background preloader

E-Démocratie, Hacktivism, Slacktivism : tehno & demo

Facebook Twitter

Changer la façon de changer le monde : un festival pour activistes sociaux. Photo: Threat to Democracy Article original publié sur le blog SFR Faisons du numérique une chance Qui n'a pas rêvé de conférences TED pour les pauvres, pour les activistes, pour les gens qui veulent changer le monde mais n'ont ni les moyens d'aller à Long Beach ni les connexions pour participer aux versions TEDx qui s'organisent un peu partout dans le monde ?

Eh bien des Serbes l'ont fait. Ils appellent ça les conférences SHARE. Les deux premières ont eu lieu à Belgrade. Hacker les élections. Un hackathon civique était organisé le week-end dernier au Camping, dans l'enceinte du Palais Brogniart à Paris.

Hacker les élections

Des développeurs, graphistes et citoyens se sont rassemblés autour de projets d'applications visant à rétablir le débat autour de la campagne présidentielle. The problem with nerd politics. Crowdmap. What Exactly Is Crowdmap?

Crowdmap

Le bon parti Pirate. Le Parti Pirate continue sa progression et entre dans la cour des grands.

Le bon parti Pirate

En Allemagne, le parti politique militant pour une société de l'information ouverte est sur le point de remporter des sièges dans de nombreux länder. Sa présence au parlement régional de Berlin n'est pas un accident. C'est le début d'une transformation politique. Le Parti Pirate est “un facteur important” de la vie politique allemande. E-democracy. Un nuage de protestations. Depuis le mois de décembre, Occupy hiberne.

Un nuage de protestations

Loin de constater un désamour, ses partisans se préparent à mieux ressurgir au printemps. Une hypothèse très crédible pour les chercheurs en sciences sociales, qui s'expliquerait par la notion de cloud protesting. Ou nuage de protestations. Restructuration. Le terme revient sans cesse. Lancé il y a cinq mois, le mot d’ordre des “99%” fait sans aucun doute partie d’un certain imaginaire collectif aujourd’hui. Anonymous : derrière le masque, une révolution de l’hacktivisme. Echelon » The Decentralized Web Movement. September 4, 2011 - 20 comments Over the years computers grew in numbers and a logical step in their evolution was to connect them together to allow their users to share things.

echelon » The Decentralized Web Movement

The 7 Ways Digital Tech Helps Activists ? Article ? OWNI.eu, Digital Journalism. The pro-democracy activists in Egypt have been granted their first demand: Hosni Mubarak, dictatorial president for 30 years, has resigned.

The 7 Ways Digital Tech Helps Activists ? Article ? OWNI.eu, Digital Journalism

The future of the internet: A virtual counter-revolution. This site uses cookies.

The future of the internet: A virtual counter-revolution

By continuing to browse the site you are agreeing to our use of cookies. Review our cookies information for more details. Bogus Grass-Roots Politics on Twitter. Researchers have found evidence that political campaigns and special-interest groups are using scores of fake Twitter accounts to create the impression of broad grass-roots political expression.

Bogus Grass-Roots Politics on Twitter

L’âge adulte de l’activisme sur Facebook » Article » OWNI, Digital Journalism. Alors que la notion même d'activisme sur Facebook faisait rigoler l'année dernière, les ONG se professionnalisent et commencent à prendre leurs marques sur le réseau social.

L’âge adulte de l’activisme sur Facebook » Article » OWNI, Digital Journalism

Le 4 février 2008, 12 millions de personnes ont défilé contre les FARC, un groupe paramilitaire colombien. 40 fois la manif du 23 septembre dernier ! Pourtant, aucun syndicat n’était là pour pousser les participants dans la rue. Un million de voix contre les FARC a été lancé par un programmeur colombien de 28 ans uniquement sur Facebook. Son groupe, ouvert fin janvier 2008, a rassemblé des dizaines de milliers de membres en quelques jours. La couverture médiatique a accompagné l’effet boule de neige. Tout est prêt pour le changement. Peu d'entre nous arrivent à y mettre les mots, mais beaucoup le ressentent: le monde change.

