background preloader

Parentalité et éducation

Facebook Twitter

Comment moucher efficacement bébé pour éviter la bronchiolite. Comment nommer le sexe des enfants ? D'où vient l'habitude de frapper les enfants et quels en sont les effets ? Grandir Autrement. Prévenir la violence : Le maternage proximal, un bon départ Grandir Autrement. Il n’est jamais trop tard pour changer son comportement vis-à-vis de son enfant.

Prévenir la violence : Le maternage proximal, un bon départ Grandir Autrement

Soutenir une loi d'interdiction de toute violence éducative Grandir Autrement. « Que le châtiment constitue un moyen de contrôle efficace est pour moi une des plus grandes illusions de la société occidentale… Je le trouve totalement déplacé parce qu’il est inutile, et parce qu’il peut engendrer de l’anxiété et de la haine, deux maux bien plus grands que ceux qu’il est censé guérir…1 » Faut-il interdire aux parents de donner tapes, gifles et fessées à leur progéniture .?

Soutenir une loi d'interdiction de toute violence éducative Grandir Autrement

Une question qui ressurgit lorsque se pose l’éventualité de légiférer pour interdire toute violence éducative à l’égard des enfants. Le 2 juillet, l’Assemblée nationale a adopté un amendement à la loi «.Égalité et citoyenneté.» qui modifie le code civil.: la définition de l’autorité parentale est précisée et stipule que parmi les devoirs qui la composent figure « l’exclusion de tout traitement cruel, dégradant ou humiliant, y compris tout recours aux violences corporelles.».

Je vois Mathias depuis plusieurs semaines. La longue marche des femmes - France Culture. "Division du travail affectif" : en amour aussi, hommes et femmes sont inégaux. Qu'est-ce que l'amour ?

"Division du travail affectif" : en amour aussi, hommes et femmes sont inégaux

Est- ce un sentiment qui nous tombe dessus, par hasard ? Une construction sociale ? Comment se forme le couple ? Et sommes-nous tous égaux dans l'expérience ? Ce sont les questions sur lesquelles travaille le sociologue Michel Bozon depuis bientôt trente ans. Nous avons été passionnés par un aspect en particulier : le genre. Blog maman, des idées pour toute la famille - Blog activités manuelles, littérature jeunesse, cuisine, ...

« Le jour où on m'a reproché de ne pas habiller mon fils comme un garçon » – Baby Factory. « Féministe, maman d’un enfant de 16 mois.

« Le jour où on m'a reproché de ne pas habiller mon fils comme un garçon » – Baby Factory

Avec mon mari nous essayons d’élever un petit être autonome et heureux à Paris. » Comment peut-on être féministe ? Les écrans : un danger pour les enfants de 0 à 4 ans. L'éducation sexuelle à l'école - L'école du genre. Ne le prend pas dans tes bras. Attachement et autonomie chez l’enfant: considérations éthologiques et ethnologiques. J’ai expliqué dans l’article précédent en quoi nos conceptions actuelles de l’éducation, et en particulier de l’acquisition de l’autonomie, reposent sur des prémisses héritées du patriarcat.

Attachement et autonomie chez l’enfant: considérations éthologiques et ethnologiques

Selon ces théories, la relation mère-enfant fusionnelle serait étouffante et nocive non seulement pour l’enfant mais également dangereuses pour la famille. De plus, sans une rupture précoce et provoquée par les parents (traditionnellement par le père, mais avec la complicité de la mère, bien qu’il y ait des variantes dans les théories actuelles), l’enfant n’apprendrait jamais l’autonomie et resterait toujours dépendant, fragile et vulnérable.

Le nouvel art d'être grand parent : 10 choses à éviter. Dans son livre Le nouvel art d’être grand parent, Claude-Suzanne Didierjean-Jouveau expose les erreurs à ne pas commettre quand on est grand parent et les choses que les parents ne supportent pas de la part des leurs propres parents ou beaux parents.

Le nouvel art d'être grand parent : 10 choses à éviter

En voici 10 exemples tirés de son livre. La fessée, non ! Les caresses, oui ! Culpabilisante, la parentalité positive ? A plusieurs reprises ces derniers mois, je suis tombée sur des articles, en ligne ou dans certains magasines féminins, qui reprochaient à la parentalité positive d’être une source supplémentaire de culpabilisation pour les parents.

Culpabilisante, la parentalité positive ?

