background preloader

PEDAGOGIE

Facebook Twitter

5 principes issus des neurosciences pour favoriser l'apprentissage en formation. Quels sont, à votre avis, les avantages et inconvénients des pédagogies actives, ludiques et participatives ?

5 principes issus des neurosciences pour favoriser l'apprentissage en formation

Si les entreprises semblent conscientes de la nécessité d’amorcer un virage pédagogique dans leurs formations, elles sont parfois réticentes à l’idée de passer à l’action : est-ce vraiment utile et pertinent ? De mon point de vue, la réponse est indéniablement : OUI ! Et les recherches scientifiques menées ces dernières années vont clairement dans ce sens.

Suite à la présentation que j’ai eu l’occasion de réaliser au forum, je vous invite donc à découvrir ci-dessous 5 principes essentiels issus des recherches en neurosciences pour mieux former et apprendre : Découvrez 5 principes essentiels issus des recherches en neurosciences pour mieux favoriser l’apprentissage dans vos formations. 1. Tous les êtres humains disposent d’une mémoire de travail. De plus, les recherches montrent que l’attention des apprenants chute naturellement au bout d’environ 10 minutes. 2. 3. 4. 5. Exemples metiers apres STMG plus etudes sup. Apprendre avec l'INSEE. Chacal ou girafe : la communication non-violente. Cas d'usages. Ressources d'accompagnement.

Terminale STMG. Économie Gestion en lycée. Les intelligences multiples de Howard Gardner. Existe-t-il une seule conception de l’intelligence ?

Les intelligences multiples de Howard Gardner

Est-elle valable pour tout et tous ? Où classer les musiciens extraordinaires, les acrobates, les gens capables de distinguer le chant des oiseaux ou les négociateurs hors pair ? Le psychologue américain Howard Gardner a révolutionné notre façon de penser l’intelligence. Lorsque Binet et Simon, deux Français, ont inventé le concept de Q.I. (quotient intellectuel) ils ne voulaient pas mesurer l’intelligence en tant que phénomène abstrait. Cette distinction purement fonctionnelle était héritée du modèle de division du travail de Taylor : d’un côté, les intellectuels qui décident – aujourd’hui, on les appellerait des « leaders« . Ken Robinson exprime très bien cette conception de l’intelligence et du parcours scolaire dans une de ses conférences sur le paradigme de l’éducation.

STGCFE. L'essentiel pour réussir l'épreuve de Sciences Economiques et Sociales au Baccalauréat ES. Synthèse du cours. Exercices. Les Sciences Economiques et Sociales - Bienvenue sur le site. Terminale ES - Enseignements de spécialité — S.E.S. Programme Bulletin officiel n°21 du 23 mai 2013 - Aménagements apportés aux programmes de SES Sciences sociales et politiques.

Terminale ES - Enseignements de spécialité — S.E.S

Pédagogie et TICE. Scénarisation pédagogique, 1ère partie : définir l'objectif. La question s’est longtemps posée de savoir comment intégrer le numérique dans un cours ou une formation existante.

Scénarisation pédagogique, 1ère partie : définir l'objectif

Aujourd’hui les pédagogues ont dépassé cette démarche où l’apport du numérique se limitait à des tests de connaissances en aval d’un cours ou d’un module de formation ou d’observations réalisées en amont. Le numérique se situe désormais au cœur des apprentissages. Si les enseignants se trouvent confrontés à un choix difficile parmi la variété des outils et des supports numériques à disposition, ils peinent aussi à élaborer le scénario pédagogique permettant la combinaison des savoirs, des capacités mobilisées et d’outils cohérents. La difficulté majeure n’est-elle pas de savoir comment scénariser une formation ? La scénarisation numérique au cœur du dispositif pédagogique. Scénarisation pédagogique, 2e partie : le séquençage. Si la définition de l’objectif pédagogique doit être pensée de façon globale par les pédagogues et mobiliser leur réflexion en amont de la conception du dispositif de formation, il leur est aussi nécessaire de compléter leur analyse avant d’aller plus avant dans le processus de conception.

Scénarisation pédagogique, 2e partie : le séquençage

Sans qu’il y ait lieu à ce stade de fixer dans le détail les contenus, le concepteur pédagogique fixe tout d’abord les thèmes sur lesquels porte la formation puis les niveaux (séquences, activités, ateliers,..) pour lesquels il veille à déterminer les objectifs d’apprentissage. L’ensemble de ce travail constitue le séquençage. L’analyse des thèmes de la formation, un travail collaboratif Cette analyse se fait le plus souvent de façon collaborative entre le concepteur pédagogique et des experts de la matière afin d’assurer la cohérence de l’ensemble de la formation. À cette occasion, une première homogénéisation sur les modèles pédagogiques à envisager peut être établie.

Scénarisation pédagogique, 3ème partie : développement du scénario. La phase d'analyse des objectifs pédagogiques et du séquençage ont permis de poser le cadre du cours qui sera proposé aux apprenants.

Scénarisation pédagogique, 3ème partie : développement du scénario

La phase de développement est plus concrète et plus ludique car c'est à cette occasion que le pédagogue articule les contenus d'apprentissage, les activités et les méthodes d'évaluation des élèves mais aussi du cours lui-même. Mais comment combiner l'ensemble de ces éléments ? La combinaison des quatre composants du développement Avant d'aller plus loin, il est utile d'avoir à l'esprit les quatre composants du développement.

Scénarisation pédagogique, 4ème partie : l'implémentation. L’utilisation de ressources numériques dans le développement du cours nécessite à la fois un choix quant aux outils numériques mais aussi quant aux espaces ou aux plateformes utilisées pour la diffusion du cours et des évaluations.

Scénarisation pédagogique, 4ème partie : l'implémentation

Le choix des ressources numériques Dans notre article précédent, nous avions attiré votre attention sur la difficulté de prise en main de certains logiciels. Ceci vaut et pour le pédagogue qui souhaite réaliser ses propres ressources et pour l’apprenant. En effet, il est toujours frustrant pour un élève de ne pouvoir réaliser un exercice faute de compétences suffisantes sur un logiciel, d’autant que leur maîtrise n’a pas été identifiée et présentée dans les prérequis et n'est pas un objectif d'apprentissage en soit.

Pédagogie inversée.