background preloader

Climato

Facebook Twitter

Fonte des glaces : simulez la montée du niveau de la mer chez vous ! Une conséquence du réchauffement climatique souvent évoqué est la fonte des glaces accompagnée par la montée du niveau des mers. En fonction de l'ampleur du phénomène, des catastrophes multiples sont annoncées par les experts. Pour visualiser ces effets, Futura-Environnement vous propose un simulateur qui calcule la submersion et les nouveaux bords de mer... Il est certain qu'une fonte des glaces terrestres va entrainer un transfert de leur volume vers les océans et provoquer leur montée. Selon certains scientifiques, la fonte complète du Groenland élèverait ce niveau de 7 mètres, et celle de l'Antarctique occidental de 5 mètres.

Simulateur : jusqu’à combien de mètre sommes-nous "waterproof" ? Afin de mieux visualiser les conséquences d'un tel phénomène, il existe des simulateurs de la montée des océans. « Flood Maps » se basent sur Google Maps pour la partie cartographie, et sur des données prises avec un radar altimétriques de la NASA pour le calcul des zones recouvertes. Dossier : comprendre l'effet de serre. Tout savoir sur l'effet de serre L'augmentation de l'effet de serre due à l'activité humaine est la principale cause du réchauffement climatique. Pourtant, l'effet de serre n'en reste pas moins un phénomène naturel lié à... La théorie de l'effet de serre Sur le net, on peut lire parfois que l'effet de serre ne serait qu'une théorie, non prouvée et même qu'il s'agirait d'une arnaque. Avant d'entrer dans le vif du sujet, voyons un peu ce qu'est une...

L'expression « effet de serre » Effet de serre, effet de serre... Bilan radiatif de la Terre et effet de serre Le bilan radiatif de la Terre quantifie l'énergie reçue et perdue par le système climatique terrestre, donc au niveau de l'atmosphère, du sol et des océans. Notre atmosphère et l'absorption du rayonnement infrarouge L'atmosphère, ce n'est pas une simple couche de verre qui entourerait la planète sans la toucher et qui serait opaque au rayonnement infrarouge.

La convection atmosphérique et l'effet de serre Emballement de l'effet de serre. Circulation océanique. S'il fait froid ... | Éducation à l'environnement et au DD | Transition écologique | Témoignage Oasis. OCEAN ET CLIMAT. 1ère PARTIE L'océan couvre 71 % de la surface de la Terre (soit près de 361 millions de km2) se qui représente 1,322 milliard de km3 d'eau ! La dynamique des océans est surtout animée par la circulation atmosphérique et la rotation de la Terre.

La pression et surtout le vent expliquent dans une mesure notable l'existence et la direction des courants de la surface. Les mouvements de ces derniers sont liés aussi à la densité de l'eau, qui varie selon la température et la salinité. La théorie Ekman permet d'expliquer la raison pour laquelle les courants décrivent des mouvements cellulaires. Des phénomènes de divergences et de convergences sont provoqués par l'effet du vent et de la déviation de Coriolis. - Lorsqu'on a un vent d'origine anticyclonique (tournant dans le sens des aiguilles d'une montre dans l'hémisphère nord), l'eau s'accumule (convergence) au centre.

Alors pour compenser l'élévation de la surface, la thermocline plonge en profondeur On connaît différents courants marins : Éducation : ressources pédagogiques sur la météo et le climat - Météo-France. CalculEmissions. ACTIONS CLIMAT "Coup de chaud sur la planète " -12 à 15 ans. 1. L’atmosphère, notre milieu vital • Rechercher en quoi l’air, peu perceptible à notre observation, conditionne le déroulement des fonctions vitales : nous mourons d’asphyxie en quelques minutes. La COP21, J10. 1) Actus : * Un nouveau projet d’accord a été dévoilé, mercredi 9 décembre en début d’après-midi, par le président de la COP21, Laurent Fabius. Il fait apparaître des compromis sur certains points. Mais il laisse ouvertes des questions cruciales – différenciation de l’effort entre Nord et Sud, financements, niveau d’ambition global –, sur lesquelles « les choix politiques restent encore à faire ». Les premières réactions des ONG sont empreintes d’inquiétude, mais le marathon des négociations n’est pas terminé.

