background preloader

Formation

Facebook Twitter

Pratiquer l’amélioration continue dans la formation. Le concept d’amélioration continue ou “Kaizen” en Japonais, est un style de gestion rendu populaire dans les années 1980 pour améliorer la performance rapidement et sans gros investissement, ni moyen particulier.

Pratiquer l’amélioration continue dans la formation

Il s’agit d’effectuer des petits changements très régulièrement, en fonction des objectifs fixés, et de mesurer l’efficacité de ces derniers pour pouvoir s’adapter aux mieux aux attentes des clients. La ruée vers les quizz, et après ? Il faut avouer que les nouvelles technologies ont beaucoup facilité la tâche des formateurs en matière d’évaluation : création de quizz multimédia avec notation, récupération et suivi des résultats sous forme de fichiers Excel avec résumé graphique et rapports de statistiques sur les plateformes LMS.

La ruée vers les quizz, et après ?

Apprendre à apprendre : les clés pour optimiser l'apprentissage – Blog Toolearn. Immersive learning. Comment vos apprenants peuvent-ils vous aider à concevoir de meilleurs modules e-learning ? L’une des meilleures manières de développer des modules e-learning efficaces est de vous rapprocher des apprenants.

Comment vos apprenants peuvent-ils vous aider à concevoir de meilleurs modules e-learning ?

Pourquoi ? Parce que les apprenants comprennent le contenu différemment de l’organisation. Si vous concevez un module pour des responsables de prêts, allez à leur rencontre et demandez-leur comment ils travaillent et quel rapport ils ont avec le contenu du module. Les managers auxquels vous aurez à faire vous diront peut-être que ce n’est pas nécessaire, que c’est une perte de temps d’aller leur parler puisqu’ils savent déjà quel contenu il faut inclure dans le module.

Expliquez-leur que pour créer un module efficace, il faut comprendre la relation entre le contenu et le contexte. Comprendre vos objectifs de formation. Digital Learning : la preuve de l’engagement apprenant. D’abord “engageant” n’est pas tout à fait “motivant” : le premier s’exprime surtout en acte (“je m’engage”) quand le second tient d’un état d’esprit (être ou ne pas être motivé, telle est la question).

Digital Learning : la preuve de l’engagement apprenant

Digital Learning “engageant” : on demandera donc à l’apprenant de prouver en acte qu’il s’est engagé dans dans ce dispositif nouvelle manière proposé en entreprise. Premier niveau de preuve : principalement encore les statistiques remontées (Scorm) de la plateforme LMS : statut du parcours de formation (commencé, en cours, etc.), temps passé, score obtenu. Des données qui ne prouvent pas grand chose (on peut ouvrir une session, y passer du temps, faire défiler les écrans d’un module e-learning, tout en procrastinant sur Facebook dans le même temps). Par ailleurs ces statistiques, notamment le taux de complétion, sont le plus souvent cachées, les responsables formation préférant taire qu’elles sont loin des considérables efforts investis.

Michel Diaz. Workbook université d'entreprise en anglais. 2014 RH Université d'entreprisedef. Developper univ entreprise vrp extrait. HRI2 université d'entreprise. Mythes et réalité de l'université d'entreprise. Obea webinar reussir son parcours de formation digitale avec notes. Apprendre à apprendre – Formation 3.0. Convaincre de l'efficacité de la formation par le jeu.

7 moyens d’incorporer de la vidéo dans votre module e-learning. Propos de l’auteur : Angélique Aizpitarte est responsable du contenu numérique au sein de l’entreprise Libcast, une plateforme d’hébergement en ligne professionnelle, spécialisée dans la diffusion de vidéos internes ou destinées à une audience restreinte.

