background preloader

Espaces collaboratifs

Facebook Twitter

Les mauvais usages de l'outil collaboratif. Qu’est-ce qu’un outil collaboratif en entreprise ? En quoi est-il différent d’un réseau social traditionnel grand public tel que Facebook ou Twitter ? Quelles sont les choses à faire pour échouer dans l’élaboration d’un outil collaboratif ? Voici l’avis d’expert de Mateo Barahona, Directeur Technique de Projets chez 7Circles. Mateo a acquis une expérience significative dans la conception et la mise en œuvre d’outils collaboratifs avec des entreprises du CAC 40 et SBF 120. I – Qu’est-ce qu’un outil collaboratif ? Avant toute chose il s’agit de discerner ce qu’est un réseau social grand public d’un outil collaboratif en entreprise. Résumons cela dans un tableau. A partir de ces définitions, voyons donc les écueils autour de la réalisation d’un outil collaboratif. II – Ecueil numéro 1 : confondre réseau social et outil collaboratif en entreprise Selon Mateo Barahona, le premier écueil est de confondre réseau social et outil collaboratif.

Réussir son outil collaboratif avec Côme Sauval (1/2) Côme Sauval, co-fondateur de la start-up 7Circles, nous fait part de ses conseils d’expert dans la réalisation d’un outil collaboratif en ligne. Quelles sont les méthodes qui mènent à la réussite de son outil ? Comment doit-on s’organiser pour le promouvoir et l’intégrer dans l’entreprise ? Avis d’initié. I – Condition pour réussir numéro 1 : dynamisation Côme avance tout d’abord la nécessité impérieuse de ne pas livrer l’outil collaboratif à lui-même, de ne pas le laisser en suspension au-dessus du vide. Pour cela il est vraiment indispensable d’organiser un écosystème d’animation autour de l’outil. A savoir, organiser des réunions, concrétiser l’utilité de l’outil dans des rapports physiques (échanges entre employés sur l’utilité de l’outil par exemple), etc. II – Condition pour réussir numéro 2 : spécialisation et collaboration interne Avant toutefois de se lancer dans l’élaboration de l’outil collaboratif, Côme rappelle un véritable besoin de spécification.

Rse_60propositions.pdf. Réseau Social d’Entreprise : 4 phases clés pour un projet réussi. La dynamique actuelle du marché de l'outil collaboratif. Seconde partie de notre entretien qui nous fut accordé par Séverin Benizri, où l’on se concentre sur les écueils à éviter lors de la construction d’un réseau social en entreprise. Dans le cas présent, le fondateur et président de 7Circles s’attarde sur les conditions du marché actuel et nous explique en détail la dynamique du secteur.

I – Le marché des outils collaboratifs est standardisé Dans la première partie de cet entretien, Séverin abordait la standardisation des outils collaboratifs d’entreprise qui imprègne le secteur, qui est une pratique assez dramatique en cela qu’elle est contraire à la spécification demandée par les utilisateurs finaux. Cependant il faut contextualiser cet état de fait nous dit Séverin. Ce schéma « c’est celui utilisé par à peu près toutes les entreprises qui ont voulu créer un outil collaboratif ces cinq dernières années, tout s’est structuré autour de cela ».

II – Le Hype Cycle de Gartner prédit un usage plus adéquat des outils collaboratifs. Titre du rapport - Rapport-CIGREF-RSE.pdf. Données et robots au secours des réseaux sociaux d’entreprise. Un salarié embarrassé par une situation nouvelle et imprévue se dit que le meilleur moyen de trouver de l’aide est de recourir au réseau social que son entreprise a déployé il y plusieurs mois. Il se connecte, lance sa bouteille à la mer et….ne recevra jamais aucune réponse. Le cas de la bouteille à la mer est le cas d’usage type d’un réseau social d’entreprise, celui sur lequel s’appuient nombre de business cases et celui qui fonctionne souvent le moins bien. Pourquoi ? 1- Parce que notre utilisateur n’utilisait pas la plateforme auparavant et s’y est décidé en désespoir de cause pour ce cas précis. Le réseau social d’entreprise remplace un moteur de recherche déficient 3- Les informations existent, mais ailleurs. Au final quatre bonnes raisons – a minima – pour que la star des cas d’usages soit largement déceptive.

