background preloader

Newsletter du lundi 13 au dimanche 19 avril 2015

Facebook Twitter

PHOTOS - Open de France Reims de danse sur roulettes. Pour vivre vieux, faire du sport c'est bien, mais de manière soutenue, c'est mieux. SANTÉ - Faire de l'exercice physique de manière soutenue est essentiel pour éviter une mort prématurée, selon une vaste étude menée en Australie avec des personnes d'âge moyen et plus âgées, publiée lundi 6 avril aux Etats-Unis dans la revue JAMA Internal Medicine.

Les chercheurs ont suivi 204.542 sujets de plus de 45 ans pendant plus de six ans, répartis dans trois groupes. L'un était sédentaire, un autre faisait de l'exercice d'intensité modérée, comme de la natation, tandis que d'autres faisaient des efforts vigoureux, couraient régulièrement, faisaient de l'aérobic ou du tennis. "Des effets importants pour la longévité" Les auteurs ont constaté que ceux qui faisaient de l'exercice vigoureux avaient une réduction de 13% du risque de mortalité par rapport aux sédentaires et de 9% pour ceux dont l'exercice était moins énergique.

L'importance d'enseigner "la réanimation cardio-respiratoire" Lire aussi :» Sport: ma course est-elle trop "molle"?» Corrida d'Orgeval. Comment concilier sport de haut niveau et respect de sa croissance? - rts.ch - Sciences-Tech. La pratique d'un sport d'élite inclut des entraînements nombreux, intensifs et douloureux. Or tant pour les enfants que les adolescents, ces pratiques peuvent porter préjudice à leur qualité de vie une fois adulte. Quelques règles: Eviter le surentraînement La théorie qu'il faut souffrir pour être le meilleur est dépassée, prévient Jérôme Nanchen, psychologue du sport, dans l'émission 36.9° de la RTS. "Par cette pratique, on va vers le surentraînement", estime-t-il, en appelant à écouter les signaux corporels ou psychiques.

Accepter les besoins d'un corps en croissance "A 4-5 ans, on a besoin de jouer et non de s'entraîner, on doit développer des compétences motrices de base et non se spécialiser", poursuit Jérôme Nanchen. Respecter son stade de développement Les filles atteignent leur pic de croissance (8 à 12 cm par an) plus tôt que les garçons. Le pic de croissance intervient à un moment variable selon l'individu, mais il est précédé et suivi des mêmes caractéristiques. Etre attentif. Sarcelles investit dans le sport de haut niveau pour changer son image. Pauline Conradsson | 12 Avril 2015, 16h20 | MAJ : 12 Avril 2015, 16h20 207 000 € pour le club de tennis, 150 000 € pour le karaté, 140 000 € pour le rugby… Des sommes conséquentes qui relèvent d’un choix largement assumé et même revendiqué. « Je considère que le sport est un excellent vecteur d’intégration et de sociabilisation », estime l’élu, qui a aussi décidé d’ouvrir des salles de musculation les soirs et week-ends.

Et il envisage d’installer des agrès en extérieur, accessibles à tous. « Ça donne une structure aux jeunes. » On ne compte plus les manifestations sportives qui se déroulent dans la commune… et les suventions exceptionnelles attribuées en conséquence : 91 000 € pour les Championnats de France de tennis en décembre dernier ou encore 165 000 € pour un gala de boxe fin-février. Autre investissement : les sportifs de haut niveau, qui sont de plus en plus nombreux à intégrer les clubs sarcellois. C’est une des belles réussites de la ville. Paris inaugure son incubateur à start-up sportives. La Ville de Paris et l'Insep ont sélectionné 17 jeunes sociétés innovantes pour intégrer le premier incubateur exclusivement dévolu aux activités physiques. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Catherine Pacary Emporter une « goutte d'eau » Wise Pack avec soi plutôt qu'une encombrante bouteille pendant le marathon de Paris. C'est une des innovations sélectionnées par la Ville de Paris et l'Institut national du sport, de l'expertise et de la performance (Insep) pour intégrer le Tremplin, premier « incubateur » de 17 start-up uniquement dévolu au sport.

Parce que « pour assumer son rôle de ville sportive, Paris doit avoir de grands événements, comme l'Euro 2016, le Mondial ou le marathon de Paris. 2 minutes trente secondes Modernisme oblige, les dirigeants n'avaient que 2 minutes et trente secondes pour se présenter. Le coach « qui vous engueule » Plusieurs idées ciblent un sport spécifique. Stade Jean-Bouin dans un an Dans le sport, il y a un avant, un pendant et un après. Le sponsoring sportif s'adapte à l'humeur changeante des Français - Les Echos. Nokia vise la totalité d'Alcatel-Lucent L'équipementier télécoms finlandais reconnaît négocier avec son concurrent franco-américain... Le buzz des Etats-Unis : une vidéo montre un policier tirant... Une vidéo divulguée par les autorités montre un shérif adjoint réserviste tirant sur un... Delhi renonce à construire les Rafale en Inde !

Tout achat supplémentaire de Rafale, au-delà des 36 commandés ce vendredi, se fera de... Fonctionnaires : l’indemnité exceptionnelle de compensation de... Marylise Lebranchu a annoncé ce lundi aux syndicats la suppression progressive de... Application mobile REIMS SPORTS. Le sport, prescrit comme les médicaments ? Des bénéfices indéniables pour mes patients. Les médecins pourront-ils bientôt prescrire du sport aux personnes atteintes d’affection de longue durée ? (Flickr/Ocal/CC) Ces dernières décennies, de multiples études l’ont démontré : la sédentarité accroît considérablement les risques de contracter une pathologie chronique, tels que le diabète, l’obésité, l’hypertension, ou encore une insuffisance respiratoire, et complique très souvent leur évolution.

Selon un travail publié aux USA en 2000 par les promoteurs du "Diabetes prevention program", la pratique de 45 minutes de marche trois fois par semaine, associée à une modification des habitudes alimentaires, diminue de près de 58% les risques de contracter un diabète ! En novembre 2013, à Blagnac, une initiative nouvelle a donc été mise en place : la possibilité pour les médecins de la ville de prescrire un programme d’activité physique à certains patients porteurs de pathologie chronique. Rassurer, encourager, remettre en forme L’objectif n’est pas de remplacer les médicaments.

Le sport sur ordonnance voté par l'Assemblée. Francetv info Mis à jour le , publié le À côté des médicaments pourrait bientôt figurer sur l'ordonnance du médecin une nouvelle prescription : des activités physiques. L'Assemblée nationale a voté cet amendement vendredi 10 avril. Strasbourg expérimente depuis trois ans les séances de sport sur ordonnance pour les malades chroniques. Des études scientifiques soulignent les bienfaits de l'activité sportive dans certains cancers. Avec une réduction par exemple de 30 % de la mortalité chez les malades atteintes d'un cancer du sein.

Gratuites la première année pour les patients, ces séances de sport sont financées par la ville et différents organismes de santé. Aujourd'hui, plus de 170 médecins généralistes prescrivent à Strasbourg le sport sur ordonnance. Le JT.