background preloader

Classe inversée - Infos

Facebook Twitter

Infos, documents et réflexions autour de la classe inversée

Classes inversées, retour sur un phénomène précurseur (1) Ce texte est issu de la journée d’étude, « Apprendre et enseigner à l’ère numérique », qui s’est tenue au Collège des Bernardins le 6 octobre 2016, dans le cadre d’une réflexion partagée de la Chaire du Collège des Bernardins sur « L’humain au défi du numérique », et du séminaire de recherche « École et République ».

Classes inversées, retour sur un phénomène précurseur (1)

La journée d’étude aborde les questions de fond des transformations que le numérique engendre dans l’apprentissage et l’enseignement et s’interroge sur les bénéfices apportés à l’humain. Par Marcel Lebrun, Professeur en technologies de l’éducation, Université catholique de Louvain, Louvain-la-Neuve (Belgique), et intervenant au Collège des Bernardins. Le concept de « classes inversées », d’origine anglo-saxonne (flipped classroom) et développé depuis 2012, a connu un engouement incomparable en moins d’un an.

Ainsi, les événements CLIC – CLasses Inversées, le Congrès – sont passés d’environ 200 participants en 2015 à plus de 800 participants en 2016. Les classes inversées, vers une approche systémique (2) Ce texte est issu de la journée d’étude, « Apprendre et enseigner à l’ère numérique », qui s’est tenue au Collège des Bernardins le 6 octobre 2016.

Les classes inversées, vers une approche systémique (2)

Dans notre première contribution, nous avons essentiellement présenté et commenté la version originale de la classe inversée. Selon les pratiques observées et nos recherches, nous avons cependant constaté auprès d’enseignants à différents niveaux, de l’école primaire à l’enseignement supérieur, une émergence d’une large variété de classes inversées orientées vers une prise en charge de plus en plus grande de l’apprentissage par l’apprenant lui-même.

Pourrait-il en être autrement ? Classes inversées - Travail collaboratif (2015-2016) - Physique-Chimie - Éduscol. Introduction Les travaux réalisés proposent des pistes de mise en place de la pédagogie en classe inversée.

Classes inversées - Travail collaboratif (2015-2016) - Physique-Chimie - Éduscol

Cette pédagogie nécessitant un travail collaboratif – soit entre collègues, soit avec les élèves –, une réflexion a été menée sur l’usage des outils collaboratifs. En 2016-2017, le groupe TraAM mènera une expérimentation pour savoir dans quelle mesure les objectifs poursuivis lors de la mise en place d’une classe inversée (réduction de l’ennui des élèves, amélioration des résultats, augmentation de l’autonomie des élèves…) sont atteints ? Les travaux présentent deux volets : les scénarios à télécharger au format PDF,les exemples d’usage à consulter sur les sites des académies participantes.

Le scénario définit les objectifs de la pratique innovante, le contexte pédagogique, les outils ou fonctionnalités nécessaires. "classe inversée en physique-chimie au lycée" Tentative de conceptualisation de la classe inversée. InShare183 Sous une certaine forme, les classes inversées existent depuis longtemps.

Tentative de conceptualisation de la classe inversée.

Il suffit d’ailleurs, de donner un cours à lire à la maison et de réserver la séance en classe pour répondre aux questions et faire des exercices pour parler de classe inversée. En cela, cette méthode présente-t-elle des différences par rapport à une pratique pédagogique traditionnelle ou on donne la théorie d’abord, l’application ensuite ? Beaucoup d’enseignants demandent à leurs élèves de lire un texte, un chapitre, de regarder une vidéo ou de faire des recherches…avant le cours. Mais peut-on parler concrètement d’innovation pédagogique ? En effet, le spécialiste en pédagogie identifie pas moins de 3 niveaux de « Flipped Classroom » ou chaque pallier représente le franchissement d’une étape supplémentaire par rapport au niveau précédent.

Niveau 1 de la classe inversée : Lectures at Home and HomeWork in Class Niveau 2 de la classe inversée : contextualisation et interactivité Commentaires commentaires. De la classe inversée à la classe renversante. La classe inversée : une démarche pédagogique de plus en plus présente. La première semaine de la classe inversée a eu lieu du 25 au 30 janvier, les collègues renversant leur classe ont ouvert leur porte aux visiteurs intéressés et des évènements ont été organisés dans de nombreuses académies.

La classe inversée : une démarche pédagogique de plus en plus présente

Nous avons assisté au séminaire de l’académie de Créteil. Y étaient présents Catherine Becchetti Bizot actuellement chargée d’une mission d’étude des « pratiques mobilisant des pédagogies actives liées à l’utilisation des outils et ressources numériques », Florence Robine directrice de la DGESCO, Marcel Lebrun chercheur et de très nombreux collègues du primaire au supérieur qui se sont déjà lancés dans la classe inversée ou intéressés par la démarche. Pourquoi un tel engouement chez les enseignants avec un soutien institutionnel fort pour la classe inversée ? Parce que la classe inversée pose des questions fondamentales Parce qu’il ne s’agit pas d’un modèle unique, figé Parce qu’elle permet de tirer profit du numérique malgré l’indigence des équipements scolaires J'aime :

Dispositif de classe inversée en sciences physiques. Classe inversée : bilan de l’utilisation des capsules par rapport au temps du cours en présentiel.