background preloader

Chevalerie

Facebook Twitter

Tristan et iseut - sang-d-encre-rouge. Tristan et Iseut. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Tristan et Iseut

Tristan et Iseut à la fontaine. Origine du mythe[modifier | modifier le code] Graal. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Graal

Le roi Arthur, les chevaliers de la Table ronde et le Graal. Origine et évolution de la figure du Graal[modifier | modifier le code] L'objet légendaire du Graal apparaît pour la première fois à la fin du XIIe siècle (au Moyen Âge) dans le roman Perceval ou le Conte du Graal (chapitres 8, 15 et 19), de Chrétien de Troyes, comme avatar du chaudron d'immortalité du Dagda – talisman de la mythologie celtique. Ce Graal qui produit une nourriture miraculeuse qui se renouvelle chaque jour[1] se présente comme un souvenir des vases et récipients d'abondance au contenu inépuisable, fournisseurs de mets et de boisson, dont la mythologie celtique et les légendes d'autres cultures indo-européennes font souvent mention (le motif de la corne d'abondance par exemple, dans la mythologie grecque).

Sa conservation chez le roi et son exhibition dans la fête assurent à la société la reconduction des richesses d'année en année[2]. Comment faciliter la lecture d'un récit de chevalerie en 5ème ? Comment diversifier les approches et les démarches ? AL4FR51TEWB0111-Sequence-07. Organisation féodale.svg. Cancel Edit Delete Preview revert Text of the note (may include Wiki markup) Could not save your note (edit conflict or other problem).

Organisation féodale.svg

Please copy the text in the edit box below and insert it manually by editing this page. Upon submitting the note will be published multi-licensed under the terms of the CC-BY-SA-3.0 license and of the GFDL, versions 1.2, 1.3, or any later version. See our terms of use for more details. Add a note Draw a rectangle onto the image above (press the left mouse button, then drag and release).

Carte heuristique de fin de chapitre : Le roman de chevalerie ! - Balade artistique. Fonctions tripartites indo-européennes. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Fonctions tripartites indo-européennes

La tripartition, ou les fonctions tripartites indo-européennes, sont une forme d'organisation commune aux sociétés d'origines indo-européennes mise en évidence par Georges Dumézil à partir de la mythologie comparée. Ces sociétés distinguent l'activité en trois fonctions politiques, correspondant à peu près aux domaines religieux, guerrier et économique, qui sont exercées comme des pouvoirs séparés et hiérarchisés.

Origine[modifier | modifier le code] Amour courtois. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Amour courtois

Pour les articles homonymes, voir Courtois. L’amour courtois (aussi appelé fin'amor ou fol'amor) est la façon réglementée de tenter de séduire une femme de qualité sans l'offenser et surtout sans avoir de rapport avec elle, dont on retrouve des traces au Moyen Âge dans la poésie et la littérature[1]. Origines[modifier | modifier le code] Cour d'amour en Provence, Manuscrit du XIVe siècle, Bibliothèque nationale de Paris L’expression d’amour courtois a été forgée en 1883 par Gaston Paris, grand historien de la poésie médiévale[2].

Mythe ou réalité?: L'idéal chevaleresque. Après avoir survolé l'histoire de la chevalerie, nous allons maintenant tenter de définir l'idéal chevaleresque du XIIe siècle en nous basant sur les œuvres de Chrétien de Troyes.

mythe ou réalité?: L'idéal chevaleresque

Motet du codex de Montpellier, bel exemple de fin'amor Pourquoi Chrétien de Troyes? Troubadour. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Troubadour

Tristan et Iseut. La littérature du Moyen-Age est de tradition orale.

Tristan et Iseut

C'est le règne des troubadours, trouvères, chansons de geste et poèmes lyriques. Ils sont souvent accompagnés de musique. C'est dans ce contexte littéraire que s'inscrit Tristan et Iseult, récit initialement en octosyllabes. Légende médiévale celtique (appartenant au cycle breton) datant du XIIe siècle Tristan et Iseult mêle poésie courtoise et épisodes guerriers. Chrétien de Troyes. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Chrétien de Troyes

Chrétien de Troyes Œuvres principales Ses œuvres majeures sont Érec et Énide, Cligès, Lancelot ou le Chevalier de la charrette écrit probablement en même temps que Yvain ou le Chevalier au lion, et Perceval ou le Conte du Graal, œuvre inachevée. Ses romans reflètent les idéaux politiques et culturels du milieu pour et dans lequel il écrit. Ils mettent en scène un idéal aristocratique mêlant l'aventure chevaleresque, l'amour courtois et les aspirations religieuses que symbolise l'esprit de croisade.

Biographie. Costume médiéval. Trucs et conseils pour la fabrication de costumes médiévaux. Table des matières Dans le cadre des grandeur-natures (GN), le costume du personnage ajoute une dimension essentielle à toute la fin de semaine.

Trucs et conseils pour la fabrication de costumes médiévaux

Ce petit guide en ligne est une compilation de trucs et conseils pratiques pouvant aider à la fabrication de tels costumes, à la fois réalistes et confortables, mais où une touche de fantastique est accepté car rappelons-le, les GN ne sont pas du tout des événements de recréation médiéval. Sur ce, les notes qui suivent ne doivent pas être prises comme étant la réalité historique! Quelques bonnes références de documents historiques sont mentionnées dans le texte seulement dans le but de permettre à ceux qui le désirent de pousser plus loin leur recherche sur le vrai vêtement médiéval. Dans le cadre des GN, imaginons par exemple un guerrier qui aurait l'air d'un "spud", tel que décrit par Dagorhir, comment ne pas s'empêcher de décrocher! Le contexte des aventures se prête facilement à la confection d'un costume qui peut être avant tout: 1. Devenir chevalier. Chevalerie. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Le mot chevalerie est un dérivé du mot cheval, lui-même du bas latin caballus, « mauvais cheval » (à distinguer du latin classique equus), dont les mots « cavalerie » et « cavalier » sont aussi dérivés. Le terme sous-entend une forte distinction entre les chevaliers, combattants professionnels d'élite montés à cheval, et les paysans et les bourgeois, souvent considérés comme médiocres combattants, qui fournissaient la masse de l'infanterie, et, plus tard, de l'artillerie.

Légende arthurienne

Les soldats du temple.