background preloader

Sciences sociales et politiques

Facebook Twitter

Présidentielle : jeunes, seniors, chômeurs, ruraux, riches… Qui a voté quoi au premier tour ? Pour qui ont voté cadres, retraités, ouvriers, jeunes, foyers aisés, ruraux et autres urbains ?

Présidentielle : jeunes, seniors, chômeurs, ruraux, riches… Qui a voté quoi au premier tour ?

Si Emmanuel Macron et Marine Le Pen sont sortis en tête du premier tour de l'élection présidentielle, dimanche 23 avril, le résultat du scrutin masque de nombreuses disparités. Catégorie socioprofessionnelle des électeurs, niveau de revenus, âge... Pour y voir plus clair, voici quelques enseignements compilés à partir d'une enquête d'Ipsos/Sopra Steria*. >> Suivez toutes les analyses et les commentaires au lendemain du premier tour 1Le Pen première chez les ouvriers et les employés, Macron en tête chez les cadres Marine Le Pen reste la candidate la plus en vue dans l'électorat ouvrier.

A l'inverse, 33% des cadres ont voté pour le candidat d'En marche ! 2Les plus aisés préfèrent Macron et Fillon Les résultats de l'étude Ipsos/Sopra Steria sont très clairs : plus le revenu des sondés augmente, plus les votes en faveur d'Emmanuel Macron ou de François Fillon augmentent aussi. Représentant d'intérêts. L’égal accès des femmes et des hommes aux mandats électoraux et fonctions électives. En application de l’ordonnance promulguée par le général de Gaulle le 21 avril 1944 portant organisation des pouvoirs publics en France après la Libération, les Françaises sont devenues électrices et éligibles.

L’égal accès des femmes et des hommes aux mandats électoraux et fonctions électives

Tout au long de la seconde moitié du XXème siècle, elles sont cependant demeurées sous‑représentées dans tous les scrutins en France. Ainsi en 1997, seuls 10,9 % des mandats de député étaient exercés par des femmes tandis qu’elles ne représentaient que 5,6 % des membres du Sénat en 1998, ce qui situait la France à l’avant‑dernière place des pays européens en matière de parité. L’ article 1er de la Constitution précise que « la loi favorise l’égal accès des femmes et des hommes aux mandats électoraux et fonctions électives » et son article 4 que les partis et groupements politiques« contribuent à la mise en œuvre »de ce principe. Plusieurs lois ont été adoptées faisant application de ce principe : I. – La parité dans les scrutins de liste II. – La parité dans les scrutins uninominaux.

La séparation des pouvoirs. L’élection du Président américain. Le processus de décision : un pétrolier s'échoue. L'article à lire pour comprendre les élections sénatoriales. Par Ariane Nicolas Mis à jour le , publié le Ce dimanche 28 septembre se tiennent des élections sénatoriales.

L'article à lire pour comprendre les élections sénatoriales

La moitié du Sénat, qui compte 348 élus, doit être renouvelée. Comment se déroule le scrutin de cette élection ? Quels en sont les enjeux ? 1 Est-ce que je vais voter dimanche 28 septembre ? Non, vous pouvez rester chez vous. 2 Je vais donc avoir un nouveau sénateur ? Pas forcément. En France métropolitaine, les départements concernés sont ceux qui vont de l'Ain (01) à l'Indre (36) et du Bas-Rhin (56) au Territoire de Belfort (90), à l'exception notable des départements d'Ile-de-France.

Enfin, en Outre-mer, les grands électeurs se déplaceront en Guyane, à Saint-Martin, Saint-Barthélémy, Wallis-et-Futuna et en Polynésie française. 3 Ils sont élus comment, les sénateurs ? Ces élections mélangent deux types de scrutin : • Scrutin majoritaire à deux tours dans les départements qui élisent seulement un ou deux sénateurs, et dans les territoires d'Outre-mer. Désastre, peut-être pas. Deux minutes pour comprendre le scrutin allemand. Le 22 septembre, l’Allemagne vote pour élire ses députés.

Deux minutes pour comprendre le scrutin allemand

Les législatives allemandes, c'est deux voies pour un bulletin. Comment ça marche ? Chaque électeur de plus de 18 ans reçoit chez lui son bulletin de vote, qui se présente en deux parties. A gauche, sa «première voix» lui permet de voter directement pour un candidat ou une candidate qui se présente dans sa circonscription. Au soir de l’élection, celui ou celle qui récolte le plus de suffrages localement est élu député du Parlement fédéral, le Bundestag. Avec sa «seconde voix», l’électeur coche le parti de son choix et sa liste prédéfinie – dont le ou la chef de file est appelé à devenir chancelier. Pour pouvoir gouverner, un parti doit avoir plus de la moitié des sièges au Bundestag. Une fois formée, la coalition restera la même durant les quatre années du mandat parlementaire, jusqu’aux prochaines législatives. Législatives : comment un député est élu ? (Vendée) Comprendre le système électoral américain en 90s.

GREENPEACE. L'essor de l'association altermondialiste Attac -.mov. Blocage central américain : les lignes ne bougent pas, l'inquiétude grandit. Déclaration de Jacques Chirac dissolution de l'Assemblée nationale. Manuel Valls face au vote de confiance des députés. Vote de confiance : Manuel Valls obtient la majorité absolue.