background preloader

Profflaubert

Facebook Twitter

PROF FLAUBERT

Mind mapping pour la gestion de projet. Au préalable, il est essentiel de définir la question de départ.

Mind mapping pour la gestion de projet

(attention à bien identifier le sujet/ question : risque hors sujet / manque de pertinence) Démarche en 6 étapes : Lister en réalisant un brainstorming avec ± 15 mots-clés Valider en sélectionnant les concepts les plus pertinents en enlevant les concepts les moins utiles en vérifiant si d’autres concepts sont à ajouter (Outil possible = Méthode QQOQCP Quoi, Qui, Où, Quand, Comment, Pourquoi) Organiser en regroupant les concepts par catégorie en les hiérarchisant par niveau (général / spécifique) Former des propositions en ajoutant des verbes (cf liste cours précédent) pour créer et qualifier les liens entre les concepts.

Prototyper En établissant une version non finalisée de la carte conceptuelle Réviser.

Ecogest

DUC. Choisissez le bon canal de distribution. Pour certaines entreprises, la localisation de leurs bâtiments n'a que peu d'importance.

Choisissez le bon canal de distribution

Par exemple, si vous offrez des services, concluez des contrats de vente personnels et si vous vous rendez de manière générale chez vos clients, vous n'avez pas de souci à vous faire quant à la situation de vos locaux. Par contre, pour beaucoup d'autres entreprises, leur localisation revêt un rôle essentiel.

Pensez par exemple à un concepteur de lampes design. Doit-il ouvrir un commerce spécialisé ? Si oui, doit-il s'installer dans le centre-ville ou opter pour l'e-commerce ? Souvent, la route vers le client est complexe. Du producteur au client final : vous concevez un produit ou proposez un service et votre client l'achète directement chez vous. Du producteur au client final via un distributeur : votre intermédiaire achète vos produits et se met lui-même en quête d'utilisateurs finaux ou de plus petits intermédiaires.

Ces trois modèles peuvent bien entendu être combinés à souhait. . © Shutterstock. Du multicanal au cross canal en six étapes. Une conférence sur le cross canal ?

Du multicanal au cross canal en six étapes

Sollicité pour témoigner sur le salon E-commerce Paris 2012, Romain Guinier s’est d’abord dit sceptique : « Le cross anal reste devant nous », a affirmé le p-dg d’Aigle en début d’intervention, mercredi 19 septembre. Pourtant, la marque née en 1853 a, pendant deux ans, affiné une stratégie, de concert avec MixCommerce, pour réussir sa transition du multicanal vers cette étape décisive qui la mènera, à terme, au commerce connecté. Sur son site français, lancé en 2008, les mises en avant évoluent toutes les trois semaines, comme en boutique. Aujourd’hui, il est le premier magasin du réseau sur les mois de forte activité et revendiquait encore une croissance de 70 % à la fin du mois d’août 2012 par rapport à 2011.

Aux côtés de Philippe Rodriguez, fondateur de MixCommerce, Romain Guinier a énoncé six étapes qui ont permis à Aigle de s’envoler vers le cross canal. 1. 2. Indicateurs de performances: un langage commun... mais surtout un langage pour tous - Business Intelligence. Un langage commun mais surtout communément partagé.

Indicateurs de performances: un langage commun... mais surtout un langage pour tous - Business Intelligence

Dans la foulée d'une refonte de ses systèmes de gestion et d'encaissement, le groupe Galeries Lafayette a donné à pas moins de 2 000 de ses salariés des outils pour piloter leur activité au jour le jour. Le projet d'analyse de l'information que nous avons mené est l'aboutissement d'une longue démarche de refonte des systèmes utilisés dans les magasins du groupe Galeries Lafayette. Tout a démarré par une remise à plat des systèmes d'encaissement et de gestion, avec le passage à une véritable gestion à l'article sur toute la chaîne, de l'approvisionnement à la vente. Le volet décisionnel s'inscrit dans la continuité de cette refonte.

Il vise d'abord à mettre en place des indicateurs communs dans l'ensemble de l'entreprise, un langage unique parlé par tous les services. Parcours d’achat des Français : le magasin... Les proches (parents ou amis) sont le meilleur vecteur d’influence pour déclencher un achat (31% des répondants), tandis qu’Internet est une source d’information pré-achat décisive (46% consultent les avis en ligne, par exemple), et que le magasin reste, de loin, le lieu préféré pour concrétiser l’achat, pour 62% des Français.

Parcours d’achat des Français : le magasin...

Voilà quelques-uns des résultats saillants de l’étude sur le parcours d’achat des Français à l’heure de la pluralité des canaux (magasin, web, mobile…), réalisé par l’Ifop pour le compte de Wincor Nixdorf. Objectif : cerner les contours de ses habitudes, brouillées par l’immixtion de plus en plus fréquente d’Internet sous toute ses formes, e-commerce (concurrent des magasins pour l’achat) et smartphones ou tablettes (pour consulter avis clients, comparer prix et produits…), les smartphones étant par ailleurs de plus en plus souvent utilisés à l’intérieur du magasin (la moitié des sondés l’utilise en point de vente, en lien avec leur parcours d’achat).

Orientation STMG by DAVANT Alexandra on Prezi.


  1. a_msika Apr 5 2013
    Bonjour, bienvenue sur Pearltrees. Tu peux maintenant cultiver tous tes intérêts. Ajoute des perles et prends celles que tu découvres chez les autres. Tu les retrouveras sur iPhone, iPad ou n'importe quel ordinateur. Si tu as des questions, réponds à mon commentaire. Bonne découverte !