background preloader

Guerre d'Algérie: 50 ans

Facebook Twitter

Algérie : 10 grands acteurs de l'indépendance. L'Algérie depuis l'indépendance en 10 dates. L'Algérie devient indépendante le 18 mars 1962.

L'Algérie depuis l'indépendance en 10 dates

De la prise de pouvoir de Ben Bella au lendemain de l'indépendance, à Bouteflika aujourd'hui (ci-contre), retour en 10 dates sur l'histoire mouvementée du pays. 29 septembre1962 : Ben Bella au pouvoir Le premier gouvernement de l'Algérie indépendante est constitué le 29 septembre 1962. C'est le chef du Front de libération nationale (FLN), Ahmed Ben Bella, figure de la guerre d'indépendance, qui est élu premier président du Conseil par la nouvelle Assemblée nationale algérienne, à 159 voix contre une. En 1963, il accède à la présidence qu'il occupera jusqu'en 1965, avant d'être renversé par le coup d'Etat de Houari Boumediene et d'être emprisonné et assigné à résidence jusqu'en 1980. 8 octobre 1962 : l'Algérie adhère à l'Onu Suite logique de l'indépendance de l'Algérie, le pays veut exister sur le plan international. 10 avril 1964 : le dinar remplace le franc 19 juin 1965 : le coup d'Etat de Houari Boumediene A lire aussi sur L'Internaute :

Charles de Gaulle et l'Algérie. Kalaa, mémoire vive de l'Algérie. Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Isabelle Mandraud - Kalaa, envoyée spéciale 3 / 4 Le village de Kalaa N At Abbas, en Kabylie, en Algérie.

Kalaa, mémoire vive de l'Algérie

Crédits : Lahcène Abib pour Le Monde facebook twitter google + linkedin pinterest 4 / 4 Rahima a 70 ans, elle a eu trois filles et huit garçons. Crédits : Lahcène Abib pour Le Monde facebook twitter google + linkedin pinterest 1 / 4 Village de Kalaa N At Abbas, en Kabylie, sur la chaîne des Bibans, Algérie. Crédits : Lahcène Abib pour Le Monde facebook twitter google + linkedin pinterest 2 / 4 Saïd Bachir Chérif, président de l'association des villageois de Kalaa en Kabylie, en Algérie. Lire le diaporama Mettre en pause Rejouer Accédez au portfolio L'obus en partie éventré, rouillé, traîne encore à terre dans l'enceinte du petit cimetière des "chouhada" (martyrs) de Kalaa des Beni Abbès. Avant la guerre, le village comptait plus de 4 000 habitants. Après le départ des troupes françaises, les bombardements reprennent et s'intensifient.

La torture et la guerre d'Algérie. Le témoignage de Francis Agostini, ancien combattant. Le témoignage de Christan Ayela, rapatrié. Attentat du Milk Bar : Zohra Drif ne regrette rien. Zohra Drif aux côtés de Bernard-Henri Lévy, Nicolas Domenach et Maurice Szafran.

Attentat du Milk Bar : Zohra Drif ne regrette rien

A peine entrée sur scène, Zohra Drif s’attire déjà les foudres du public : « Vous êtes une criminelle de guerre ! Vous avez tué des enfants ! ». Face à ces accusations, elle reste de marbre, sans doute habituée. Pour ne pas trahir sa pensée, l’ancienne militante pour l’indépendance choisit de lire son texte comme un discours bien rôdé. Danielle Michel-Chich l'interpelle depuis la salle. Du même auteur Confrontée aux questions de la salle, Zohra Drif demeure d’une froideur déconcertante. Réponse de Zohra Drif à Danielle Michel-Chich par Marianne2fr.

La presse française à l’épreuve de l’Algérie.