background preloader

Relationnel

Facebook Twitter

Du lycée au bureau, que deviennent nos réseaux. Vingt ans durant, des sociologues ont suivi un groupe de lycéens de Caen afin de déterminer comment l’entrée dans la vie adulte modifiait le réseau relationnel, et réciproquement.

Du lycée au bureau, que deviennent nos réseaux

Un anniversaire célébré ces jours-ci avec ces jeunes devenus quadras, et alors que s’achève une ultime vague d’enquêtes sur l’impact de Facebook sur ces réseaux de connaissances. Quand elle a démarré son projet de recherche, en 1995, la sociologue Claire Bidart était loin d’imaginer qu’elle continuerait de publier des articles sur le « panel de Caen » vingt ans plus tard. Ce groupe de lycéens – 87 au début de l’étude – devait certes être étudié dans le temps long afin de déterminer les évolutions des réseaux d’amis et relations de chacun à ce moment charnière qu’est le passage à l’âge adulte… Mais comment prédire un tel succès ?

À ce jour, le panel a suscité près de 80 publications et travaux scientifiques. Comment les chercheurs construisent un réseau Plus de 10 000 relations décrites. Blockchain. Les 12 clés d'un networking réussi. Etude de cas : 6 techniques de persuasion pour devenir viral. Sumome est un plugin qui aide les webmasters à booster leur trafic.

Etude de cas : 6 techniques de persuasion pour devenir viral

Début 2015, Noah Kagan (fondateur de Sumome) a annoncé que le logiciel avait touché plus d’un milliard d’utilisateurs en 2014. Le graphique est assez impressionnant… 1 milliard d’utilisateurs atteints en 1 an – et une croissance exponentielle ! D’où vient ce succès exceptionnel en une seule année ? Bien sûr le produit est excellent, mais ça ne suffit pas. Pourquoi être viral ne suffit pas ? Voilà le scénario qu’on a tous en tête quand il s’agit de viralité : Vous créez une vidéo / article / parchemin drôle / émouvant / unique…Tout le monde partage votre lien ;Vous faites des millions de vues ;Tout le monde s’inscrit à votre site / achète votre produit / vous demande en mariage.

Mais voilà le problème : à moins que vous ne soyez rémunéré par la publicité, faire beaucoup de vues ne suffit pas à générer du chiffre d’affaires. Ça a marché pour eux… mais est-ce que ça marchera pour vous ? En un mot : la persuasion. 1. 1a. Comment une marque construit-elle sa personnalité. Il n’aura sans doute jamais été aussi facile de lancer une activité ou une marque.

Comment une marque construit-elle sa personnalité

Mais, dans la réalité, peu d'entre elles parviennent à sortir du lot et, plus encore, à s’inscrire dans la durée. Certaines marques savent exprimer leur promesse dès leurs débuts. « Les gens qui réussissent ont toujours une vision personnelle de ce qu’ils veulent faire. Quand un créateur a une conviction et l’agilité nécessaire pour trouver le moyen de la pousser, Internet peut constituer une vitrine, constate Emma Fric, directrice recherche & prospective chez Peclers Paris. Aujourd’hui, une jeune marque n’a plus forcément besoin de déployer des moyens complexes de distribution pour pouvoir démarrer. Ces démarches incitent à développer une culture d’expérimentation. »

Social Business

Gestion de la relation client : et si les marques cultivaient leur « intelligence relationnelle  ? « A l’heure où les services marketing disposent de tous les outils pour personnaliser davantage la relation avec les consommateurs, force est de constater que ces derniers se montrent de plus en plus exigeants.

Gestion de la relation client : et si les marques cultivaient leur « intelligence relationnelle  ? «

Ils attendent pour commencer que les marques répondent à leurs besoins spécifiques et qu’elles tiennent leurs promesses. Deux aspirations auxquelles les entreprises ne répondent en général que très partiellement… C’est l’une des conclusions que Jill Avery, Susan Fournier et John Wittenbraker (tous trois experts du branding) ont pu tirer récemment à l’issue d’une grande étude internationale menée auprès des clients de 200 marques, représentant 11 secteurs d’activité¹. En effet, malgré leurs outils et les efforts incontestables qu’elles déploient en matière de gestion de la relation client, les marques n’investissent que trop rarement le champ de « l’intelligence relationnelle ». Quels sont les types de relations qui existent entre ma marque et ses clients ? Notes et légendes :