Mais des solutions existent et d’autres, à venir, sont encore plus prometteuses. Imaginez un système qui indexe l’ensemble des données intéressantes de l’entreprise. Be. Mise en place d’un réseau social d’entreprise : conseils et exemples. Mettre en place un réseau social d’entreprise en 4 temps – CSC Blogs. Par Sofia Ouaret, consultante CSC en Transformation Digitale Etant donné l’impact des réseaux sociaux d’entreprise (RSE) aussi bien sur les comportements et les habitudes de travail des collaborateurs que sur le management et le fonctionnement des entreprises, la mise en place de ce type de plateforme collaborative nécessite une préparation minutieuse et un investissement constant des parties prenantes.

Cette transformation digitale implique une acculturation numérique des collaborateurs en vue de “travailler autrement” de manière plus transversale, collaborative et sociale, en temps réel. Le déploiement de ce mode de travail collaboratif au sein d’une entreprise n’est pas toujours évident et peut prendre plusieurs formes, entre autres : Mettre en place un réseau social d’entreprise en 4 temps 1. 3. 1. Poser le cadre Identifier les acteurs clés Définir la direction en charge du projet et celles à impliquer (projet piloté par la direction de la transformation ? Installer une gouvernance 2. 3. RSE : une remise en cause du management établi selon Lecko.

Le rapport Lecko sur le RSE (Reseau Social d’Entreprise) est un incontournable du marché de la collaboration. Les visiteurs ne s’y trompent pas qui s’y pressent chaque année plus nombreux et remarquons que l’immense majorité des participants sont des représentants d’entreprise, les consultants ayant peu à peu cédé leur place. On y suit chaque année la progression de la percée du RSE Dans le monde de l’entreprise. Tous les ans donc on observe des changements et cette année plus particulièrement : la maturation des entreprise en matière de collaboration au travail est patente.

Mais il reste un grand nombre d’obstacles car le RSE est une remise en cause du management. Enfin, il ne faut pas estimer que le point de vue technologique est réglé : de nombreuse choses restent à améliorer du côté des éditeurs, qui se sont parfois livrés à un accumulation de fonctionnalités qui n’a pas toujours été compris par les utilisateurs (voir mon interview d’Arnaud Rayrole ci-dessous).

Yann Gourvennec. Outils de collaboration Web gratuits/peu chers. Quand on désire discuter de nouvelles idées, demeurer organisé et se tenir à jour en ce qui a trait aux communications entre les différents services de l’entreprise ou avec vos clients, le courriel a ses limites. La collaboration est un vaste concept; des outils de collaboration en ligne sont intégrés dans un certain nombre d’applications, notamment des logiciels de gestion de projet, des réseaux sociaux d’entreprise remue-méninges ainsi que des solutions de remue-méninges, de partage des connaissances et de communications unifiées, pour n’en nommer que quelques-uns.

Si vous cherchez des outils particuliers qui facilitent la collaboration lors de projets grâce au partage des tâches, des messages et des fichiers, consultez la liste d’applications sous outils de gestion de projet en ligne. Comment les outils de collaboration en ligne aident-ils? Les outils de collaboration en ligne offrent les avantages clés suivants: Comment les outils de collaboration en ligne fonctionnent-ils? Bitrix24 Glip. Passer au management collaboratif : pièges et astuces. Le management collaboratif n’est en rien la panacée ultime aux déboires organisationnels des entreprises. C’est une technique qui fonctionne dans un cadre précis et si des objectifs ont été définis en amont. Il s’agit d’optimiser la collaboration du personnel pour améliorer la performance de l’entreprise.

Management collaboratif : mode d’emploi Donner la parole à l’ensemble des salariés ou les impliquer dans les décisions n’est pas un geste démocratique gratuit. Cela doit permettre d’augmenter leur motivation, leur bien vivre. Et les premières conséquences de ce nouveau mode de management sont la réduction du stress, des accidents et de l’absentéisme. Bilan : de meilleurs résultats pour l’entreprise. Il n’est pas toujours facile de convaincre tout le monde des avantages de ce type de management.

Reconnaître les conditions favorables au management collaboratif Mais encore faut-il savoir intégrer les collaborateurs dans les objectifs, les tâches et les projets de l’entreprise. En chiffres. Les Outils Collaboratifs - L'actualité des outils collaboratifs gratuits ou pour l'entreprise. WordPress : comment écrire un article à plusieurs ?