Le récapitulatif de la 10e journée : projet d’accord (encore pas mal de travail) ; les Etats-Unis doublent leur aide à l’adaptation des pays du Sud ; forte mobilisation des délégations non étatiques. Pour lire l’article, cliquez ici. * Le dernier brouillon du texte de l’accord remis ce jour à 13h : un article pour mieux comprendre ici. Il ne reste plus « que » 366 parenthèses à négocier ! * La pire sécheresse en Ethiopie depuis 50 ans : cliquez ici pour lire l’article. Dossier #5 : La Terre chauffe. Venez discuter de ce dossier sur le forum ! L’émission qui prolonge ce dossier sera en ligne mercredi 9 décembre. Un dossier préparé par Elodie Barakat Rédaction en chef Frédéric Courant Direction artistique et technique Pascal Léonard Direction de productionJoël Guillemet Assistante de réalisationAnaïs Van Ditzhuyzen Assistant de productionPatrick Berger Documentaliste Laurence Lebon Directeur photoArthur Le Ret Montage/Prise de vue Timothée CoignusBenoît Aubert Prise de sonThomas Spitz VoixValérie GuerlainJean-Baptiste Puech MixagePascal StevensLaurent Cauneau Relation presseNathalie BôGraphisme et animations Christophe Pernoud – BROTHERMAN Productions Web design Olivier Hamon – VO Productions Antoine Chérel – ATALANTA Intégration Florent Chevallier Remerciements Antonio Bispo, ingénieur sol et environnement, ADEME Claire Chenu, professeur en sciences du sol, AgroParisTech, ambassadrice spéciale FAO pour l’année des sols Colin Seis, agriculteur, ferme Winona en Australie Crédits images Au Fil du Temps.

Climat : 1816, l’année sans été. En cet fin d'été 2016, retour sur « l'année sans été » : c'était il y a 200 ans. 1816 est en effet marquée par de très mauvaises conditions climatiques, avec de multiples conséquences en France et dans le monde. Dans l'Hexagone, le prix du blé explose pour atteindre 36,17 francs l'hectolitre en 18171 contre 19,53 en 1815.

En Bourgogne, les vendanges démarrent le 26 octobre, la date la plus tardive constatée sur la période 1437-20032. En cause, l'éruption, en avril 1815, d'un volcan indonésien, le Tambora. Explications. Pluies et nuages sur l'Hexagone Les tableaux météorologiques de l'Observatoire de Paris, publiés dans les Annales de chimie et de physique3 attestent de cet été particulièrement maussade : - en juin : 25 jours de ciel couvert ou très nuageux et 5 jours de beau temps, - en juillet : 10 jours de pluie, 18 jours de ciel couvert ou très nuageux et 3 jours de beau temps, - en août : 6 jours de pluie, 20 jours ciel couvert ou très nuageux et 5 jours de beau temps. Notes : Questions sur le climat - ocean. Quelle est l’origine du phénomène El Niño, où et quand a-t-il été localisé pour la première fois ? Le nom de El Niño est connu depuis le début du siècle et était utilisé depuis cette période pour décrire le signal saisonnier. C’est un phénomène qui revient tous les hivers au moment de Noël sur les côtes du Pérou (El Niño signifie enfant en espagnol).

Le sens de ce phénomène a changé au cours du temps. Dans les années 1930, on s’est aperçu qu’il y avait des fluctuations des vents et des pressions à basse fréquence tous les 4 à 6 ans. (Extrait du film "Qu'est-ce qui fait les climats") 1) Nous avons ici la situation anormale apportée par El Niño : l’océan est chaud au milieu du bassin océanique, donc les nuages se trouvent au-dessus du Pacifique 2) Situation normale : l’évaporation se fait au-dessus des côtes d’Indonésie, ce sont les zones les plus pluvieuses du monde, parce que l’océan est chaud près des côtes d’Indonésie. Pourquoi les alizés baissent-ils pendant El Niño ? ClimatHD : le climat passé et futur en France – Une application de Météo-France.