background preloader

Projet Doua,Imane,Olan

Facebook Twitter

Guide integrer un salarie. Tuteur, mentor, coach... quelques définitions. L’enquête Formation Professionnelle de Cegos pour 2011 a fait ressortir le fort besoin d’accompagnement au travail des salariés des 5 pays concernés.

Tuteur, mentor, coach... quelques définitions

Nombre d’entreprises tentent aujourd’hui de mieux répondre à ce besoin: certaines organisent et outillent leur fonction tutorale, d’autres (ou les mêmes) mettent en place des « mentors » pour des catégories spécifiques de personnel, d’autres enfin recourent à des coachs, internes externes. Un certain flou sémantique apparaît quelque fois, qui peut nuire à la compréhension qu’ont les acteurs de ce que l’on attend d’eux, et au final à la qualité de l’accompagnement. Dans ce billet, je propose de caractériser chacun de ces termes en fonction des critères suivants: l’objet de la relation, sa finalité, sa durée, les critères essentiels de choix de la personne en charge. Tuteur L’objet du tutorat, c’est donc avant tout l’acquisition de compétences à partir de la formation en situation de travail.

Mentor Objet Finalité Durée Critères essentiels Coach. L’intégration de nouveaux collaborateurs, un enjeu de taille et une opportunité pour les entreprises. L’intégration, un enjeu pour l’entreprise ET pour le salarié Si l’intégration n’est pas toujours valorisée par l’entreprise, elle l’est pour le salarié !

L’intégration de nouveaux collaborateurs, un enjeu de taille et une opportunité pour les entreprises

Plus son intégration sera réussie plus le salarié restera sur son poste et sera engagé. Une intégration réussie le mobilisera et le fera adhérer à l’entreprise, ses valeurs, ses processus… Les entreprises ont donc tout intérêt à prendre en compte le ressenti du salarié. Pour l’entreprise il y a avant tout un enjeu économique et stratégique : le coût du recrutement est souvent important, le départ d’un nouveau salarié engendre donc de nouveaux coûts. Un autre enjeu se situe au niveau RH, réussir l’intégration d’un nouveau collaborateur va permettre de fidéliser les nouveaux collaborateurs qui se sentiront inclus dans l’entreprise et fédérer, mobiliser les collaborateurs déjà présents. Globalement il y a une ouverture entre les nouveaux et les anciens collaborateurs qui donne un sentiment fort d’appartenance. L'intégration des salariés, une étape clé à ne pas sous-estimer.

Dans le même temps, les employeurs incitent les nouveaux embauchés à la proactivité, à faire preuve d'initiative et à aller vers les autres.

L'intégration des salariés, une étape clé à ne pas sous-estimer

La clé de l'intégration semble donc résider dans un subtil dosage entre le respect et l'acceptation de la culture et des rites de l'entreprise et l'affirmation de soi. Mais si le collaborateur reste maître de la réussite de son intégration, l'employeur y joue également un rôle primordial. Qu'est-ce que l'intégration d'un salarié ? Le terme d'intégration renvoie au concept de socialisation organisationnelle, c'est à dire l'apprentissage de son rôle au sein de l'entreprise. Il s'agit donc non seulement d'appréhender les aspects techniques de son poste, mais aussi de comprendre et d'intégrer l'environnement culturel et social de l'organisation. Cette période n'est donc pas fixe dans le temps : elle peut débuter selon les avis, dès la phase de sélection au moment du recrutement, et ne s'achever que plusieurs années après l'arrivée dans l'entreprise.

Page facebook brcie. Fiche 7 transmission vf. Guide tutorat 2010. Le tuteur en entreprise. Images Site Web pour cette image Sans titre6 cafel26groupe3.wordpress.com Recherche par imageImages similaires Les images peuvent être soumises à des droits d'auteur.

S3 GUIDE FONCTION TUTEUR DER.