Tout est prêt pour le changement

Les technologies sont là, les rapports de force évoluent... mais sommes nous prêts nous-mêmes à entrer dans une nouvelle ère? Depuis que je suis rentré de la conférence Lift qui a eu lieu à Genève début février, ça cogite sérieux. De l'hacktivisme au web 2.0 - De la révolution à sa dissolution ? Les mouvements alternatifs d’émancipation portés par le numérique, dont le logiciel libre fait partie, ont été récupérés et domestiqués par le système et sa force marketing sous la bannière et le vocable du « web 2.0 ».

Un web 2.0 qui présente de plus l’avantage de favoriser l’institution d’une sorte de totalitarisme global décentralisé avec notre complicité et toutes les traces personnelles, permanentes et continues, que nous laissons, le plus souvent volontairement, dans les nuages d’Internet. “Become the media !” : de l’hacktivisme au web 2.0. La démocratie électronique est-elle une illusion ? Très tôt dans son développement, Internet fut identifié comme le signal d’une nouvelle jeunesse pour la démocratie. Les réseaux électroniques furent alors identifiés comme une agora permettant à l’ensemble de la population de participer activement à la vie de la nation. Si le thème de la nouvelle Athènes fut essentiellement développé aux Etats-Unis où il rencontrait le mythe fondateur de la République jeffersonienne, il rencontra aussi en Europe et en France des échos importants.

L’idée selon laquelle Internet allait provoquer un épanouissement démocratique s’est exprimée de plusieurs manières : e-gouvernement puis gouvernement 2.0, administration électronique, cyber-activisme, « empowerement » des groupes de représentation d’intérêts, théories de l’espace public en ligne, etc. Wikipédia : exemple à suivre pour une possible démocratie électronique ? Accueil > Rubriques > Politique > Wikipédia : exemple à suivre pour une possible démocratie électronique (...) Depuis quelques temps de nombreux projets visant à rapprocher les citoyens des décisions politiques, par le biais d’internet, sont apparus1.

Ces projets proviennent autant de pouvoirs publics cherchant à se rapprocher de leurs citoyens, que de petits groupes de personnes cherchant à rendre nos institutions plus démocratiques. L’idée d’une possible ’démocratie électronique’ est aussi vieille que la naissance du réseau, mais sa matérialisation est aujourd’hui tout juste embryonnaire, limitée autant par des problèmes d’ordre technique (par exemple, comment donner un identifiant totalement sécurisé à chaque citoyen, quid de la protection des données ?) Que de l’ordre de la volonté politique. New Evidence that Slacktivism Matters. In recent months, referring to much of online activism as ineffectual “slacktivism” has become increasingly popular. Sur le web, l’insurrection qui baille » Article » OWNI, Digital Journalism. Le militantisme est-il soluble dans les réseaux sociaux? Régulièrement, la question revient sur la table.

Jusqu’à ce que le tropisme du web libérateur se heurte à la réalité de 2010. Avant, pour participer à une campagne anti-establishment, on apposait son paraphe au bas d’une pétition qui circulait de main en main. On boycottait des produits Nestlé. Les nouvelles insurrections » Article » OWNI, Digital Journalism. OWNI ouvre aujourd'hui un dossier consacré aux nouvelles batailles intellectuelles, aux nouveaux moyens de lutte politique et aux enjeux essentiels qui se posent pour les prochaines générations. Sentez-vous également concernés ! L'insurrection est aussi intellectuelle. The Internet Freedom Fallacy and the Arab Digital activism (2) » Article » OWNI.eu, Digital Journalism. 1. The U.S Internet Freedom policy is not credible. Why? Don Tapscott: The Debate on Social Media and Revolutions: Reality Steps In. Réseaux contre hiérachies, liens faibles contre liens forts.

Pour le New Yorker, Malcolm Gladwell (blog) a rédigé une brillante mise au point sur les différences entre l’activisme en ligne et l’activisme réel, dans un article intitulé “Petit changement : pourquoi la révolution ne sera pas twittée” où il montre les limites des organisations en réseaux comparés aux structures hiérarchiques classiques. Pour accomplir sa démonstration, Malcolm Gladwell nous plonge dans l’histoire politique des Etats-Unis, pour nous aider à mieux comprendre comment, politiquement, les différences de structuration de la contestation induisent des effets qui n’ont rien à voir les uns avec les autres.

