background preloader

Comportement coopératif

Facebook Twitter

Comment réussir dans un monde égoïste ? Imaginez que vous soyez illustrateur et que vous ayez un projet de création d’une BD interactive pour tablette.

Comment réussir dans un monde égoïste ?

Votre style est sûr, votre scénario est au point et vos planches sont bien avancées. Le problème, c’est que tout cela prendra beaucoup de temps et que que vous ne maitrisez pas les outils de développement nécessaires. Mais il y’a quelques jours, dans votre espace de coworking, vous avez rencontré un excellent développeur. La complémentarité est évidente mais vous hésitez ; devez-vous vous associer avec ce développeur sachant qu’il vous faudra partager les bénéfices ? Ne risquez-vous pas également de vous faire chaparder votre concept purement et simplement ?

La vie nous place souvent devant ce genre de situations délicates et il nous est parfois difficile de trouver la voie. Pour ceux qui auraient oublié, voici le dilemme en question : Deux suspects sont arrêtés par la police. Comment éviter ce genre de phénomène ? Axelrod a commencé par se poser trois questions : Robert Axelrod "Comment réussir dans un monde d'égoïstes".

Tournoi de stratégies de coopération. Dilemme du prisonnier. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Dilemme du prisonnier

Le dilemme du prisonnier, énoncé en 1950 par Albert W. Tucker à Princeton caractérise en théorie des jeux une situation où deux joueurs auraient intérêt à coopérer, mais où, en absence de communication entre les deux joueurs, chaque joueur choisira de trahir l'autre lorsque le jeu n'est joué qu'une fois. La raison à cela est que si un coopère et l'autre trahit, le coopérateur est fortement pénalisé. Pourtant si les deux joueurs trahissent, le résultat leur est moins favorable que si les deux avaient choisi de coopérer. Lorsque le jeu est joué plusieurs fois de suite, il sert d'illustration au folk theorem (en) voulant que toutes les issues du jeu peuvent être des équilibres d'un jeu répété un assez grand nombre de fois.

Il a donné naissance à des jeux d'économie expérimentale testant la rationalité économique des joueurs et leur capacité à identifier l'équilibre de Nash d'un jeu. Principe[modifier | modifier le code] Théorie des jeux. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Théorie des jeux

La théorie des jeux est un domaine des mathématiques. La théorie des jeux permet d'analyser les situations dans lesquelles l'action optimale pour un agent dépend des anticipations qu'il forme sur la décision d'un autre agent. Cet agent peut être aussi bien une personne physique, une entreprise ou un animal. L'objectif de la théorie des jeux est de modéliser ces situations, de déterminer une stratégie optimale pour chacun des agents, de prédire l'équilibre du jeu et de trouver comment aboutir à une situation optimale.

La théorie des jeux est très souvent utilisée en économie, en sciences politiques, en biologie ou encore en philosophie. Les fondements de la théorie moderne des jeux sont décrits autour des années 1920 par Ernst Zermelo dans l'article Über eine Anwendung der Mengenlehre auf die Theorie des Schachspiels, Émile Borel avec l'article La théorie du jeu et les équations intégrales à noyau symétrique gauche et John von Neumann. Les coopérations qui marchent le mieux. [ < Aide-toi, le Ciel t'aidera - 6e partie ] Les coopérations qui marchent le mieux, palmarès - 7e partie [ Stratégie des parties d'un système, exemple vidéo - 8e partie > ] Je t'aime, moi non plus Au revoir Dominique Wolton, au revoir distinction entre message, relation et paillettes.

Les coopérations qui marchent le mieux

Attaquons-nous à la coopération. Avant cela, jetons un coup d'œil au fait humain, je veux parler de la racine de ce que nous sommes en tant que « parlêtres » (Jacques Lacan). Communiquer, besoin fondamental (sinon hospitalisme, prévient René Spitz), bref communiquer comprend trois sens. Faisons les malins. Il est intéressant de voir comment se conduisent des spationautes stressés, saturés les uns des autres, comme dans une capsule spatiale.

Quittons quelques instants le commissariat. L'exemple est fascinant et, si l'on revient aux deux voleurs menottés dans les deux pièces, il faut bien dire que les comportements de l'un et de l'autre forgent des issues différentes : Pff, no comment, j'exulte.