7 moyens d’incorporer de la vidéo dans votre module e-learning

On dit qu’en général, on retient 20% de ce qu’on entend, 30% de ce que l’on voit et 70% de ce que l’on entend et voit en même temps. Voilà une bonne raison pour utiliser des vidéos dans vos modules e-learning ! La planification, clé du succès d'un projet de formation en e-learning. La conception et la mise en œuvre d’une formation en e-learning nécessite de disposer d'une vue d’ensemble sur le dispositif à mettre en place mais aussi sur les parties prenantes qui interviendront à des stades différents et en interaction, sur les principaux aspects techniques, sur le budget et sur le temps disponible.

La planification, clé du succès d'un projet de formation en e-learning

De quoi inquiéter les plus téméraires… Ne comptez pas sur les litres de café et les doses d’aspirine pour vous aider à voir le bout du tunnel ! Dans ce domaine, seules des compétences affinées en gestion de projet pourront vous aider. La réalisation externalisée des formations peut être une option lorsque les attentes ne peuvent être réalisées en interne faute de savoir-faire spécifiques (web-design, infographie, production audiovisuelle, intégrateurs, développeurs, …) ou d’outils disponibles. MOOC: une brève étude de faisabilité. Au vu du battage médiatique qui s’instaure petit à petit autour des MOOC, il est tentant de se lancer dans l’aventure sans avoir l’assurance que tous les voyants sont au vert.

MOOC: une brève étude de faisabilité

Mais avant de se jeter à l’eau, mieux vaut se poser la question Ce MOOC est-il faisable ? Dans ce billet, nous vous proposons de réaliser une brève étude de faisabilité de votre MOOC… Nous nous placerons ici dans le cas particulier du xMOOC académique hébergé hors des serveurs de l’établissement, car c’est le cas le plus courant; la situation n’est à mon sens pas très différente pour les autres types de MOOC. Nous reprenons la démarche du billet Monter son MOOC en 7 étapes, mais cette fois en quantifiant de manière approximative les charges de travail associées à chaque lot.

Guide mooc complet vf. E-pedagogie, apprentissages en numérique. L'évaluation de la formation : un acte de management (1/2) L’évaluation apparaît encore aujourd’hui comme le parent pauvre de la famille « formation ».

L'évaluation de la formation : un acte de management (1/2)

Certes, la satisfaction immédiate des apprenants n’a sans doute jamais été si bien connue et mesurée. Mais le véritable résultat de la formation, c’est-à-dire l’amélioration concrète de la pratique professionnelle des collaborateurs, n’est pas systématiquement évalué. Pourquoi ? Et quelles sont les pistes de progrès ? Quelques pièces au dossier. Le social learning au service de l’apprentissage collaboratif, par Geoffroy Lahon-Grimaud. On constate sans surprises que de plus en plus d’entreprises cherchent à tirer parti du Social Learning pour encourager leurs employés à apprendre les uns des autres et à collaborer pour co-construire des savoirs, des pratiques et des compétences.

Le social learning au service de l’apprentissage collaboratif, par Geoffroy Lahon-Grimaud

Nous tenterons ici de cerner le concept de Social Learning pour en dégager les bénéfices, voire comment il peut être exploité au mieux au sein des organisations et en tirer quelques bonnes pratiques pour encourager l’apprentissage collaboratif. Social Learning : Définition Pour faire simple, le Social Learning revient à apprendre par et avec les autres. Une telle expérience peut se vivre aussi bien en ligne – au travers des outils bien connus propre aux médias sociaux ou aux forums par exemple – que hors ligne aux cours de groupes de discussions, de conférences ou encore autour de la machine à café.

La formation à l’heure du projet. Les responsables formation sont souvent consultés par les métiers et les managers pour monter des formations à la gestion de projet.

La formation à l’heure du projet

C’est que l’entreprise fonctionne de plus en plus en mode projet, pour ne pas dire que l’entreprise elle-même est devenue un projet, c’est-à-dire un livrable ou une série de livrables à produire dans un délai et des moyens estimés à l’avance. Vague après vague, un nombre croissant de cadres et de collaborateurs suivent ces formations qu’ils mettent progressivement en application au quotidien, contribuant à la diffusion d’une véritable “culture projet” partout dans l’entreprise. Les responsables formation suivent-ils ce type de formation, pour eux-même ?

