background preloader

Economie de la prévention

Facebook Twitter

La qualité de vie au travail, ce "levier de compétitivité négligé" en France. 02 Introduction du Colloque : F. HUBAULT. Construction de l’intervention ergonomique. D’une préoccupation de montée en cadence à la décision d’investir pour transformer le travail : embûches et stratégies. 1La pratique du métier d’ergonome, comme toute pratique professionnelle, est une forme d’activité humaine et se prête ainsi, dans le cadre d’une théorie de l’action, à l’étude des rationalités à l’œuvre en vue d’enrichir les modèles d’interventions existants (St-Vincent et coll., 2011).

Construction de l’intervention ergonomique. D’une préoccupation de montée en cadence à la décision d’investir pour transformer le travail : embûches et stratégies

La vision positiviste des sciences qui amène à croire que le praticien met en application des connaissances scientifiques pour résoudre des problèmes est profondément remise en cause par les travaux de Schön (1983). Nous adoptons ici la vision d’un ergonome « praticien réflexif » (Daniellou, 1992 ; Daniellou, 1999) dont la tâche « n’est pas de résoudre les problèmes en faisant preuve d’une certaine rationalité technique, mais de les construire » (Daniellou, 2003, p. 27).

L’ergonome est un travailleur comme les autres : il joue son identité, mobilise sa subjectivité, régule des aspects non anticipables de l’intervention (Daniellou, 2006). 2Trois éléments contextuels nous ont poussés à écrire cet article. Le compte personnel de formation en ligne entre en service. Chaque actif français peut dès ce lundi activer son compte personnel de formation (CPF) qui succède au droit individuel à la formation (DIF), pour y transférer ses heures de DIF acquises et savoir à quelles formations il peut prétendre.

Le compte personnel de formation en ligne entre en service

Depuis le site www.moncompteformation.gouv.fr, chaque salarié ou demandeur d'emploi peut désormais ouvrir un CPF sur lequel seront cumulées des heures de formation utilisables jusqu'à la retraite, y compris en période de chômage. Le dispositif, mesure clé de la réforme du 5 mars 2014 sur la formation professionnelle, permet d'engranger jusqu'à 150 heures de formation. Pendant les cinq premières années, tout salarié à temps plein pourra accumuler 24 heures de formation par an puis, une fois les 120 heures acquises, 12 heures par an jusqu'à atteindre 150 heures, soit en deux ans et demi pour un temps plein. APICIL et Mozart Consulting présentent les résultats du baromètre de bien-être au travail, IBET. Le mal-être des salariés coûte 13.500 euros par an et par salarié. Crédits photo : Shutterstock.com "Le bien-être des collaborateurs" est un enjeu social majeur pour les entreprises, surtout pour leur pérennité et leur performance.

Le mal-être des salariés coûte 13.500 euros par an et par salarié

Investir dans le bien-être au travail - Conditions de travail. T&S Fev 2013, P25 : Bénéfice de la prévention. APICIL : Livre blanc sur la santé au travail, 2011. Rendement de la prévention: Calcul du ratio coût-bénéfices de l’investissement dans la sécurité et la santé en entreprise - AISS. Investir dans la prévention, c'est rentable! Représentation des enjeux économiqueset instrumentation de gestiondans les politiques de prévention des entreprises. DARES « Analyse économique de la prévention des risques professionnels » La dimension économique de la prévention / Dossiers prévention. Au-delà d'une motivation purement règlementaire, l’OPPBTP a voulu aller plus loin dans la compréhension des impacts économiques de la prévention et les mesurer concrètement.

La dimension économique de la prévention / Dossiers prévention

Une étude microéconomique, dont l’objectif principal était de rechercher l’existence d’un lien entre prévention et performance,a donc été menée par une équipe de l’organisme. Cette dernière a permis d’aboutir à des analyses minutieuses, valorisées de façon comptable et validées par les entreprises rencontrées. La Prévention en Santé et Sécurité au travail est « rentable » : rentable, vous avez dit rentable ? En 2010, une étude internationale sur le « Calcul du rendement de la prévention pour les Entreprises au plan international : coûts et avantages des investissements dans la sécurité et la santé au travail » a été lancée sous l’égide de l’Association Internationale de la Sécurité Sociale (AISS), en partenariat avec l’Assurance sociale allemande des accidents de travail et maladies professionnelles (DGUV) et la Caisse d’assurance contre les accidents professionnels dans les secteurs de l’énergie, du textile, de l’électricité et des produits des médias (BG ETEM).

La Prévention en Santé et Sécurité au travail est « rentable » : rentable, vous avez dit rentable ?

A travers cette étude, intitulée « Rendement de la prévention : calcul du ratio coût-bénéfices de l’investissement dans la sécurité et la santé en entreprise – Résumé des résultats », dont l’INRS a commenté les résultats dans la Revue Travail et Sécurité (n° 736, février 2013), les auteurs ont examiné dans quelle mesure la Sécurité et la Santé au travail sont bénéfiques pour les Entreprises. Gabriel Paillereau Photo GP. Coup de projecteur sur les coûts de la QVT. La Qualité de Vie au Travail, combien ça coûte ?

Coup de projecteur sur les coûts de la QVT

Combien ça rapporte ? Quand on en vient à se poser cette question, c’est déjà une bonne nouvelle : on a déjà dépassé l’idée fausse en première intention que la QVT ça coûte cher et que ce sera préjudiciable à la performance financière. Mais comment aborder cette question des coûts en ne restant pas dans la seule logique de l’argent qui serait à sortir du porte-monnaie ?