background preloader

Style apprentissage

Facebook Twitter

En route vers la réussite - bloc 1. Bloc 1 - Mieux se connaître comme apprenant Introduction Le style d'apprentissage d’un individu est défini par des comportements distinctifs sur les plans cognitif, affectif, physiologique et sociologique ; ces comportements servent d'indicateurs relativement stables de la façon dont cet individu perçoit et traite l'information, interagit et répond à l'environnement d'apprentissage (Keefe, 1979).

En route vers la réussite - bloc 1

Cela dit, selon de nombreuses recherches, le style d'apprentissage des étudiants ne diffère pas selon que les cours du programme postsecondaire auquel ils sont admis sont dispensés en classe ou à distance. Il existe plusieurs outils pour déterminer le style d'apprentissage d’un individu. Par exemple, la TÉLUQ propose, sur son site, le test de KOLB. Profil_apprenant.pdf. Profil_apprenant_corr.pdf. Cycle de Kolb. Une personne fait son apprentissage par la découverte et l’expérience.

cycle de Kolb

Selon David Kolb, l’apprentissage est un processus constitué de quatre phases qui forment un cycle pouvant être répété à l’infini. Les quatre phases sont : L’expérience concrète d’une action/idée.L’observation réfléchie et attentive.La conceptualisation abstraite et théoriqueLa mise en application de l’idée/action en fonction de l’expérience initiale. Voici un exemple : Vous êtes au volant de votre voiture. Selon David Kolb, nous préférons certaines phases de l’apprentissage à d’autres. Vous trouverez sur internet différents noms pour ces quatre styles. Le divergent ou innovateur ou intuitif réflexifL’assimilateur ou analytique ou méthodique réflexifLe convergent ou pratique ou méthodique pragmatiqueL’accommodateur ou dynamique ou intuitif pragmatique J’utiliserai dans cet article la première terminologie (que vous retrouverez également sur le schéma ci-dessous).. La théorie de Honey et Mumford pour apprendre à apprendre. La théorie de Honey et Mumford, décrit les styles et les stratégies d’apprentissage.

La théorie de Honey et Mumford pour apprendre à apprendre

Elle reprend en grande partie la théorie du cycle d’apprentissage de Kolb, en la rendant plus intelligible. Il est important d’évoquer ces stratégies avec les élèves. En effet, si cela permet à l’enseignant de prendre conscience de la nécessité de varier sa pédagogie car il n’en existe pas d’universelle, cela permet aussi aux apprenants de réaliser que chacun apprend différemment. Ainsi, connaitre ses stratégies d’apprentissage dominante peut influer sur ses méthodes de travail personnel et l’élève peut alors les optimiser. Il pourra aussi prendre davantage confiance en lui. Pour cet article, nous avons repris des travaux présentés sur le Web, sur lesquels les auteurs d’origine de sont pas présentés. 28:1 - Le LSQ-Fa: une version française abrégée de l'instrument de mesure des styles d'apprentissage...

Résumé Cet article comporte deux volets: le premier a pour but de présenter la typologie des styles d'apprentissage de Honey et Mumford (1992) et les avantages de recourir au Learning Styles Questionnaire (LSQ) comme outil de mesure des styles d'apprentissage dans le cadre du modèle d'apprentissage expérientiel de Kolb (1984).

28:1 - Le LSQ-Fa: une version française abrégée de l'instrument de mesure des styles d'apprentissage...

Le LSQ mesure quatre styles d'apprentissage : l'actif, le réfléchi, le théoricien et le pragmatique. Il présente des coefficients de consistance interne et de stabilité supérieurs à ceux du LSI de Kolb et une validité de construit acceptable. De plus, la conception de quatre dimensions unipolaires qui sous-tend le LSQ semble davantage fondée que celle des deux dimensions bipolaires du LSI. Le second volet de l'article a pour objet de présenter le LSQ-Fa, version abrégée du LSQ-F, lui-même une adaptation française du LSQ. La notion de STYLE s'apprentissage & VOUS! Les styles d'apprentissage, une vaste rigolade ?

Depuis 2010, les articles académiques et grand public se multiplient aux Etats-Unis pour dénoncer ce que certains appellent "l'imposture" ou "l'erreur" des styles d'apprentissage.

Les styles d'apprentissage, une vaste rigolade ?

Non que ce concept ne recouvre certaines réalités évidentes : les apprenants n'apprennent pas tous de la même façon, pas la peine d'être diplômé en psychologie ou en neurosciences pour le savoir; mais ce qui est fortement remis en cause aujourd'hui, c'est l'utilisation faite de cette théorie dans la conception et l'animation de formations, en présence ou en ligne. Les éducateurs sont donc les premiers touchés par la remise en cause de l'importance des styles d'apprentissage. Aucune vérification de la théorie par la recherche Quels sont donc les termes de cette remise en cause ?

Test ISALEM Style d'apprentissage - enseignement supérieur. Le questionnaire ISALEM-97 est une production du LEM une équipe interdisciplinaire au service de l'enseignement : Brigitte MONFORT,biologiste, responsable scientifique Ferdinand BONGARTZ, électro-acousticien, responsable technique René CAHAY, chimiste François REMY, physicien Jean THERER, psychopédagogue Maryse HONOREZ, biologiste Fabian ROWIE, informaticien UNIVERSITE de LIEGE au Sart TilmanBâtiment B7 B-4000 Liège.

Test ISALEM Style d'apprentissage - enseignement supérieur

Intelligences Multiples -Gardner. La théorie des intelligences multiples Parmi les nombreuses grilles d’intelligences qui ont été élaborées, la théorie des Intelligences Multiples d’Howard Gardner a le mérite d’être particulièrement simple à comprendre (car parlant bien à l’intuition) et pratique à utiliser dans une quelconque situation d’apprentissage.

Intelligences Multiples -Gardner

Son succès dans le monde anglo-saxon depuis sa parution en 1983 a été considérable, en particulier dans les champs de l’éducation et de la formation permanente. Savez vous quel type d’ « apprenant » vous êtes ? Anna DELMON, Province Director, France, Ile de France and North.

Savez vous quel type d’ « apprenant » vous êtes ?

Chacun a sa propre façon d’apprendre car chacun a sa propre histoire et ses propres possibilités. Chacun d’entre vous construit sa propre façon d’apprendre Le plus important est de savoir ce qui ce passe dans votre tête pour l’utiliser afin d’apprendre de manière plus efficace. Il y a trois catégories de base d’ « apprenants » : les auditifs, les visuels, les kinesthésiques. Chaque catégorie a ses propres atouts et faiblesses. Pour découvrir quel type d’apprenant vous êtes, vous pouvez essayer ce test (l’original est de M Frédéric Pézier, professeur) 1.

A.