augmentent à un rythme effréné, de bons outils de sécurité peuvent constituer une bonne défense contre la plupart des menaces qui trainent sur Internet.

Voici une petite sélection de cinq solutions de sécurité Open Source. PacketFence : contrôle d'accès des réseaux filaire et sans fil Développé par la société canadienne Inverse, PacketFence est un outil de contrôle d'accès réseau (NAC ou Network Access Control) pour réseaux filaires et sans fil. PacketFence est sous licence GPL et disponible à l'adresse suivante :

Sécurité informatique : Quels enjeux pour votre entreprise ? Les données informatiques au coeur de votre activité Quels risques pour les données informatiques ? Il existe différents types de risques pour les données d'une entreprise, les principaux sont : Que faut-il faire ? Les principales actions à mener pour sécuriser l'informatique de son entreprise sont : protéger l'accès à internet,protéger le réseau informatique,auditer le contenu de votre site web, vitrine sur internet de votre entreprise,sauvegarder vos données informatiques, qui sont à la fois votre base de travail et l'historique de votre entreprise,filtrer les courriers électroniques,sensibiliser les utilisateurs,anticiper les incidents et minimiser leurs impacts. Par où commencer ? Un accompagnement sur le long terme SecuriteInfo.com propose des solutions personnalisées et adaptées à vos besoins : Parce que votre informatique évolue en permanence, une vigilance constante est de rigueur.

Sécurisez vos données, sans perdre de temps, et en restant concentré sur votre métier, c'est possible ! Sécurité informatique : 8 points clefs pour sécuriser votre entreprise. L’élément humain reste un maillon faible de la sécurité informatique d’une entreprise. Les pirates informatiques ont recours à l’ingénierie sociale car elle est bien souvent plus simple à mettre en œuvre qu’une cyberattaque sur un système d’information protégé. Les plus grandes entreprises ont eu à faire face aux « arnaques au président », un simple coup de fil à un assistant où le présumé chef d’entreprise lui ordonne d’effectuer un virement à l’étranger.

Mots de passe simplistes et utilisés pour tous les comptes et adresses e-mail, ouverture de pièces jointes provenant d’expéditeurs inconnus, diffusion sur les réseaux sociaux d’informations confidentielles sur l’entreprise ou infection du SI par un virus introduit par un appareil personnel utilisé dans le cadre de la vie professionnelle, l’origine de la cybercriminalité est diverse et souvent véhiculée par les collaborateurs eux-mêmes. La première contre-mesure, c’est de responsabiliser le personnel. Plusieurs adresses IP sur une carte réseau.

Samedi 28 octobre 2006. Lorsque l’on édite le fichier /etc/network/interfaces, on trouve des lignes du type : Le fichier permet de déclarer ici l’interface lo (le loopback auquel nous ne toucherons pas) ainsi qu’une carte réseau nommée eth0 qui dispose des caracéristiques suivantes : elle porte l’adresse IP 192.168.1.1 son masque de sous réseau est 255.255.255.0 elle s’adresse à la passerelle 192.168.1.254 Nous voudrions monter sur cette carte réseau une autre interface virtuelle disposant des caractéristiques suivantes : elle porte l’adresse IP 192.168.1.100 elle s’adresse à la passerelle 192.168.1.253 On édite donc le fichier /etc/network/interfaces dans lequel on déclarera : Pour tester et monter la nouvelle interface, il faudra taper ifup eth0:0 puis faire un ifconfig qui devrait donner les informations standard sur eth0:0. Il est possible de rajouter d’autres interfaces qui seront nommées eth0:1, eth0:2, eth0:3...

Configuring virtual network interfaces in Linux. SSH : Authentification par clé — Wiki Fedora-Fr. Iptables. Par Arnaud de Bermingham révision par Jice, Fred, Jiel Introduction Cet article présente de façon pratique la mise en place d'un pare-feu (en anglais, firewall) ou d'un proxy sur une machine GNU/Linux tournant au minimum avec un noyau 2.4. Pour des informations plus théoriques sur les pare-feux et les proxys, vous pouvez lire l'article pare-feu. Présentation d'iptables iptables est une solution complète de pare-feu pour le système GNU/Linux depuis le noyau 2.4, remplaçant ipchains, le pare-feu du noyau 2.2. iptables permet de faire du firewalling à états (stateful), de la translation de port et d'adresse, du filtrage au niveau 2 et beaucoup d'autres choses que nous n'allons pas aborder comme le « mangle » ou modification des paquets à la volée (atchoum). iptables est fiable et dispose de très nombreuses options qui permettent de faire du filtrage très fin.

Licence d'iptables iptables et le framework NetFilter sont sous licence libre GPL. 1/ Installation 1.1/ Prérequis et éventuellement : # chaîne. 120 000 caméras IP exposées à un malware IoT. Le malware Persirai exploite des vulnérabilités de caméras connectées, révélées par un chercheur en sécurité au mois de mars dernier. Ces dernières permettent à des pirates de monter des botnets utilisés pour lancer des attaques par déni de service. Plus de 100 000 caméras connectées à Internet sont exposées à un nouveau malware IoT qui exploite des vulnérabilités récemment mises en évidences dans ce type de produits par un chercheur. « Depuis le mois dernier, le malware baptisé Persirai infecte des caméras sans fil fabriquées en Chine », a déclaré hier Trend Micro.

Le logiciel malveillant exploite des vulnérabilités identifiées et divulguées par le chercheur indépendant en sécurité Pierre Kim au mois de mars dernier. Selon lui, ces failles peuvent permettre à un attaquant d'exécuter du code à distance sur les caméras et d’en prendre facilement le contrôle. « Au moins 1 250 modèles de caméras produits par le fabricant chinois sont concernés par ces vulnérabilités », avait-il affirmé.

WannaCry : Le ransomware planétaire encore prêt à frapper. Après avoir débuté vendredi dernier, l'infection du ransomware WannaCry - et ses déclinaisons - s'est répandue au niveau mondial dans au moins 100 000 organisations dans 150 pays, dont en France Renault qui a mis à l'arrêt son usine de Douai. Des répliques sont à prévoir d'après le directeur général de l'ANSSI, Guillaume Poupard. C'est une attaque par ransomware d'une ampleur sans précédent qui a frappée ce week-end plus de 100 000 entreprises et organisations publiques dans 150 pays d'après Europol. Dès vendredi matin, l'opérateur télécoms Telefonica en Espagne a été contraint de mettre au chômage technique une bonne partie de ses employés après l'infection par le ransomware WannaCry de plusieurs centaines de postes.

Tout au long du week-end, l'attaque s'est répandue comme une trainée de poudre, profitant d'une vulnérabilité des systèmes Windows non corrigée pour Windows 8, XP et Server 2003. Un ransomware réarmé par d'autres cybergangs ? Bien sécuriser les identifiants à privilèges. QUAND DES STREAMEURS FRANÇAIS SE FONT PIRATER EN LIVE. Les Honeypots : des pièges à pirates – Le Blog du Hacker. Sécurité du SI | Interdata. Windows : une faille 0-day révélée dans SMB, le correctif espéré la semaine prochaine.