background preloader

2. Régime de Vichy et collaboration en France

Facebook Twitter

Robert Paxton, historien : “La cicatrice de l’Occupation a du mal à se refermer” Trente ans après sa première publication, reparaît son grand livre “Vichy et les Juifs”.

Robert Paxton, historien : “La cicatrice de l’Occupation a du mal à se refermer”

Une version revue et augmentée qui contre implacablement le révisionnisme toujours vivant. Rencontre avec l'historien américain Robert Paxton. Robert Paxton, professeur d'histoire émérite à Columbia University (New York), est l'auteur de La France de Vichy, paru aux éditions du Seuil en 1973, et de Vichy et les Juifs, paru en 1981 aux éditions Calmann-Lévy. C'est ce dernier livre que Robert Paxton réédite aujourd'hui (avec Michael R. Marrus), dans une version enrichie et complétée qui tient compte des travaux parus depuis trente ans. Qu’est-ce qui vous a conduit à republier, en l’enrichissant, ce livre initialement paru en France en 1981 ? Le livre était épuisé. Sur quels aspects de cette période estimez-vous que la recherche a progressé ? Je crois que c’est dans la précision sur l’application des mesures antisémites en France. Absolument. Non, en effet. Je suis tout à fait d’accord. Bien sûr. Oui. Aux racines de l'antisémitisme français.

Ne laissons pas je ne sais quel irénisme naïf nous dissimuler cette réalité : l’antisémitisme s’aggrave en Europe et en France en particulier, en violent antagonisme avec les valeurs primordiales de la République telles qu’elles sont issues du meilleur des Lumières.

Aux racines de l'antisémitisme français

Quand bien même il faut prendre garde comme pour toutes les époques, à ne pas surévaluer le degré de représentativité des crimes, des cris, des profanations et même des lapsus qui créent la douleur et mettent en alerte, on ne peut pas ces temps-ci faire l’économie d’une réflexion sur l’histoire de ce fléau, sur la diversité dans la longue durée de ses ressorts comme de ses manifestations intellectuelles, politiques et sociales. Sur les rythmes de ses expressions, non moins, entre cheminements souterrains et brusques surgissements. Programmation sonore : - Extrait du discours de Paul CHACK lors de la remise du prix Edouard Drumont à Joseph-Marie ROUAULT le 29 avril 1944. Le journal de Suzon - Accueil. Vichy et la collaboration. Le régime de Vichy. Le régime de Vichy et la collaboration. 1/7 L'État Français (1940-1945) État Français.

Le Maréchal Pétain renverse la IIIe République (1940) Le régime de Vichy. 3H6 : La France de 1940 à 1946. Le régime de Vichy. 70 ans après la rafle du Vél d'Hiv. Plus de 4 Français sur 10 déclarent ne pas avoir entendu parler de la rafle du Vél d'Hiv (dont 67 % des 15/17 ans).

70 ans après la rafle du Vél d'Hiv

C'est le résultat d'une enquête CSA pour l'Union des étudiants juifs de France* publiée ce matin alors que débutent les cérémonies marquant le 70e anniversaire de l'événement. Un sondage que certains mettent en cause pour sa trop grande précision. Plus de 13.000 juifs étrangers réfugiés en France ont été arrêtés dans Paris et sa région par la police française les 16 et 17 juillet 1942. Dont un peu plus de 8.000 ont été enfermés au Vélodrome d'Hiver, détruit en 1959.70 ans, c'est une période frontière à partir de laquelle s'effacent peu à peu les traces concrètes au fur et à mesure que disparaissent les survivants.

Robert Spira est le représentant en Israël des fils et filles de déportés Juifs de France. Rafle du Vélodrome d'Hiver. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Rafle du Vélodrome d'Hiver

Jardin du souvenir à l'emplacement du Vel' d'Hiv. L’organisation de la rafle[modifier | modifier le code] Les premières rafles de Juifs en France commencent en 1940 en zone libre et en mai 1941[5] en zone occupée, les Juifs étant placés dans des camps d'internements français[7]. Début juin 1942, une planification est décidée : l'opération « Vent Printanier », ou « Vent de printemps »[8], doit organiser une rafle pour les trois pays d’Europe occidentale occupée par l’Allemagne (France, Pays-Bas et Belgique), le RSHA devant déporter de France vers l'Est 110 000 Juifs en 1942[8] (Juifs valides pour le travail et devant avoir entre 16 et 50 ans) au lieu des 5 000 initialement prévus.

La rafle du vel' d'hiv'. Introduction du dossier « Les années noires 1940-1945 » - Pour mémoire - CNDP. Plusieurs expressions, qui témoignent de l’évolution de l’historiographie, désignent la période que la France a vécue pendant la Seconde Guerre mondiale.

Introduction du dossier « Les années noires 1940-1945 » - Pour mémoire - CNDP

Pendant longtemps, on parle de « l’Occupation », mettant ainsi l’accent sur les Allemands, au détriment de l’action du gouvernement du maréchal Pétain. Suite aux travaux de Robert O. Paxton[1], l’expression « la France de Vichy », qui met en valeur les responsabilités françaises, se généralise. Dans ce dossier, nous lui préférerons celle des « années noires », empruntée au titre du livre de Jean Guéhenno [2], parce que, étant plus neutre quant à l’historiographie, elle permet d’en restituer tous les apports. Auteurs : Evelyne Gayme, professeure d’histoire-géographie, académie de CréteilMathilde Houte-Marguerit, professeur d’histoire-géographie, académie d’Amiens Chargée de mission : Marie-Christine Bonneau-Darmagnac Chef de projet éditorial : Bernard Clouteau Iconographe : Adeline Riou Graphisme/intégration technique/intégration éditoriale :

La Rafle du Vel' d'hiv' La rafle du Vel d'Hiv - Vidéo Ina.fr. L'oeil de Vichy. L’histoire et l’avenir du fascisme en France. Visite virtuelle : La collaboration 1940-1945 aux Archives Nationales à Paris. Étoile jaune, rafles, déportations : 1942, l'été de l'infamie natio...

La France dans la Seconde Guerre Mondiale.