Démonstration. Le lundi 1er février 1960, vers 16h30, 4 étudiants étaient assis au comptoir du Woolworth, un bar du centre-ville de Greensboro, en Caroline du Nord. 4 étudiants en première année d’un collège noir à proximité. Ezell Blair a alors demandé à la serveuse une tasse de café. “Nous ne servons pas les Noirs ici”, a répondu celle-ci. Nous sommes loin de Greensboro. Vouloir un web coopératif. Par Daniel Kaplan le 27/06/08 | 17 commentaires | 17,522 lectures | Impression En 2006, Time Magazine nous nommait, nous tous, “personnes de l’année“. L’explosion des blogs, des plates-formes de partage d’images, des réseaux sociaux, donnait le sentiment d’une prise d’assaut de l’univers médiatique par son propre public.

Mais en page intérieure du numéro de l’année suivante, l’hebdomadaire reproduisait presque la même couverture, avec un autre titre : “Personne de l’année : Eux“, eux les médias, les puissants, les influents. Twitter, Facebook, and social activism : small change - The New Yorker. At four-thirty in the afternoon on Monday, February 1, 1960, four college students sat down at the lunch counter at the Woolworth’s in downtown Greensboro, North Carolina. They were freshmen at North Carolina A. & T., a black college a mile or so away. “I’d like a cup of coffee, please,” one of the four, Ezell Blair, said to the waitress.

Accroche-toi au pinceau de la contribution, j'enlève l'échelle de la participation. PROLOGUE. Web "participatif", "collaboratif", "contributif", voilà 3 termes qui, depuis l'avènement du web dit "2.0" sont souvent indistinctement et abusivement employés. D'après le trésor de la langue française : la "contribution" peut être définie comme la "part apportée à une oeuvre commune".

En l'occurrence, cette oeuvre commune sera constituée par le webla "collaboration" est "la participation à l'élaboration d'une œuvre commune" La proximité sémantique des deux termes est évidente, même si dans le contexte du web 2.0 il est possible d'envisager des formes de collaboration non-nécessairement contributives. Dépassement. 10 propriétés de la force des coopérations faible. Le partage est légitime. Clay Shirky : Comment le surplus cognitif va changer le monde. PDF Europe : e-gov vs. we-gov, collaboration ou conflit ? Dominique Cardon : Pourquoi l’internet n’a-t-il pas changé la politique. Mob rule: Iceland crowdsources its next constitution. Les cyberactivistes italiens : précurseurs des nouvelles contestations numériques » Article » OWNI, Digital Journalism.

Beppe Grillo: comment monter un mouvement politique sur Internet… et avoir des élus ! » Article » OWNI, Digital Journalism. Les pays pauvres réinventent le SMS, et l’avenir des mobiles. Brésil : les projets pour plus de transparence pour les élections 2010. Philippines : Un président terrassé par le SMS. OpenBTS: un réseau mobile open source qui pourrait changer le monde » Article » OWNI, Digital Journalism.

Russie : la collaboration en ligne comme nouvelle forme de gouvernance ? Russie: petites histoires d'activisme en ligne qui font une grande différence. Du Web Libre. La Finlande fait de l'accès au haut-débit un droit fondamental e. Idéologie de bazar - Résistances...

Big Brother, Little Sister : techno pour suivre et gérer le demo

United Nations Framework Convention on Climate Change. Global map - Annex I. Sierra Club Home Page: Explore, Enjoy and Protect the Planet. Earth Knowledge. Government Data. Openness and technology in e-Government  No, Really, Show Us The Data. Memoire politique - La Quadrature du Net. NosDéputés.fr : Observatoire citoyen de l'activité parlementaire. PoliticsOnline. Pour un gouvernement 2.0.

City of Edmonton Open Data Catalogue. L'opendata. Just hack it » Article » owni.fr, digital journalism. Comment le web a libéré l'’info...ailleurs. Justice Department Memos on Interrogation Techniques - The New Y. OpenSecrets.org: Money in Politics. Presidential Candidates: Contributions by Sector, 2008 Cycle. Project On Government Oversight. What don't we know about the bailout? Wikileaks - Wikileaks. The Memory Hole [rescuing knowledge, freeing information] Project Censored - Media Democracy in Action.

Recovery.gov. How to lead a revolution?