Je précise qu’il ne s’agissait pas de site ou de magasine spécialisés sur le sujet, mais d’articles dans l’esprit « j’ai testé la parentalité positive » au sein d’un site généraliste (genre, j’ai testé pour vous…la parentalité positive » dans Biba). Aujourd’hui j’ai envie d’apporter ma vision à moi de la parentalité positive et ce qu’elle m’a apportée, non dans un esprit de conflit en mode « mais si, la parentalité positive c’est trop bien, bande de nulos », mais plutôt parce que je suis convaincue qu’elle a énormément à apporter à chaque parent et que c’est une vision erronée ou un manque d’information qui conduit à la refuser ou à la condamner, quand ce n’est pas la flemme de se remettre en question…

L’enfant dans la jungle urbaine. En France, la ville pour l’enfant est sinon effrayante au moins largement « inhospitalière », sale, bruyante, démesurée, entièrement consacrée à l’automobile.

L’enfant dans la jungle urbaine

Bref, loin, a priori, d’être un terrain de jeu ! Un constat que l’on retrouve dans la plupart des pays. Mais comment expliquer que la ville moderne soit devenue cet anti-refuge pour l’enfant ? Pourtant, ce ne fut pas toujours le cas en effet, l’historien Philippe Ariès écrivait que la ville de l’Ancien Régime accueillait l’enfant dans ses rues, il appartenait tout naturellement à l’espace urbain et ce, avec ou sans ses parents ! Contrairement à la rue contemporaine qui n’est que passage, que « non-lieu », pour les adultes comme pour les enfants. Les enfants sont intelligents, et c'est génial d'être parent. La dimension de plaisir et même de plaisir intellectuel est très peu abordée dans le discours contemporain sur l’éducation.

Les enfants sont intelligents, et c'est génial d'être parent

Pourtant, elle est au centre de l’acte éducatif, même de manière totalement inconsciente. Nous transmettons notre culture, nos modes de pensée, nos manières de réfléchir et, si nous y sommes attentifs, nous pouvons nous rendre compte à quel point nos enfants aussi, nourrissent notre esprit tout au long de notre vie de parent. J’y suis sensible parce que c’est au cœur du type d’éducation que j’ai reçue. Les parents des années 1970 étaient portés par un renouveau du regard sur l’enfant, davantage reconnu dans sa singularité au sein de sa famille, et son éducation, moins autoritaire. Féminisme et maternage, ça va très bien ensemble ! Enfants maltraités : "La violence fait 'disjoncter' le cerveau" Le gouvernement enclenche ce mercredi un plan interministériel de mobilisation et de lutte contre les violences faites aux enfants d'une durée de trois ans.

Enfants maltraités : "La violence fait 'disjoncter' le cerveau"

Muriel Salmona, psychiatre et présidente de l'association Mémoire traumatique et victimologie, lance un cri d'alarme : "La France est dans un déni complet", dit-elle, quant au nombre de personnes concernées et aux "conséquences effarantes de cette violence". Les enfants ne sont pas des machines à bisous. Apprenez à votre enfant la règle "on ne touche pas ici" Drague ou harcèlement ? Tu seras un homme, gamin. En finir avec la fabrique des garçons. La faute à Ève.

Toutes des salopes, ou le mythe du mec trop gentil. 7 raisons pour lesquelles tant d’hommes ne comprennent pas le consentement sexuel. Auteur, auteure ou autrice ? Cool Parents Make Happy Kids. Raising a Moral Child.

Genetic twin studies suggest that anywhere from a quarter to more than half of our propensity to be giving and caring is inherited. That leaves a lot of room for nurture, and the evidence on how parents raise kind and compassionate children flies in the face of what many of even the most well-intentioned parents do in praising good behavior, responding to bad behavior, and communicating their values. By age 2, children experience some moral emotions — feelings triggered by right and wrong. To reinforce caring as the right behavior, research indicates, praise is more effective than rewards. Rewards run the risk of leading children to be kind only when a carrot is offered, whereas praise communicates that sharing is intrinsically worthwhile for its own sake. But what kind of praise should we give when our children show early signs of generosity? Dear Ijeawele, or a feminist manifesto in fifteen suggestions.

Stereotypes can be damaging, so how can we stop children picking them up? How can modern parents raise the next generation to be free from corrosive gender and racial stereotypes? By the time children start elementary school, gender and race shape their lives in many ways that parents might want to prevent. As early as first grade, girls are less likely than boys to think members of their own gender are “really, really smart.”

And by just age three, white children in the United States implicitly endorse stereotypes that African-American faces are angrier than white faces. “Private Parts” – Katja Tetzlaff: Illustrator. Educator. Activist. 25 different anatomical variations of the vulva “Shhhhh! The Myth of Misandry. The term ‘misandry’ often strikes me as a kind of urban myth in the world of gender politics. Its origins are real, and the lessons it can teach us are certainly relevant – but it has been so distorted by time and hysteria that it’s become monstrous, to the point where we often don’t understand what it is or where it came from. How to raise a feminist son.