background preloader

L'alternance

Facebook Twitter

L'alternance - Orientation Tips. Votre formation ou votre emploi en alternance - MaFormation.fr. Tout savoir sur les aides au logement étudiant. L'apprentissage : une formation diplômante. Le contrat d’apprentissage est un contrat à part, qui permet à l’apprenti de préparer un diplôme ou un titre à usage professionnel enregistré au Répertoire National des Certifications Professionnelles. • Pré-apprentissage : dispositif d’initiation aux métiers de l’alternance (DIMA) • Diplômes de niveau V (BEP, CAP) • Diplômes de niveau IV (BAC) • Diplômes de niveau III (BAC +2) • Diplômes de niveau II et I (BAC +3, Masters) Les niveaux de diplômes préparés en apprentissage.

L'apprentissage : une formation diplômante

Contrat d'Apprentissage - Tout ce que vous devez savoir. Contrat d'Apprentissage - Tout ce que vous devez savoir. Tout sur le salaire en apprentissage et en contrat de professionnalisation. Cas d’un contrat de travail classique : Lorsqu’on parle de salaire brut, on inclut les charges « salariales ».

Tout sur le salaire en apprentissage et en contrat de professionnalisation

Les charges salariales (retraite, sécurité sociale, etc.) sont déduites du salaire brut et représentent environ 22%. Concrètement lorsque votre salaire brut (contrat classique) est de 1000 €, votre salaire net (ce qui vous est réellement versé) est d’environ 780 €. Contrat d’apprentissage : Les salaires sont quasiment exonérés de charges sociales. Contrat d'apprentissage et contrat de professionnalisation. Des objectifs différents Alors que le contrat d’apprentissage engage l’employeur à fournir à un jeune apprenti une formation professionnelle complète dans le cadre de la préparation d’un diplôme par l’apprenti, le contrat de professionnalisation vise l’insertion ou un retour à l’emploi d’un jeune ou d’un adulte, par le biais de l’obtention d’une qualification professionnelle (diplôme, certificat de qualification…) reconnue dans le secteur d’activité.

Contrat d'apprentissage et contrat de professionnalisation

Des bénéficiaires différents Le contrat d’apprentissage s’adresse à une personne entre 16 et 25 ans préparant un diplôme spécifique, et suivant une formation théorique dans un CFA (Centre de Formation des Apprentis) qui complète la formation professionnelle reçue dans l’entreprise. Salaire de l'apprenti. L'apprenti travaille en alternance, c'est à dire qu'il alterne son temps entre l'entreprise qui l'embauche et le CFA où il suit des cours théoriques et pratiques.

salaire de l'apprenti

L'apprenti perçoit une rémunération déterminée en pourcentage du salaire minimum interprofessionnel de croissance (SMIC). Toutefois, sa rémunération peut être supérieure au SMIC si l'entreprise applique des accords (de convention collective ou de branches professionnelles, d'entreprises...) proposant un salaire minimum supérieur au SMIC. Salaire brut et net mensuel Le salaire de l'apprenti est totalement exonéré des charges sociales patronales et salariales, donc le salaire net est égal au salaire brut : > Le contrat d'apprentissage - Formation en alternance. Gratification minimale d'un stagiaire - professionnels.

La gratification est due lorsque la présence du stagiaire dans l'organisme d'accueil est supérieure à 2 mois, soit l'équivalent de 44 jours (sur la base de 7 heures par jour), au cours de l'année d'enseignement (scolaire ou universitaire).

Gratification minimale d'un stagiaire - professionnels

Pour le calcul de la présence du stagiaire, ouvrant droit à gratification, 1 mois correspond à une présence effective de 22 jours, consécutifs ou non, et 7 heures de présence, consécutives ou non, comptent pour 1 jour. Cela signifie que la gratification est obligatoire dès lors que le stagiaire est présent à partir de la 309e heure incluse, même de façon non continue. Les jours de congés et d'autorisations d'absence en cas de grossesse, de paternité ou d'adoption, ainsi que ceux prévus dans la convention de stage, sont assimilés à du temps de présence pour le calcul déclenchant l'obligation de gratification. En dessous de ce volume horaire, la gratification reste facultative pour l'employeur, mais doit être versée au montant minimal. Stages : les obligations de l'employeur - professionnels. Un stage correspond à une mise en situation temporaire en milieu professionnel permettant à l'élève ou l'étudiant d'acquérir des compétences professionnelles en lien avec sa formation et de se voir confier des missions conformes au projet pédagogique de son établissement d'enseignement.

En l'absence de contrat de travail, un stage d'étudiant ne doit pas être proposé pour : remplacer un salarié en cas d'absence, de suspension de son contrat de travail ou de licenciement,exécuter une tâche régulière correspondant à un poste de travail permanent (le stagiaire n'a pas d'obligation de production comme un salarié),faire face à un accroissement temporaire d'activité,occuper un emploi saisonnier. Sont interdits les stages hors cursus pédagogique, c'est-à-dire non inscrits dans un cursus scolaire ou universitaire. Apprentissage, contrat pro, stage alterné : les différentes formules. À côté des contrats de professionnalisation et d’apprentissage, il existe d’autres formules en alternance, sous forme de stages de longue durée.

Apprentissage, contrat pro, stage alterné : les différentes formules

Elles vous permettent de conserver votre statut étudiant tout en bénéficiant d’une expérience sur le terrain. Audrey Steeves et Aziza Sellam À mi-chemin entre le stage et l’alternance, les formules alternées ont le vent en poupe. Le principe : un cursus qui fait alterner périodes de cours et présence en entreprise, mais à la place d’un contrat de travail, vous signez une convention de stage. Vous n’êtes donc pas salarié de l’entreprise.