background preloader

Episiotomie

Facebook Twitter

L'épisiotomie. Alors que l'OMS parle de dérive culturelle quand le taux d'épisiotomies est supérieur à 20% , le taux d'épisiotomie en France s'élève à 60% environ et monte à plus de 70% pour les primipares.

L'épisiotomie

Dans certaines maternités ce taux atteint 90% ! Peut-on refuser l'épisiotomie ? Il était une fois... Une maternité où on ne coupait pas le vagin des femmes. Accouchement : l'épisiotomie ne sert à rien. Des gynécos et des mamans s'insurgent contre cet acte trop courant en France. 44 % des femmes la subissent lors d'une première naissance.

Accouchement : l'épisiotomie ne sert à rien

Pour Benoît de Sarcus, chef de service de la maternité de Nanterre, «l'épisiotomie ne sert à rien». Leur cri de colère, trace douloureuse d'un accouchement volé, ne cesse de s'exprimer sur les blogs et les réseaux sociaux. De l’épisiotomie considérée comme une mutilation sexuelle féminine. Épisiotomie, excision, ce sexe féminin qui effraye. Aussi étrange que cela puisse paraître, le sexe des femmes fait peur aux hommes.

Épisiotomie, excision, ce sexe féminin qui effraye

La représentation la plus courante de cette angoisse masculine est le mythe du vagin denté présent dans bon nombre de cultures, y compris dans la nôtre. Ce mythe, abondamment décortiqué par la psychanalyse, renvoie à des peurs archaïques de castration, à la méfiance envers les femmes dévoreuses d’amants et à la crainte de la toute-puissance des mères. Dès lors, tels les Chevaliers terrassant la Bête, les hommes n’ont eu de cesse de passer le sexe des femmes par les armes pour conjurer leurs frayeurs primitives. Derrière le « point du mari », le traumatisme de l'épisiotomie. Ce geste clandestin consisterait, pour un chirurgien, à recoudre une incise faite lorsque l'enfant risque de déchirer le périnée de sa mère par quelques points de suture supplémentaires.

Derrière le « point du mari », le traumatisme de l'épisiotomie

Retour sur un sujet tabou. Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Diane Jeantet Des médecins qui décident de vous refaire un « vagin de jeune fille » à peine sortie de l'accouchement ? Accouchement : des femmes en colère contre le recours à l'épisiotomie. Des gynécos et des mamans s'insurgent contre cet acte trop courant en France. 44 % des femmes la subissent lors d'une première naissance.

Accouchement : des femmes en colère contre le recours à l'épisiotomie

Les témoignages s'accumulent. Avec à chaque fois le même récit, la même colère. Au-delà de la douleur, les femmes évoquent une incision sans leur consentement. Si l'épisiotomie reste indispensable en cas de souffrance foetale, les patientes demandent à être informées. Certaines ont accepté de livrer leur expérience. « Pendant ma grossesse, je rêvais de mettre au monde ma fille de la façon la plus naturelle possible.

L’histoire de ma copine Cécile. Attention : cette BD parle de violences médicales.

L’histoire de ma copine Cécile

Merci à Cécile, Fabienne et mon poilu pour leurs sources et leur relecture Anne Frye, sage femme américaine engagée, parle de clitorotomie pour bien souligner ce qu’est réellement la pratique. Episiotomie : vos réactions. L'épisiotomie, c'est pas automatique. L'épisiotomie : un acte chirurgical inutile, douloureux, mutilatoire... Compilation épisiotomie. Site d'information sur l'épisiotomie. Épisiotomie. La pratique de l’épisiotomie est variable entre les pays, les régions, les centres hospitaliers et les praticiens [1Carroli G, Belizan J.

Épisiotomie

Episiotomy for vaginal birth. Cochrane Database Syst Rev 2000 ; 2 : CD000081. Click here to see the Library]. Le taux global d’épisiotomies en France, rapporté aux accouchements par les voies naturelles, bien que décroissant depuis 1997, était en 2002-2003 de 47 % (68 % chez la primipare et 31 % chez la multipare). Selon les données de l’AUDIPOG, la différence est faible entre les taux d’épisiotomies des grossesses uniques (71 %) et multiples (75 %) chez les primipares ; chez les multipares, le taux d’épisiotomies est plus élevé en cas de grossesse gémellaire (46 % versus 35 %).

Click here to see the Library]. Complications immédiates et à long terme de l’épisiotomie. La recherche bibliographique a été réalisée avec Medline et les mots-clés : episiotomy, dyspareunia, fecal incontinence, urinary incontinence, maternal morbidity, pelvic floor defects et sexual function.

Complications immédiates et à long terme de l’épisiotomie

Elle a permis de retrouver 472 articles. Ont été exclus ceux qui n’étaient pas de langue anglaise ou française, qui avaient trait à l’incontinence ou au prolapsus (cf. question 2, de Tayrac et al. et question 3, Riethmuller et al.), qui analysaient les traitements dans le post-partum (cf. question 5, Faruel-Fosse) ou qui n’étaient que des faits cliniques, des opinions, des commentaires ou des revues de littérature. L’épisiotomie peut être source d’hémorragie le plus souvent de faible importance et facilement contrôlée. Thacker et Banta [1Thacker SB, Banta HD. Benefits and risks of episiotomy: an interpretative review of the English language literature, 1860-1980. Click here to see the Library]. Ainsi, Combs et Laros [3Combs CA, Laros RK Jr. Click here to see the Library]. Le point sur l’épisiotomie en Suisse. Un dossier de la revue Sage-femme suisse – mars 2003 Rédaction romande « Sage-femme suisse » Fabiène GOGNIAT LOOS Quatre-Marronniers 6 CH – 1400 YVERDON-LES-BAINS Tél: +41 24 420 25 22 Fax: +41 24 420 25 24 E-mail: f.gogniat@sage-femme.ch ou redaction.sfs@sage-femme.ch Site Internet : www.sage-femme.ch A l’occasion de la première Semaine mondiale pour l’accouchement respecté (SMAR 2004), nous avons pensé à un partenariat avec la revue Sage-femme suisse au vu de la publication de mars 2003 sur le thème de l’épisiotomie (voir la page ci-dessous).

Le point sur l’épisiotomie en Suisse

Par manque de temps cela n’a pas pu se faire, mais dans le journal de juin 2004 (rubrique actualité), il y a une demi page d’information en référence à la SMAR et au site de l’AFAR - voir le scan.