background preloader

Aménagement urbain

Facebook Twitter

Transports et Ville intelligente. 93 903 879Connected objects Potentiel de SIGFOX (connexions) * Une ville intelligente intègre les technologies vertes de pointe pour créer une métropole qui est durable et offre un niveau de vie élevé.

Transports et Ville intelligente

La ville: ouverte et/ou intelligente. « Smart city » et « open data » : les deux approches ont en commun de mettre la donnée au coeur du fonctionnement de la ville intelligente.

La ville: ouverte et/ou intelligente

Mais au-delà des questions liées à la production des données, les conditions de son partage font débat. Doit-on les ouvrir à tous, en s’appuyant sur une possible intelligence des foules ou au contraire en faire un objet de pilotage centralisé des activités urbaines, quitte à en réserver l’accès à quelques opérateurs urbains ? Illustré d’exemples français (Rennes Métropole, Grand Lyon) et internationaux (Singapour), ce billet se propose d’éclairer les évolutions en cours et les combats d’acteurs qui s’annoncent autour de ce « nouveau pétrole » que constitue la donnée urbaine… La version originale de cet article a été publiée dans le numéro 25 de la revue urbaine Place Publique Rennes.

La Ville Intelligente. La ville numérique est un dossier transversal qui emprunte à la fois au numérique, à l’Internet, à la communication, etc.

La Ville Intelligente

C’est une utopie, la technologie devançant encore une fois le sociétal. 1- Intelligent = smart. Les réseaux sociaux cartographient la smart city. Mine d’or data, les interactions sur les réseaux sociaux se cartographient pour développer les services de la métropole.

Les réseaux sociaux cartographient la smart city

Focus sur ce nouvel outil qui met le citoyen 2.0 au cœur des transformations des smart city. Précieux outils de la métropole, les réseaux sociaux ? Ils sont en passe de le devenir. Véritable mine d’or en termes de données – chacun a déjà tweeté au moins une fois avec le hashtag de sa ville – encore faut-il pouvoir repérer, traiter et analyser la masse d’informations diffusée chaque jour par les e-citoyens. 4 scénarios pour la Ville Numérique de demain.

En juin dernier, Google annonçait la création de Sidewalk Labs, une “entreprise d’innovation urbaine dédiée à l’amélioration de la vie en ville des résidents, actifs et municipalités ». Sidewalk propose de créer des services « à l’intersection des mondes physiques et numériques ». Par exemple, reconvertir des anciennes cabines téléphoniques à New York pour créer plus de 10 000 hotspots, accès publics gratuits au WiFi. Villes intelligentes : défis technologiques et sociétaux. Le guide de la maison verte. Le Top 10 des villes les plus vertes du monde. 10.

Le Top 10 des villes les plus vertes du monde

Portland, Etats-Unis - C'est la première ville américaine à avoir adopté un programme de réduction des émissions de CO2. (crédit : Cacophony - Wikipédia) Elles sont citées en exemple dans le monde pour leur attitude éco-responsable. Bien souvent ces villes affichent des indices de satisfaction bien au-delà des espérances. Elles deviennent des modèles pour les cités de demain, des lieux où "durable" semble être le maître-mot guidant les plans de développement générés par leurs municipalités. C’est ennuyeux mais... la ville écolo est sexiste. Yves Raibaud est spécialiste de la géographie du genre, chargé de mission Egalité femmes-hommes.

C’est ennuyeux mais... la ville écolo est sexiste

Il est chercheur au laboratoire Aménagement, développement, environnement, santé et sociétés (Adess), à Pessac, en Gironde. Yves Raibaud. « À quoi ressemblera la ville de demain ? Quelques conseils pratiques pour réduire son empreinte carbone. Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Alexandre Pouchard Les représentants de 147 Etats du monde se retrouvent à Paris à partir du dimanche 29 novembre et jusqu’au 11 décembre, pour tenter de trouver un accord pour limiter le réchauffement climatique en dessous des 2° C d’ici à la fin du siècle.

Quelques conseils pratiques pour réduire son empreinte carbone

L’empreinte carbone des Français a atteint 10,6 tonnes d’équivalent CO2 par personne en 2012, selon les chiffres du ministère de l’écologie.