On peut se le demander, tant ils semblent s’inscrire, souvent encore, dans une démarche où l’exploitation prime sur le mode projet.

Storytelling

Cahier des charges formation. Les outils du e-Learning. La massification de l'offre de cours en libre accès et la soudaine visibilité d'une importante demande ont déjà bouleversé la hiérarchie des outils estimés incontournables en formation à distance. La vidéo tient le haut du classement, utile pour enregistrer un cours, réaliser des démonstrations animées ou organiser une visioconférence. Son usage est en cours de généralisation. Les réseaux sociaux figurent eux aussi parmi les champions de l'e-learning. Ils facilitent la mise en place de communautés d'apprenants et la connexion des cours avec le grand web. À travers les réseaux sociaux, c'est tout un mode de relation aux autres qui transparaît.

Le nouvel e-learning est donc puissamment social, s'appuyant là sur les intutitions des praticiens qui, depuis une dizaine d'années déjà, avaient opté pour le tutorat, le travail entre pairs distants et l'alternance entre les temps synchrones et asynchrones. 50 usages des médias sociaux en formation. L’étude Cegos sur les pratiques de formation confirme que 60% des salariés nous expliquent apprendre avec des outils du type wiki, blog, podcast, réseaux sociaux d’entreprise … Ce chiffre progresse chaque année et les nouveaux outils nous permettent d’inventer de nouveaux usages.

J’avais initié la liste il y a 1 an avec 30 usages, vous avez été très nombreux à commenter ce post appréciant ainsi cette sélection … je vous propose d’en découvrir 20 nouveaux (new) à étudier pendant l’été pour enrichir vos formations dès la rentrée … Le micro-Blogging (ex: Twitter) Le partage de photos (ex: Flickr, Picasa) Le blog (ex: Worldpress, Typepad) Reverse Mentoring pour l'acculturation digitale des dirigeants - Mode… Guide Compétences clés - Créer une situation de formation. Ce livret vous propose un processus d’élaboration d’une situation de formation visant le développement de compétences clés. Objectifs. 4 manières de écrire une étude de cas. 4 méthodes:Pour commencerPréparer l’entretienObtenir des donnéesÉcrire votre pièce Il existe de nombreuses différentes sortes d’études de cas.

Il existe également des usages très divers de ces études, de la recherche académique à l’appui de points commerciaux. Il y a approximativement quatre types d’études de cas : illustrative (descriptive des évènements), exploratoire (d’enquête), cumulative (comparaison d’informations collectives) et critique (examine un sujet particulier et ses résultats de causes à effets). Après vous être familiarisé avec les différents types et styles d’études de cas et avec la façon dont chacune s’applique à vos objectifs, différentes étapes rendent l’écriture plus fluide et assurent le développement et la livraison d’une étude de cas uniforme qui pourra être utilisée pour soutenir un point ou illustrer des réalisations.

Publicité Étapes Méthode 1 sur 4: Pour commencer. Hashtag #DigitalLearning sur Twitter. Décloisonner le modèle d’apprentissage 70:20:10 à l’aide du Digital Learning : la solution formation 100% gagnante ! Si vous avez déjà entendu parler du modèle d’apprentissage 70:20:10, savez-vous précisément ce qu’il implique et comment l’adapter au mieux dans un parcours de formation pour aboutir à un processus d’apprentissage optimal ? Où en est la transformation digitale de la formation ? 5 idées pour suivre la mise en oeuvre de vos plans d'action jusqu'au bout - manager, ca s'apprend. Faire un plan d'action, c'est bien, tres bien même ! Quoi, qui, quand, comment, temps prévu, temps réalisé, commentaires, toutes les colonnes sont prêtes, elles sont remplies en fin de réunion et le manager peut en être satisfait.

Comment se former sans passer par la formation professionnelle. Comment mettre en place des formations en blended learning.