background preloader

Villages alternatifs et écovillages

Facebook Twitter

Marinaleda

Can Masdeu (with subtitles) Ecovillages. Fermes bio et en transition. Ghost towns. La Bascule, Fermes d'avenir, An zéro : greenwashing et autres saloperies macronistes. Konk Ar Lab, le FabLab de la Baie. Habitat coopératif, économique et bioclimatique : quand le rêve s'apprête à devenir réalité. La grosse averse est passée.

Habitat coopératif, économique et bioclimatique : quand le rêve s'apprête à devenir réalité

Les enfants courent dehors et touillent les flaques d’eau avec des pelles en plastique. Un week-end tranquille à Beaumont-sur-Lèze, une commune de 1 500 habitants en « périurbain », à une trentaine de kilomètres au sud de Toulouse. A l’intérieur, la coopérative d’habitants Mas Coop tient sa réunion de travail bimensuelle.

Autour de la longue table rectangulaire, l’ambiance est détendue mais studieuse. Les huit participants ont le nez collé à leurs écrans d’ordinateurs. Depuis neuf mois, Nora et Benoît, jeune couple de 28 et 34 ans, participent aux travaux de cette SAS (Société par actions simplifiée) coopérative dont les statuts juridiques ont été déposés le 31 mars (voir leur site). 8 euros de loyer par m2 S’ils vont au bout de l’aventure à Beaumont, Benoît et Nora devraient y intégrer un T3 avec mezzanine. A Beaumont-sur-Lèze, en juin 2016, le prix immobilier moyen au m2 est estimé à 1 790 euros.

. « Notre projet est un acte politique » Emmanuel Riondé. Des lieux abandonnés incroyables à découvrir. Tous confinés dans un château abandonné de Bretagne. Dans un épisode précédent… Notre héros vagabonde en Bretagne, sans autorisation (c’était possible en 2019, NDLR), à la recherche de lieux abandonnés.

Tous confinés dans un château abandonné de Bretagne

Il a déjà eu l’occasion de découvrir une fonderie ainsi qu’un zoo. Le voilà maintenant aux portes d’un château. Je dois bien avouer que l’exploration urbaine en Bretagne me réussit bien. Voici donc le 3ème site que je découvre en moins de 48h et cela, sans avoir passé trop de temps en recherche. Je suis comblé. ? Le tour du propriétaire De loin, on peut apercevoir des fenêtres murées et une grande grille fermée. Ainsi je me faufile derrière les grilles. C’est grandBien boucléProbablement abandonné depuis un bail. Bâtir des alternatives. Ici, vous trouverez des références de vidéos, de livres et de sites web à visiter si vous souhaitez approfondir le sujet.

Bâtir des alternatives

Livres : Eurotopia : est un guide des communautés en Europe. Il est régulièrement mis à jour. Livre seulement disponible en anglais, mais indispensable pour tous ceux qui souhaitent faire le tour des éco lieux. Lien vers le guide eurotopia Living in Community: Directory of Communities and Ecovillages in Europe Vivre autrement : écovillages, communautés et cohabitats de Diana Leafe Christian. Lien vers le livre de Diana Leafe Christian Vivre en habitat participatif, Pascal Greboval. Lien vers le livre Vivre en habitat participatif La route des utopies de Christophe Cousin : un voyage à travers différentes communautés dont : Auroville, Christiania…. lien vers le livre Sur la route des Utopies Habitat groupé, de Christian La Grange au édition Terre Vivante : un manuel pour ceux qui veulent se lancer dans l’aventure de l’habitat groupé. Eutopies - de "eu", bon/ bien/ vrai et "topos", lieu.

Les maisons du futur - FUTUREMAG - ARTE. Ungersheim, la ville la plus écolo de France - Tout compte fait. KERTERRE – Stage et formation Kerterre. Kerterre. Accueil - Demain en main. Les communes refont du commun. Fanny Lacroix en est convaincue : « On peut faire de grandes choses dans une toute petite commune ».

Les communes refont du commun

De fait, son village a radicalement changé en quelques années. Lorsqu’elle a débarqué à Saint-Sébastien (Isère), en 2014, c’était comme secrétaire de mairie, et la désertification rurale était plus qu’avancée dans cette bourgade de 250 âmes, située entre Grenoble et Gap. Il n’y avait plus d’école depuis quarante ans. Les commerces avaient fini par disparaître. Et sa prédécesseure, à la mairie, venait de décéder. LIRE AUSSI SUR REGARDS.FR >> En ville, la révolution industrieuse La seule source d’espoir, c’était une friche. Des ateliers participatifs sont mis en place. Le lieu a ouvert ses portes en juin 2019, et sa création s’est accompagnée d’un véritable « réveil citoyen ». Écologique, sociale et démocratique « Ici, à Châtel-en-Triève, on peut changer le monde !

Un groupe d’habitants a aussi réalisé un voyage d’étude au Puy-Saint-André.